publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PABAL 100 µg/mL

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 01.03.2016

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gynécologie
principes actifs: Carbétocine
laboratoire: Ferring Sas

Solution injectable
Boîte de 5 Ampoules de 1 mL
Toutes les formes

Indication

PABAL est indiqué dans la prévention de l'atonie utérine suivant un accouchement par césarienne sous anesthésie péridurale ou rachianesthésie.

Posologie PABAL 100 µg/mL Solution injectable Boîte de 5 Ampoules de 1 mL

Prélever 1 ml de PABAL dosé à 100 microgrammes de carbétocine et administrer la dose par voie intraveineuse uniquement, sous surveillance médicale adaptée, en milieu hospitalier.

PABAL doit être administré uniquement après accouchement de l'enfant né par césarienne. La carbétocine sera administrée le plus tôt possible après l'accouchement, de préférence avant l'expulsion du placenta. L'administration de PABAL n'est préconisée qu'en injection unique. Aucune dose supplémentaire de carbétocine ne doit être administrée.

Contre indications

· Pendant la grossesse et  le travail précédant l'extraction de l'enfant.

· Carbétocine ne doit pas être utilisée pour le déclenchement du travail.

· Hypersensibilité à la carbétocine, à l'ocytocine ou à l'un des autres constituants de PABAL.

· Insuffisance hépatique ou rénale.

· En cas de pré-éclampsie et éclampsie.

· Affections cardio-vasculaires graves.

· Epilepsie.

Effets indésirables Pabal

Lors des essais cliniques réalisés avec la carbétocine administrée après césarienne effectuée sous rachianesthésie ou anesthésie péridurale, les événements indésirables étaient de même nature et même fréquence que ceux observés avec l'ocytocine.

Classification par système

Très fréquent ≥ 1/10

Fréquent

d'organes

≥ 1/100 et <1/10

Affections hématologiques et du système lymphatique

Anémie

Affections du système nerveux

Céphalées, tremblements

Sensation de vertiges

Affections vasculaires

Hypotension, bouffées vasomotrices

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Douleur thoracique, dyspnée

Affections gastro-intestinales

Nausées, douleurs abdominales

Goût métallique, vomissements

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Prurit

Affections musculo-squelettiques et systémiques

Douleurs dorsales

Troubles généraux et anomalie au site d'adminsitration

Sensation de chaleur

Frissons, douleur

Dans les essais cliniques, de rares cas de sueurs et de tachycardie ont été rapportés.



publicité