publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PARACETAMOL MYLAN 1 g

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Antalgiques
principes actifs: Paracétamol
laboratoire: Fournier

Comprimé effervescent sécable
Pilulier de 8
Toutes les formes
1,12€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 1,94 €

Indication

Traitement symptomatique des douleurs d'intensité légère à modérée et/ou des états fébriles.

Posologie PARACETAMOL MYLAN 1 g Comprimé effervescent sécable Pilulier de 8

Mode d'administration :
Voie orale.
Boire immédiatement après dissolution complète du comprimé dans un verre d'eau.
Posologie :
- Cette présentation est réservée à l'adulte et à l'enfant de plus de 15 ans.
- La posologie unitaire usuelle est de 1/2 à 1 comprimé à 1000 mg par prise, à renouveler au bout de 6 à 8 heures. En cas de besoin, la prise peut être répétée au bout de 4 heures minimum.
- Il n'est généralement pas nécessaire de dépasser 3000 mg de paracétamol par jour, soit 3 comprimés par jour.
- Cependant, en cas de douleurs plus intenses, la posologie maximale peut être augmentée jusqu'à 4000 mg (4 comprimés) par jour. Toujours respecter un intervalle de 4 heures entre deux prises.
Fréquence d'administration :
Les prises systématiques permettent d'éviter les oscillations de douleur ou de fièvre :
- chez l'adulte, elles doivent être espacées de 4 heures minimum.
- Insuffisance rénale : En cas d'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine inférieure à 10 ml/min), l'intervalle entre deux prises sera au minimum de 8 heures. Ne pas dépasser 3000 mg de paracétamol par jour.

Contre indications

- Hypersensibilité au paracétamol ou à l'un des excipients.
- Insuffisance hépatocellulaire.
- En raison de la présence de sorbitol, ce médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance au fructose.

Effets indésirables Paracetamol Mylan

- Quelques rares cas d'accidents allergiques (simples rashs cutanés avec érythème ou urticaire) ont été observés et nécessitent l'arrêt du traitement.
- De très exceptionnels cas de thrombopénies ont été signalés.



publicité