publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

OMNISCAN 0,5 mmol/ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 04.06.2010

Médicament générique du Classe thérapeutique: Produits diagnostiques ou autres produits thérapeutiques
principes actifs: Gadodiamide
laboratoire: GE Healthcare SA

Solution injectable
Boîte de 1 Flacon (verre) de 5 ml
Toutes les formes
26,74€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 27,56 €

Indication

Imagerie par résonance magnétique nucléaire :
- pathologies cérébrales et médullaires,
- pathologies du rachis,
- et autres pathologies du corps entier (dont celles nécessitant une exploration par angiographie).

Posologie OMNISCAN 0,5 mmol/ml Solution injectable Boîte de 1 Flacon (verre) de 5 ml

- La dose recommandée chez l'adulte, l'enfant et le nourrisson est de 0,2 ml/kg (0,1 mmol/kg).
- Dans quelques cas exceptionnels comme la confirmation du caractère unique d'une métastase ou la détection de tumeurs leptoméningées, une deuxième injection de 0,4 ml/kg (0,2 mmol/kg) peut être administrée.
- Injection intraveineuse stricte.
- Afin de garantir une injection totale du produit de contraste, l'injection devra être suivie d'un bolus de 5 ml de solution injectable de chlorure de sodium 0,9 pour cent.
- L'examen devra être réalisé dans les 45 minutes suivant l'injection. L'amélioration optimale du contraste est généralement observée dans les premières minutes suivant l'administration du produit.
- En angiographie, lorsque les résultats de l'examen en cours le rendent nécessaire, il est possible de renouveler le produit de contraste avec un maximum de 3 injections successives d'une dose simple.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Antécédents d'hypersensibilité au gadodiamide ou à l'un des constituants de Omniscan.
- Insuffisance rénale et patients transplantés hépatiques :
Des cas de Fibrose Systémique Néphrogénique (FSN) ont été rapportés en association avec l'utilisation de gadodiamide et de quelques autres chélates de gadolinium chez des patients ayant une insuffisance rénale sévère (clairance estimée de la créatinine < 30 ml/min/1,73 m²) (et chez des patients ayant eu ou qui vont avoir une transplantation hépatique). Par conséquent, Omniscan ne doit pas être utilisé chez ces patients.
- Contre-indications liées à l'IRM :
. sujet porteur de pacemaker,
. sujet porteur de clip vasculaire.
DECONSEILLE :
Allaitement : les données expérimentales montrent que le passage de Omniscan dans le lait maternel est très faible (< 1%). Aucune donnée clinique n'est disponible à ce sujet. En conséquence, il est prudent d'interrompre transitoirement l'allaitement pendant les jours qui suivent l'examen pratiqué avec Omniscan.

Effets indésirables Omniscan

- Comme pour toute injection de complexes paramagnétiques, exceptionnellement, des réactions de type choc anaphylactoïde peuvent survenir, nécessitant un traitement d'urgence. De même, exceptionnellement, des convulsions ont été observées : la responsabilité d'Omniscan n'a cependant pas été clairement établie.
- Des effets indésirables bénins ayant régressé spontanément ont été observés occasionnellement :
. céphalées,
. étourdissements,
. nausées, vomissements,
. sensation de goût métallique transitoire,
. urticaire,
. chaleur, douleur et érythème au point d'injection,
. somnolence.
- Des élévations transitoires minimes du fer sérique ont été observées chez certains patients 8 à 48 heures après injection d'Omniscan.
- Des cas de Fibrose Systémique Néphrogénique (FSN) ont été rapportés avec Omniscan (voir sections contre-indications et mises en garde et précautions d'emploi).

Omniscan existe aussi sous ces formes

Omniscan



publicité