publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
26/10/2016

NITRIATE poudre lyophilisÚe et solution pour prÚparation injectable (I.V.) bo¯te de 5 flacons de lyophilisat + ampoules de solvant de 4 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 01.09.2016

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Nitroprussiate
laboratoire: Serb

Lyophilisat et solution pour usage parentÚral (IV)
Toutes les formes

Indication

- Hypertension accompagnée d'une atteinte viscérale menaçant le pronostic vital à très court terme (urgence hypertensive) notamment lors de :
. HTA maligne (avec rétinopathie hypertensive stade III),
. encéphalopathie hypertensive,
. dissection aortique,
. décompensation ventriculaire gauche avec oedème pulmonaire.
- En milieu d'anesthésie :
. hypotension contrôlée,
. hypertension en période péri-opératoire.
- En cardiologie : au cours de certaines insuffisances cardiaques aiguës en particulier ventriculaires gauches avec bas débit cardiaque et résistances périphériques élevées réfractaires aux traitements habituels, notamment lors de :
. infarctus myocardique,
. cardiomyopathies,
. dysfonctionnement valvulaire aortique et mitral,
. et au cours de la chirurgie coronarienne et valvulaire.

Posologie NITRIATE poudre lyophilisÚe et solution pour prÚparation injectable (I.V.) bo¯te de 5 flacons de lyophilisat + ampoules de solvant de 4 ml

- Hypertension accompagnée d'une atteinte viscérale menaçant le pronostic vital à très court terme (urgence hypertensive) notamment lors de :
. HTA maligne (avec rétinopathie hypertensive stade III),
. encéphalopathie hypertensive,
. dissection aortique,
. décompensation ventriculaire gauche avec oedème pulmonaire.
- En milieu d'anesthésie :
. hypotension contrôlée,
. hypertension en période péri-opératoire.
- En cardiologie : au cours de certaines insuffisances cardiaques aiguës en particulier ventriculaires gauches avec bas débit cardiaque et résistances périphériques élevées réfractaires aux traitements habituels, notamment lors de :
. infarctus myocardique,
. cardiomyopathies,
. dysfonctionnement valvulaire aortique et mitral,
. et au cours de la chirurgie coronarienne et valvulaire.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament NE DOIT JAMAIS ETRE UTILISE en cas de :
- contre-indications habituelles de l'hypotension contrôlée,
- position déclive accentuée du malade, surtout si la tête est élevée,
- hypovolémie,
- hypothyroïdie,
- déficit en sulfuryl transférase (rhodanase de Lang) actuellement reconnu chez les sujets atteints d'atrophie optique de Leber, d'amblyopie tabagique ou d'insuffisance hépatique grave.
L'innocuité de Nitriate n'a pas été prouvée chez l'enfant (voir mises en garde et précautions d'emploi).
CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament est généralement déconseillé en cas de grossesse : il n'y a pas de données fiables de tératogenèse chez l'animal. En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique du nitroprussiate de sodium lorsqu'il est administré pendant la grossesse. Toutefois, lors de l'administration maternelle, les taux de cyanure chez le foetus sont toujours plus élevés que chez la mère. En conséquence, l'utilisation du nitroprussiate de sodium est déconseillée pendant la grossesse. Cet élément conduit à une attitude de prudence et à une surveillance prénatale soigneuse.

Effets indésirables Nitriate

- Liés à l'hypotension induite : nausées, vomissements, céphalées, sueurs, palpitations peuvent survenir en particulier en cas de chute brutale de la pression artérielle mais aussi parfois au début de la perfusion lors des toutes premières modifications tensionnelles.
- Dans quelques cas exceptionnels on peut observer :
. Un blocage de la voie de dégradation normale du nitroprussiate de sodium aboutissant à l'accumulation de cyanure. Celle-ci peut être suspectée lorsqu'apparaît une acidose métabolique inexpliquée au cours ou au décours de la perfusion.
Il est alors conseillé de débuter le traitement anticyanure et de contrôler le taux sanguin des thiocyanates.
. Une formation de méthémoglobine avec cyanose.
- De très rares observations d'hypothyroïdie liée à des taux élevés de thiocyanate ont été rapportées.



publicité