publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
26/10/2016

OLICLINOMEL N 4-550 E Úmulsion pour perfusion bo¯te de 4 poches Ó trois compartiments de 2000 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 01.10.2016

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: [Acides aminÚs avec lipides, glucides et Úlectrolytes, 4501]
laboratoire: Baxter

Emulsion injectable pour perfusion IV
Toutes les formes
147,19€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 148,01 €

Indication

Nutrition parentÚrale de l'adulte et de l'enfant de plus de 2 ans lorsque l'alimentation orale ou entÚrale est impossible, insuffisante ou contre-indiquÚe.

Posologie OLICLINOMEL N 4-550 E Úmulsion pour perfusion bo¯te de 4 poches Ó trois compartiments de 2000 ml

Nutrition parentÚrale de l'adulte et de l'enfant de plus de 2 ans lorsque l'alimentation orale ou entÚrale est impossible, insuffisante ou contre-indiquÚe.

Contre indications

L'utilisation d'OLICLINOMEL est contre-indiquÚe dans les situations suivantes :

À         chez le nouveau-nÚ prÚmaturÚ, le nourrisson et chez l'enfant de moins de 2 ans, le rapport calorico-azotÚ ainsi que les apports ÚnergÚtiques n'Útant pas appropriÚs.

À         hypersensibilitÚ connue aux protÚines d'oeuf ou de soja ou Ó tout autre composant ;

À         insuffisance rÚnale sÚvÞre sans possibilitÚ d'hÚmofiltration ou de dialyse ;

À         taux sÚrique ÚlevÚ et pathologique de l'un des Úlectrolytes inclus dans le produit ;

À         insuffisance hÚpatique sÚvÞre ;

À         anomalies congÚnitales du mÚtabolisme des acides aminÚs ;

À         troubles importants de la coagulation sanguine ;

À         hyperlipidÚmie grave ;

À         hyperglycÚmie nÚcessitant plus de 6 unitÚs d'insuline/heure.

Les contre-indications gÚnÚrales Ó l'administration d'une perfusion intraveineuse sont les suivantes :

À         oedÞme pulmonaire aigu, hyperhydratation, insuffisance cardiaque dÚcompensÚe et dÚshydratation hypotonique ;

À         Útats instables (par exemple : Útat post-traumatique sÚvÞre, diabÞte dÚcompensÚ, phase aiguÙ d'un choc d'origine vasculaire, infarctus aigu du myocarde, acidose mÚtabolique sÚvÞre, Útat septique sÚvÞre et coma hyperosmolaire).

Effets indésirables Oliclinomel N4-550e

Des effets indÚsirables potentiels peuvent rÚsulter d'une utilisation non appropriÚe : par exemple, surdosage, vitesse de perfusion trop rapide (voir rubriques Mises en garde et prÚcautions d'emploi et Surdosage).

Les effets qui peuvent Ûtre rencontrÚs et qui nÚcessitent l'arrÛt du traitement sont les suivants : hyperthermie, sudation excessive, tremblements, nausÚes, cÚphalÚes, dyspnÚe.

Une augmentation transitoire des paramÞtres fonctionnels hÚpatiques (phosphatases alcalines, transaminases, bilirubine) a ÚtÚ signalÚe, particuliÞrement en cas de nutrition parentÚrale prolongÚe plusieurs semaines.

Dans de rares cas, sont apparus hÚpatomÚgalie et ictÞre.

En cas d'administration d'une solution hypertonique, des thrombophlÚbites peuvent appara¯tre si les veines pÚriphÚriques sont utilisÚes.

Une diminution de la capacitÚ d'Úlimination des lipides contenu dans OLICLINOMEL peut conduire Ó un "syndrome de surcharge graisseuse" qui peut avoir pour origine un surdosage mais qui peut Úgalement se produire au dÚbut d'une perfusion effectuÚe selon les instructions et Ûtre associÚ Ó une brusque altÚration de l'Útat clinique du patient.

Le syndrome de surcharge graisseuse est caractÚrisÚ par : hyperlipidÚmie, fiÞvre, infiltrations lipidiques, hÚpatomÚgalie, anÚmie, leucopÚnie, thrombocytopÚnie, troubles de la coagulation et coma.

Tous ces sympt¶mes sont rÚversibles si la perfusion de l'Úmulsion lipidique est interrompue.

Chez l'enfant sous perfusion de lipides, de rares cas de thrombopÚnie ont ÚtÚ rapportÚs.



publicité