publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PENICILLINE G PANPHARMA 5 MUI

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Benzylpénicilline sodique
laboratoire: Panpharma

Poudre pour usage parentéral
Boîte de 25 Flacons de 5 MUI
Toutes les formes

Indication

Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la benzylpénicilline sodique.

Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.

Elles sont limitées aux infections dues aux germes sensibles, notamment dans leurs manifestations:

· respiratoires,

· ORL et stomatologiques,

· cutanées,

· rénales, urogénitales,

· gynécologiques,

· digestives et biliaires,

· méningées,

· septicémiques (éventuellement en polythérapie),

· gangrène gazeuse.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Posologie PENICILLINE G PANPHARMA 5 MUI Poudre pour usage parentéral Boîte de 25 Flacons de 5 MUI

Posologie

Adulte: 3 à 6 millions d'UI/jour par voie IM ou IV

Enfant et nourrisson: 50 000 à 100 000 UI /kg/jour par voie IM ou IV.

De plus fortes doses peuvent être apportées par perfusion, en particulier en cas d'endocardite.

Ne pas dépasser:

· chez l'adulte: 50 millions d'UI/jour

· chez l'enfant et nourrisson: 20 millions d'UI/jour.

Mode d'administration

Voie IM, voie IV lente ou perfusion.

Contre indications

Allergie connue aux antibiotiques du groupe des bêta-lactamines (pénicillines, céphalosporines).

Effets indésirables Penicilline G Panpharma

· Manifestation allergiques: fièvre, urticaire, éosinophilie, rarement oedème de Quincke, exceptionnellement choc anaphylactique.

· L'administration de fortes posologies de bêta-lactamines, en particulier chez l'insuffisant rénal, peut entraîner des encéphalopathies métaboliques (troubles de la conscience, mouvements anormaux, crises convulsives).

· Des états de mal convulsif sont possibles lorsque des doses élevées sont utilisées (50 Millions d'U.I), de même lorsque des injections intraveineuses de plus de 5 Millions d'Unités sont effectuées rapidement.

· De fortes posologies peuvent également entraîner des surcharges sodées indésirables chez l'insuffisant cardiaque ou rénal.

· Il a été observé de rares cas d'augmentation des transaminases (ASAT, ALAT).

· Réactions hématologiques réversibles: de rares cas d'anémie, de thrombopénie ou de leucopénie ont été observés lors d'administration de fortes doses par voie IV.



publicité