publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PENTACOQ Poudre et suspension pour suspension injectable IM ou SC Boîte de 1 Flacon de poudre + seringue préremplie de 0,5 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 22.12.2005

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Poudre :, Polysaccharide Haemophilus influenzae type b, Protéine tétanique, Suspension :, Anatoxine diphtérique, Anatoxine tétanique, Bordetella pertussis, Virus poliomyélitique type 1, Virus poliomyélitique type 2, Virus poliomyélitique type 3
laboratoire: Sanofi Pasteur Msd

Poudre et solvant pour suspension injectable (IM/SC)
Toutes les formes
22,20€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 23,02 €

Indication

Prévention conjointe des infections invasives à Haemophilus influenzae type b (méningites, septicémies, cellulites, arthrites, épiglottites ...) de la diphtérie, du tétanos, de la coqueluche et de la poliomyélite.
Le PENTACOQ ne protège pas contre les infections dues à d'autres types d'Haemophilus influenzae, ni contre les méningites d'autres origines.

Posologie PENTACOQ Poudre et suspension pour suspension injectable IM ou SC Boîte de 1 Flacon de poudre + seringue préremplie de 0,5 ml

Posologie :
3 injections d'une dose unitaire de vaccin (0,5 ml) espacées d'un mois, c'est-à-dire en suivant le calendrier officiel, une injection à l'âge de 2, 3 et 4 mois suivie du rappel : une injection, un an après la primovaccination.
Mode d'administration :
L'injection se fait : dans la face antérolatérale de la cuisse (tiers moyen) ou dans la région fessière par voie intramusculaire ou sous-cutanée. Cependant, en raison du caractère adsorbé du vaccin TETRACOQ, la voie intramusculaire doit être préférée afin de minimiser les réactions.

Contre indications

- Hypersensibilité à l'un des composants du vaccin.
- Encéphalopathies évolutives convulsivantes ou non.
- Forte réaction survenue dans les 48 heures suivant une injection vaccinale antérieure :
. fièvre supérieure ou égale à 40°C,
. syndrome des cris persistants,
. convulsion fébrile ou non fébrile,
. syndrome d'hypotonie-hyporéactivité.
Dans ces cas, il convient de poursuivre la vaccination avec un vaccin ne comportant pas la valence coquelucheuse.
- Réactions d'hypersensibilité immédiate consécutives à une injection précédente (urticaire, oedème de Quincke, choc anaphylactique).
Ne pas injecter par voie intravasculaire.
Ne pas injecter par voie intradermique.

Effets indésirables Pentacoq

- Réactions locales au point d'injection : douleur, érythème, induration, oedème peuvent être observé dans les 48 heures suivant la vaccination et persister plusieurs jours. La formation d'un nodule sous-cutané, persistant plusieurs semaines, peut accompagner ces réactions. De rares cas d'abcès amicrobiens ont été rapportés.
- Réactions générales :
Fièvre supérieure à 38°C, pleurs inhabituels dans les 24 à 48 heures suivant la vaccination.
Manifestations allergiques : rash, urticaire et exceptionnellement choc anaphylactique ou oedème de Quincke.
Très rarement, épisodes d'hypotonie-hyporéactivité, syndrome du cri persistant, convulsions avec ou sans fièvre.
Exceptionnellement encéphalopathies aiguës.
Les troubles neurologiques consécutifs à la vaccination sont plus volontiers attribués à la valence coqueluche.
- Lors de l'administration de vaccins contenant la valence haemophilus type b, des réactions oedémateuses des membres inférieurs ont été rapportés. Il s'agit d'un oedème avec cyanose ou purpura fugace, atteignant tout le membre vacciné et quelquefois le membre controlatéral, apparaissant dans les heures suivant la vaccination, pouvant durer plusieurs heures et disparaissant spontanément sans séquelles. Ces réactions s'accompagnent quelquefois de fièvre, de douleurs et de pleurs.



publicité