publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PARACETAMOL MYLAN 1 g

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Antalgiques
principes actifs: Paracétamol
laboratoire: Mylan

Comprimé sécable
Boîte de 8
Toutes les formes
1,12€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 1,94 €

Indication

Traitement symptomatique des douleurs d'intensité légère à modérée et/ou des états fébriles.

Posologie PARACETAMOL MYLAN 1 g Comprimé sécable Boîte de 8

Mode d'administration :
Voie orale.
Si besoin après l'avoir cassé en deux, le comprimé est à avaler tel quel avec une boisson (par exemple eau, lait, jus de fruit).
Posologie :
- Attention : cette présentation contient 1 g de paracétamol par unité : ne pas prendre 2 unités à la fois.
- Cette présentation est réservé à l'adulte et à l'enfant à partir de 50 kg (environ 15 ans).
- La posologie unitaire usuelle est de un demi à un comprimé à 1 g par prise, à renouveler au bout de 6 à 8 heures. En cas de besoin, la prise peut être répétée au bout de 4 heures minimum.
- Il n'est généralement pas nécessaire de dépasser 3 g de paracétamol par jour, soit 3 comprimés par jour.
- Cependant, en cas de douleurs plus intenses, la posologie maximale peut être augmentée jusqu'à 4 g (4 comprimés) par jour. Toujours respecter un intervalle de 4 heures entre deux prises.
Fréquence d'administration :
Les prises systématiques permettent d'éviter les oscillations de douleur ou de fièvre :
chez l'adulte, elles doivent être espacées de 4 heures minimum.
Insuffisance rénale :
- En cas d'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine inférieure à 10 ml/min), l'intervalle entre deux prises sera au minimum de 8 heures.
- Ne pas dépasser 3 g de paracétamol par jour, soit 3 comprimés.

Contre indications

- Hypersensibilité au paracétamol ou aux autres composants.
- Insuffisance hépatocellulaire.

Effets indésirables Paracetamol Mylan

- Quelques rares cas de réactions d'hypersensibilité à type de choc anaphylactique, oedème de Quincke, érythème, urticaire, rash cutané ont été rapportés. Leur survenue impose l'arrêt définitif de ce médicament et des médicaments apparentés.
- De très exceptionnels cas de thrombopénie, leucopénie et neutropénie ont été signalés.



publicité