publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PANTOPRAZOLE RANBAXY 40 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gastro-Entéro-Hépatologie
principes actifs: Pantoprazole
laboratoire: Ranbaxy Pharma Generiques

Comprimé gastrorésistant
Boîte de 1 Flacon de 28
Toutes les formes
8,92€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 9,74 €
Tous les génériques

Indication

Chez l'adulte et l'adolescent âgé de 12 ans et plus

· Œsophagite par reflux gastro-oesophagien.

Chez l'adulte uniquement

· Éradication de Helicobacter pylori (H. pylori) en association à une bithérapie antibiotique appropriée chez les patients présentant un ulcère lié à l'infection à H. pylori.

· Ulcère gastrique et duodénal.

· Syndrome de Zollinger-Ellison et autres situations hyper sécrétoires pathologiques.

Posologie PANTOPRAZOLE RANBAXY 40 mg Comprimé gastrorésistant Boîte de 1 Flacon de 28

Les comprimés ne doivent pas être croqués ni écrasés, mais avalés entiers avec un peu d'eau avant un repas.

Posologie recommandée

Chez l'adulte et l'adolescent âgé de 12 ans et plus

Œsophagite par reflux gastro-oesophagien

Un comprimé de pantoprazole par jour. Dans certains cas, la dose peut être doublée (en passant à 2 comprimés de pantoprazole par jour) notamment lorsqu'il n'y a pas eu de réponse à un autre traitement. Une durée de traitement de 4 semaines est habituellement nécessaire pour la cicatrisation des lésions d'oesophagite. Si cette durée n'est pas suffisante, la guérison sera obtenue en général par un traitement de 4 semaines supplémentaires.

Chez l'adulte uniquement

Éradication de H. pylori en association à deux antibiotiques appropriés

Chez les patients atteints d'ulcères gastriques et duodénaux dus à Helicobacter pylori, l'éradication du germe nécessite de recourir à une association thérapeutique. Il faut tenir compte des directives officielles locales (par exemple recommandations nationales) concernant la résistance bactérienne ainsi que le bon usage et la prescription des agents antibactériens. En fonction du schéma de résistance, les associations suivantes peuvent être recommandées pour l'éradication de H. pylori :

a)         un comprimé de pantoprazole 40 mg deux fois par jour

+ 1000 mg d'amoxicilline deux fois par jour

+ 500 mg de clarithromycine deux fois par jour

b)         un comprimé de pantoprazole 40 mg deux fois par jour

+ 400 à 500 mg de métronidazole deux fois par jour (ou 500 mg de tinidazole)

+ 250 à 500 mg clarithromycine deux fois par jour

c)         un comprimé de pantoprazole 40 mg deux fois par jour

+1000 mg d'amoxicilline deux fois par jour

+ 400 à 500 mg de métronidazole deux fois par jour (ou 500 mg de tinidazole)

Dans le cadre de l'association thérapeutique, pour l'éradication d'une infection à H. pylori, le deuxième comprimé de pantoprazole doit être pris une heure avant le repas du soir. L'association thérapeutique est en général recommandée pour une durée de 7 jours et peut être prolongée jusqu'à un maximum de deux semaines. Si la poursuite du traitement par le pantoprazole est indiquée pour assurer la guérison des ulcères, les doses de pantoprazole à utiliser sont celles recommandées pour le traitement des ulcères duodénaux et gastriques.

Si l'association thérapeutique n'est pas indiquée, par exemple si le patient s'est révélé négatif pour H. pylori, les recommandations posologiques suivantes s'appliquent à la monothérapie par pantoprazole :

Traitement des ulcères gastriques

Un comprimé de pantoprazole par jour. Dans certains cas, la dose peut être doublée (en passant à 2 comprimés de pantoprazole par jour) notamment lorsqu'il n'y a pas eu de réponse à un autre traitement. Une durée de traitement de 4 semaines est habituellement nécessaire pour la cicatrisation des ulcères gastriques. Si cette durée n'est pas suffisante, la cicatrisation sera obtenue en général par un traitement de 4 semaines supplémentaires.

Traitement des ulcères duodénaux

Un comprimé de pantoprazole par jour. Dans certains cas, la dose peut être doublée (en passant à 2 comprimés de pantoprazole par jour) notamment lorsqu'il n'y a pas eu de réponse à un autre traitement. Une durée de traitement de 2 semaines est habituellement nécessaire pour la cicatrisation d'un ulcère duodénal. Si cette durée n'est pas suffisante, la guérison sera obtenue en général par un traitement de 2 semaines supplémentaires.

Syndrome de Zollinger-Ellison et autres situations hypersécrétions pathologiques

Pour le traitement au long cours du syndrome de Zollinger-Ellison et d'autres situations hyper sécrétoires pathologiques, la posologie quotidienne initiale est de 80 mg (2 comprimés de pantoprazole 40 mg). Celle-ci peut être augmentée ou diminuée en fonction des par jour, la dose devra être fractionnée en deux prises. Une augmentation temporaire de la posologie au-dessus de 160 mg par jour de pantoprazole est possible, mais ne devrait pas excéder la durée nécessaire à la maîtrise de la sécrétion acide.

La durée du traitement du syndrome de Zollinger-Ellison et des autres situations hyper sécrétoires pathologiques n'est pas limitée dans le temps et doit être adaptée aux besoins cliniques.

Populations particulières

Chez l'enfant âgé de moins de 12 ans

L'utilisation de pantoprazole n'est pas recommandée chez l'enfant âgé de moins de 12 ans en raison de l'insuffisance des données de sécurité et d'efficacité dans cette tranche d'âge.

Insuffisance hépatique

La dose journalière de 20 mg de pantoprazole ne doit pas être dépassée chez le sujet atteint d'insuffisance hépatique sévère .

Les données de sécurité et d'efficacité disponibles, lors de l'utilisation du pantoprazole dans le cadre d'une association thérapeutique, étant limitées, le pantoprazole ne doit pas être utilisé pour l'éradication de H. pylori chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée à sévère (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi ).

Insuffisance rénale

Aucune adaptation de la dose n'est nécessaire chez le sujet atteint d'insuffisance rénale. Les données de sécurité et d'efficacité disponibles, lors de l'utilisation du pantoprazole dans le cadre d'une association thérapeutique, étant limitées, le pantoprazole ne doit pas être utilisé  pour l'éradication de H. pylori chez les patients présentant une insuffisance rénale.

Chez le sujet âgé

Aucune adaptation de la dose n'est nécessaire chez le sujet âgés.

Contre indications

Hypersensibilité à la substance active, aux benzimidazoles substitués ou à l'un des autres excipients, ou à l'un des produits utilisé dans le traitement d'association.

Effets indésirables Pantoprazole Ranbaxy

Environ 5 % des patients sont susceptibles de présenter des effets indésirables. Les effets indésirables le plus souvent signalés sont une diarrhée et des céphalées, survenant toutes les deux chez environ 1 % des patients.

Les effets indésirables signalés avec le pantoprazole sont classés dans le tableau ci-dessous selon l'ordre de fréquence suivant :

Très fréquents (≥1/10) ; fréquents (≥1/100 à <1/10) ; peu fréquents (≥1/1 000 à <1/100) ; rares (≥1/10000 à <1/1 000) ; très rares (<1/10 000), fréquence indéterminée (ne peut être estimée d'après les données disponibles).

Pour tous les effets indésirables notifiés après commercialisation, il n'est pas possible d'imputer cet ordre de fréquence, par conséquent ils sont listés comme survenant à une fréquence « indéterminée ».

Dans chaque groupe de fréquence, les effets indésirables sont présentés par ordre de gravité décroissante.

Tableau 1. Effets indésirables du pantoprazole rapportés au cours des études cliniques et effets indésirables notifiés après commercialisation

Fréquence
Système organe

Peu fréquent
(> 1/1.000 - < 1/100)

Rare
(< 1/1.000 - > 1/10.000)

Très rare
(< 1/10.000 y compris cas isolés)

Fréquence indéterminée

Affections hématologiques et du système lymphatique

Thrombopénie, Leucopénie

Affections du système immunitaire

Hypersensibilité (y compris réactions anaphylactiques et choc anaphylactique)

Trouble du métabolisme et de la nutrition

Hyperlipidémies et augmentation des lipides (triglycérides, cholestérol), variation de poids

Hyponatrémie

Hypomagnésémie

 (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi)

Affections psychiatriques

Troubles du sommeil

Dépression (et toute aggravation) ,

Désorientation (et toute aggravation

Hallucinations ; confusion (en particulier chez les patients prédisposés, et aggravation de ces symptômes en cas de préexistence)

Affections du système nerveux

Céphalées Vertiges

Affections oculaires

Trouble de la vue / vision flou

Affections gastro-intestinales

Diarrhée ;

nausées / vomissements ; distension abdominale et ballonnements ; constipation ; sécheresse de la bouche ; douleur et gêne abdominale

Affections hépato-biliaires

Elévation des enzymes hépatiques (transaminases, gamma-GT)

Elévation de la bilirubine

Lésion hépatocellulaire, ictère ; insuffisance hépatocellulaire

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Rougeurs / exanthème / éruption ; prurit

Urticaire, angio-oedème

Syndrome de Stevens-Johnson,

syndrome de Lyell ; érythème polymorphe ; photosensibilité

Affections musculo-squelettiques et du tissu conjonctif

Fracture de la hanche, du poignet ou du rachis (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi)

Arthralgies Myalgies

Affections du rein et des voies urinaires

Néphrite interstitielle

Troubles des organes de  reproduction et du sein

Gynécomastie

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Asthénie, fatigue et malaise

Elévation de la température corporelle, Œdème périphérique

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr

Pantoprazole Ranbaxy existe aussi sous ces formes

Pantoprazole Ranbaxy

Voir aussi les génériques de Pantoprazole Ranbaxy

Pantoprazole Evolugen

Pantoprazole Zydus France

Pantoprazole Isomed

Pantoprazole Ranbaxy

Pantoprazole Alter

Pantoprazole Teva

Pantoprazole Ratiopharm

Pantoprazole Zentiva

Pantoprazole Sandoz

Pantoprazole EG

Pantoprazole Bouchara Recordat

Pantoprazole Arrow

Pantoprazole Cristers

Pantoprazole Zydus

Pantoprazole Rpg

Pantoprazole Biogaran

Pantoprazole Krka

Pantoprazole Mylan Pharma

Pantoprazole Qualimed Generiq

Pantoprazole Almus

Pantoprazole Actavis

Pantoprazole Phr Lab

Pantoprazole Teva Sante



publicité