publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
26/10/2016

OXYGENE MEDICINAL AIR LIQUIDE SANTE FRANCE 200 bar gaz pour inhalation en bouteille bouteille en aluminium (+ manodÚtenteur) de 3 litres

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 01.09.2016

Médicament générique du Classe thérapeutique: Pneumologie
principes actifs: [OxygÞne mÚdical, 4445]
laboratoire: Air Liquide Sante France

Gaz pour inhalation
Toutes les formes

Indication

À         Correction des hypoxies d'Útiologies diverses nÚcessitant une oxygÚnothÚrapie normobare ou hyperbare,

À         Alimentation des respirateurs en anesthÚsie-rÚanimation,

À         vecteur des mÚdicaments pour inhalation administrÚs par nÚbuliseur.

À         Traitement des crises d'algie vasculaire de la face.

Posologie OXYGENE MEDICINAL AIR LIQUIDE SANTE FRANCE 200 bar gaz pour inhalation en bouteille bouteille en aluminium (+ manodÚtenteur) de 3 litres

À         Correction des hypoxies d'Útiologies diverses nÚcessitant une oxygÚnothÚrapie normobare ou hyperbare,

À         Alimentation des respirateurs en anesthÚsie-rÚanimation,

À         vecteur des mÚdicaments pour inhalation administrÚs par nÚbuliseur.

À         Traitement des crises d'algie vasculaire de la face.

Effets indésirables Oxygene Medicinal Als France

À         Chez l'insuffisant respiratoire chronique en particulier, possibilitÚ de survenue d'apnÚe par dÚpression respiratoire liÚe Ó la suppression soudaine du facteur stimulant hypoxique par la brusque augmentation de la pression partielle d'oxygÞne au niveau des chÚmorÚcepteurs carotidiens et aortique.

À         L'inhalation de fortes concentrations d'oxygÞne peut Ûtre Ó l'origine de microatÚlectasies rÚsultant de la diminution d'azote dans les alvÚoles et de l'effet de l'oxygÞne sur le surfactant.

À         L'inhalation d'oxygÞne pur peut augmenter les shunts intra-pulmonaires de 20 Ó 30 % par atÚlectasie secondaires Ó la dÚnitrogÚnation des zones mal ventilÚes et par redistribution de la circulation pulmonaire par vasoconstriction secondaire Ó l'ÚlÚvation de la PO2.

À         L'oxygÚnothÚrapie hyperbare peut Ûtre Ó l'origine d'un barotraumatisme par hyperpression sur les parois des cavitÚs closes, telles que l'oreille interne pouvant entra¯ner un risque de rupture de la membrane tympanique, les sinus, les poumons pouvant entra¯ner un risque de pneumothorax.

À         Des crises convulsives ont ÚtÚ rapportÚes Ó la suite d'une oxygÚnothÚrapie avec une concentration en oxygÞne (FiO2) de 100 % pendant plus de 6 heures en particulier en administration hyperbare.

À         Des lÚsions pulmonaires peuvent survenir Ó la suite d'une administration de concentrations d'oxygÞne (FiO2) supÚrieures Ó 80 %.

À         Chez les nouveau-nÚs, en particulier les prÚmaturÚs, exposÚs Ó de forte concentration d'oxygÞne (FiO2 > 40%; PaO2 supÚrieure Ó 80 mmHg (soit 10,64 kPa)) ou de faþon prolongÚe (plus de 10 jours Ó une FiO2 >30%), risque de rÚtinopathie Ó type de fibroplasie rÚtrolentale apparaissant aprÞs 3 Ó 6 semaines, pouvant rÚgresser ou au contraire entra¯ner un dÚcollement rÚtinien, voire une cÚcitÚ permanente.

À         Les patients soumis Ó une oxygÚnothÚrapie hyperbare en caisson peuvent Ûtre sujets Ó des crises de claustrophobie.

DÚclaration des effets indÚsirables suspectÚs

La dÚclaration des effets indÚsirables suspectÚs aprÞs autorisation du mÚdicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bÚnÚfice/risque du mÚdicament. Les professionnels de santÚ dÚclarent tout effet indÚsirable suspectÚ via le systÞme national de dÚclaration : Agence nationale de sÚcuritÚ du mÚdicament et des produits de santÚ (ANSM) et rÚseau des Centres RÚgionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr.

Oxygene Medicinal Als France existe aussi sous ces formes

Oxygene Medicinal Als France



publicité