publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

NUTRILAMINE 9

Médicament soumis à prescription hospitalière

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: L-isoleucine, L-leucine, L-lysine, L-méthionine, L-phénylalanine, L-thréonine, L-tryptophane, L-valine, L-arginine, L-histidine, L-alanine, L-acide aspartique, L-cystéine, L-acide glutamique (E620), Glycine, L-proline, L-sérine, L-tyrosine
laboratoire: B-Braun Medical

Solution injectable pour perfusion IV
Coffret de 10 Flacons de 500 ml
Toutes les formes

Indication

Celles de l'alimentation parentérale, c'est-à-dire chaque fois que l'alimentation orale ou entérale est impossible ou insuffisante.

Posologie NUTRILAMINE 9 Solution injectable pour perfusion IV Coffret de 10 Flacons de 500 ml

Voie intraveineuse en perfusion lente (8 à 24 heures) sans dépasser 50 gouttes/minute, généralement après dilution dans des préparations injectables glucidiques et lipidiques.
La posologie est fonction du poids, de l'âge et du catabolisme azoté. Elle varie chez l'adulte de 0,075 g à 0,30 g d'azote/kg/jour en moyenne.
L'apport calorique glucidolipidique est de l'ordre de 120 à 200 kcal/g d'azote.
Lors de nutritions de courte durée, la voie veineuse périphérique peut être utilisée, à condition que l'osmolarité du mélange ne dépasse pas 2 à 3 fois celle du plasma. Dans les autres cas, la voie d'administration doit être centrale.
Posologie :
Dose journalière en azote : 0,075 à 0,30 g/kg/j correspondant à la perfusion de 8 ml à 31 ml/kg/j.

Effets indésirables Nutrilamine 9

Possibilité d'acidose métabolique et d'hyperazotémie chez les insuffisants rénaux.



publicité