publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

NORISTERAT 200 mg/1 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 16.10.2006

Médicament générique du Classe thérapeutique: Contraception et interruption de grossesse
principes actifs: Noréthistérone
laboratoire: Schering S.A

Solution injectable
Boîte de 1 Ampoule de 1 ml
Toutes les formes

Indication

Celles d'un contraceptif à longue durée d'action lorsqu'il n'est pas possible d'utiliser d'autres méthodes contraceptives.

Posologie NORISTERAT 200 mg/1 ml Solution injectable Boîte de 1 Ampoule de 1 ml

L'injection sera effectuée par voie IM profonde.
La première injection doit être effectuée en début de cycle (entre le 1er et le 5ème jour). Les quatre premières injections seront pratiquées à un intervalle de 8 semaines, les injections suivantes à un intervalle de 12 semaines.

Contre indications

- Insuffisance hépatique grave : syndrome de Dubin-Johnson, syndrome de Rotor, antécédents d'ictère gravidique idiopathique, d'herpès gravidique ou de prurit gravidique sévère.
- Hépatite et antécédents récents d'hépatite.
- Antécédents thrombophlébitiques.
- Maladies thrombo-emboliques artérielles ou veineuses, en raison des risques qui ne peuvent être totalement écartés.
- Cancer du sein et de l'endomètre.
- Ménométrorragies dont l'origine n'est pas déterminée.
- Dystrophies ovariennes polykystiques, affections mammaires bénignes diverses estrogénodépendantes.
- Allaitement : contre-indiqué en raison du passage dans le lait d'une petite quantité de noréthistérone plasmatique et/ou de ses métabolites.
- Grossesse : les résultats de nombreuses études épidémiologiques permettent d'écarter, à ce jour, un risque malformatif (urogénital ou autre) des estroprogestatifs administrés en début de grossesse alors que celle-ci n'est pas connue. Les risques portant sur la différenciation sexuelle du foetus (en particulier féminin), risques décrits avec d'anciens progestatifs très androgénomimétiques, n'ont pas lieu d'être extrapolés aux progestatifs récents nettement moins, voire pas du tout, androgénomimétiques (comme celui qui est utilisé dans cette spécialité).

Effets indésirables Noristerat

- Disparition du cycle menstruel, remplacé par des métrorragies d'abondance variable ou par une aménorrhée.
- Augmentation pondérale.
- Possibilité de : acné, chloasma, séborrhée, augmentation de la pilosité.
- Aggravation d'une insuffisance veineuse des membres inférieurs.
- Troubles gastro-intestinaux.
- Possibilité d'ictère cholestatique et de prurit.
- Modifications mammaires.
- Modifications de la libido.
- Chez certains sujets prédisposés, aggravation d'un état dépressif.

Noristerat existe aussi sous ces formes

Noristerat



publicité