publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

OMNISCAN 0,5 mmol/ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 19.01.2009

Médicament générique du Classe thérapeutique: Produits diagnostiques ou autres produits thérapeutiques
principes actifs: Gadodiamide
laboratoire: GE Healthcare SA

Solution injectable
Boîte de 10 Flacons de 5 ml
Toutes les formes

Indication

Imagerie par résonance magnétique nucléaire :
. pathologies cérébrales et médullaires,
. pathologies du rachis,
. et autres pathologies du corps entier (dont celles nécessitant une exploration par angiographie).

Posologie OMNISCAN 0,5 mmol/ml Solution injectable Boîte de 10 Flacons de 5 ml

- La dose recommandée chez l'adulte, l'enfant et le nourrisson est de 0,2 ml/kg (0,1 mmol/kg).
- Dans quelques cas exceptionnels comme la confirmation du caractère unique d'une métastase ou la détection de tumeurs leptoméningées, une deuxième injection de 0,4 ml/kg (0,2 mmol/kg) peut être administrée.
- Injection intraveineuse stricte.
- Afin de garantir une injection totale du produit de contraste, l'injection devra être suivie d'un bolus de 5 ml de solution injectable de chlorure de sodium 0,9 pour cent.
- L'examen devra être réalisé dans les 45 minutes suivant l'injection. L'amélioration optimale du contraste est généralement observée dans les premières minutes suivant l'administration du produit.
- En angiographie, lorsque les résultats de l'examen en cours le rendent nécessaire, il est possible de renouveler le produit de contraste avec un maximum de 3 injections successives d'une dose simple.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Antécédents d'hypersensibilité au gadodiamide ou à l'un des constituants de Omniscan.
- Le gadodiamide est contre-indiqué chez les patients ayant une insuffisance rénale sévère (DFG < 30 ml/min/1,73 m²), et chez ceux ayant eu ou qui vont avoir une transplantation hépatique (voir section mises en garde et précautions d'emploi).
- Contre-indications liées à l'IRM :
. sujet porteur de pacemaker,
. sujet porteur de clip vasculaire.
DECONSEILLE :
Allaitement : les données expérimentales montrent que le passage de Omniscan dans le lait maternel est très faible (< 1%). Aucune donnée clinique n'est disponible à ce sujet. En conséquence, il est prudent d'interrompre transitoirement l'allaitement pendant les jours qui suivent l'examen pratiqué avec Omniscan.

Effets indésirables Omniscan

- Comme pour toute injection de complexes paramagnétiques, exceptionnellement, des réactions de type choc anaphylactoïde peuvent survenir, nécessitant un traitement d'urgence. De même, exceptionnellement, des convulsions ont été observées : la responsabilité d'Omniscan n'a cependant pas été clairement établie.
- Des cas de Fibrose Systémique Néphrogénique (FSN) ont été rapportés avec Omniscan (voir section mises en garde et précautions d'emploi).
- Des effets indésirables bénins ayant régressé spontanément ont été observés occasionnellement :
. céphalées,
. étourdissements,
. nausées, vomissements,
. sensation de goût métallique transitoire,
. urticaire,
. chaleur, douleur et érythème au point d'injection,
. somnolence.
- Des élévations transitoires minimes du fer sérique ont été observées chez certains patients 8 à 48 heures après injection d'Omniscan.

Omniscan existe aussi sous ces formes

Omniscan



publicité