publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

OROKEN 40 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 15.02.2007

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Céfixime
laboratoire: Aventis

Granulé
Sachets Boîte de 40
Toutes les formes

Indication

Elles sont limitées chez l'enfant de plus de 6 mois, aux infections dues aux germes définis comme sensibles, lorsque ces infections permettent une antibiothérapie orale et notamment :
- infections bronchiques et pulmonaires,
- otites moyennes aiguës, notamment récidivantes,
- pyélonéphrites aiguës en relais d'une antibiothérapie parentérale d'au moins 4 jours,
- infections urinaires basses chez l'enfant de plus de 3 ans et en dehors des états infectieux sévères.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Posologie OROKEN 40 mg Granulé Sachets Boîte de 40

Posologie :
- Enfant de 6 à 30 mois : 8 mg/kg/jour en deux administrations, à 12 heures d'intervalle, soit 4 mg/kg et par prise.
- Insuffisant rénal :
. Lorsque les valeurs de la clairance de la créatinine sont supérieures à 20 ml/min, il n'est pas utile de modifier la posologie.
. Pour des valeurs inférieures, y compris chez les patients hémodialysés, la posologie de céfixime ne devra pas dépasser 4 mg/kg/jour, en une administration.
- Insuffisant hépatique : Il n'est pas nécessaire de modifier la posologie.
Mode d'administration :
Les granulés peuvent être croqués ou non, suivis d'un verre d'eau ou de lait, ou être mis en suspension dans une boisson.

Contre indications

- Allergie connue aux antibiotiques du groupe des céphalosporines.
- Chez l'enfant de moins de 6 mois, à ce jour, en l'absence d'études précises, il est recommandé de ne pas utiliser le céfixime.

Effets indésirables Oroken

Il s'agit essentiellement de troubles digestifs :
- diarrhées,
- nausées, vomissements, dyspepsie, douleurs abdominales,
- comme avec d'autres bêtalactamines, de rares cas de colites pseudomembraneuses ont été rapportés.
Ont également été rapportés quelques rares cas de :
- céphalées, vertiges,
- manifestations hépatobiliaires : élévation modérée et transitoire des transaminases ASAT et ALAT et des phosphatases alcalines,
- manifestations rénales : faible augmentation de l'urée sanguine et de la créatininémie,
- manifestations hématologiques : thrombocytose, thrombocytopénie, leucopénie et hyperéosinophilie.
Ce type de troubles est exceptionnel, réversible et le plus souvent de faible intensité.
- manifestations allergiques : éruption cutanée transitoire, fièvre, prurit.



publicité