publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
26/10/2016

OXYGENE MEDICINAL AIR LIQUIDE SANTE FRANCE 200 bar gaz pour inhalation en bouteille bouteille en aluminium de 15 litres

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 01.09.2016

Médicament générique du Classe thérapeutique: Pneumologie
principes actifs: [OxygÞne mÚdical, 4445]
laboratoire: Air Liquide Sante France

Gaz pour inhalation
Toutes les formes

Indication

À         Correction des hypoxies d'Útiologies diverses nÚcessitant une oxygÚnothÚrapie normobare ou hyperbare,

À         Alimentation des respirateurs en anesthÚsie-rÚanimation,

À         vecteur des mÚdicaments pour inhalation administrÚs par nÚbuliseur.

À         Traitement des crises d'algie vasculaire de la face.

Posologie OXYGENE MEDICINAL AIR LIQUIDE SANTE FRANCE 200 bar gaz pour inhalation en bouteille bouteille en aluminium de 15 litres

À         Correction des hypoxies d'Útiologies diverses nÚcessitant une oxygÚnothÚrapie normobare ou hyperbare,

À         Alimentation des respirateurs en anesthÚsie-rÚanimation,

À         vecteur des mÚdicaments pour inhalation administrÚs par nÚbuliseur.

À         Traitement des crises d'algie vasculaire de la face.

Effets indésirables Oxygene Medicinal Als France

À         Chez l'insuffisant respiratoire chronique en particulier, possibilitÚ de survenue d'apnÚe par dÚpression respiratoire liÚe Ó la suppression soudaine du facteur stimulant hypoxique par la brusque augmentation de la pression partielle d'oxygÞne au niveau des chÚmorÚcepteurs carotidiens et aortique.

À         L'inhalation de fortes concentrations d'oxygÞne peut Ûtre Ó l'origine de microatÚlectasies rÚsultant de la diminution d'azote dans les alvÚoles et de l'effet de l'oxygÞne sur le surfactant.

À         L'inhalation d'oxygÞne pur peut augmenter les shunts intra-pulmonaires de 20 Ó 30 % par atÚlectasie secondaires Ó la dÚnitrogÚnation des zones mal ventilÚes et par redistribution de la circulation pulmonaire par vasoconstriction secondaire Ó l'ÚlÚvation de la PO2.

À         L'oxygÚnothÚrapie hyperbare peut Ûtre Ó l'origine d'un barotraumatisme par hyperpression sur les parois des cavitÚs closes, telles que l'oreille interne pouvant entra¯ner un risque de rupture de la membrane tympanique, les sinus, les poumons pouvant entra¯ner un risque de pneumothorax.

À         Des crises convulsives ont ÚtÚ rapportÚes Ó la suite d'une oxygÚnothÚrapie avec une concentration en oxygÞne (FiO2) de 100 % pendant plus de 6 heures en particulier en administration hyperbare.

À         Des lÚsions pulmonaires peuvent survenir Ó la suite d'une administration de concentrations d'oxygÞne (FiO2) supÚrieures Ó 80 %.

À         Chez les nouveau-nÚs, en particulier les prÚmaturÚs, exposÚs Ó de forte concentration d'oxygÞne (FiO2 > 40%; PaO2 supÚrieure Ó 80 mmHg (soit 10,64 kPa)) ou de faþon prolongÚe (plus de 10 jours Ó une FiO2 >30%), risque de rÚtinopathie Ó type de fibroplasie rÚtrolentale apparaissant aprÞs 3 Ó 6 semaines, pouvant rÚgresser ou au contraire entra¯ner un dÚcollement rÚtinien, voire une cÚcitÚ permanente.

À         Les patients soumis Ó une oxygÚnothÚrapie hyperbare en caisson peuvent Ûtre sujets Ó des crises de claustrophobie.

DÚclaration des effets indÚsirables suspectÚs

La dÚclaration des effets indÚsirables suspectÚs aprÞs autorisation du mÚdicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bÚnÚfice/risque du mÚdicament. Les professionnels de santÚ dÚclarent tout effet indÚsirable suspectÚ via le systÞme national de dÚclaration : Agence nationale de sÚcuritÚ du mÚdicament et des produits de santÚ (ANSM) et rÚseau des Centres RÚgionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr.

Oxygene Medicinal Als France existe aussi sous ces formes

Oxygene Medicinal Als France



publicité