publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

OROCAL VITAMINE D3 500 mg/200 UI

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Métabolisme et nutrition
principes actifs: Calcium, Cholécalciférol
laboratoire: Theramex

Comprimé à sucer
Flacon de 60
Toutes les formes
6,18€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 7,00 €

Indication

· Prévention et traitement des carences vitamino D-calciques.

· Apport vitamino-calcique associé au traitement spécifique de l'ostéoporose, chez les patients à risque de carence en vitamine D et en calcium.

Posologie OROCAL VITAMINE D3 500 mg/200 UI Comprimé à sucer Flacon de 60

Voie orale

Thérapie associée en cas d'ostéoporose :

Un comprimé 2 à 3 fois par jour.

Carence en calcium et vitamine D :

Adultes : un comprimé 1 à 3 fois par jour.

Enfants : un comprimé 1 à 2 fois par jour.

Le comprimé peut être sucé ou croqué.

Posologie en cas d'insuffisance hépatique :

Aucun ajustement de la dose n'est requis.

Posologie en cas d'insuffisance rénale :

OROCAL VITAMINE D3 ne doit pas être administré à des patients présentant une insuffisance rénale grave.

Contre indications

· Pathologies et/ou conditions entraînant une hypercalcémie et/ou une hypercalciurie.

· Lithiase rénale.

· Hypervitaminose D.

· Hypersensibilité à l'une des substances actives ou à l'un des excipients.

Effets indésirables Orocal Vitamine D3

Les effets indésirables sont repris ci-dessous, classés selon les systèmes d'organes et la fréquence. Les fréquences sont définies comme suit : peu fréquents (≥ 1/1 000, < 1/100), rares (≥ 1/10 000, < 1/1 000) ou très rares (< 1/10 000).

Troubles du métabolisme et de la nutrition

Peu fréquents: hypercalcémie et hypercalciurie.

Très rare : généralement observé uniquement en cas de surdosage (voir rubrique Surdosage) syndrome du lait et des alcalins.

Affections gastro-intestinales

Rares: constipation, flatulence, nausées, douleur abdominale et diarrhée.

Très rare: dyspepsie.

Affections sous-cutanées et de la peau

Très rares: prurit, rash cutané et urticaire.



publicité