publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PERSANTINE 75 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 09.05.2008

Médicament générique du Classe thérapeutique: Hémostase et sang
principes actifs: Dipyridamole
laboratoire: Boehringer Ingelheim

Comprimé enrobé
Boîte de 100
Toutes les formes
5,32€* (remboursé à 15%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 6,14 €

Indication

Prévention des accidents thrombo-emboliques systémiques :
En association avec les anticoagulants oraux chez les patients porteurs de prothèses valvulaires.

Posologie PERSANTINE 75 mg Comprimé enrobé Boîte de 100

3 à 5 comprimés dragéifiés par jour (dose moyenne 300 mg par jour) à répartir dans la journée.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Antécédents d'hypersensibilité à l'un des composants du produit.
- En raison de la présence de saccharose, ce médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en sucrase-isomaltase.
DECONSEILLE :
Allaitement : en l'absence de données sur le passage dans le lait maternel, l'allaitement est déconseillé pendant la durée du traitement.

Effets indésirables Persantine

- Possibilité de nausées, vomissements, diarrhée, céphalées, vertiges.
- De très rares cas de myalgies ont été décrits chez des patients traités par PERSANTINE.
- Du fait de ses propriétés vasodilatatrices, le dipyridamole peut également induire hypotension, bouffées de chaleur et tachycardie. Il peut rarement entraîner une aggravation de la symptomatologie coronaire.
- En raison de la présence de Jaune Orangé S (E 110), risque de réactions allergiques.
- Des réactions d'hypersensibilité telles que éruptions cutanées, urticaire et angio-oedème ont été rapportées.
- Le dipyridamole peut entraîner des bronchospasmes.
- Des cas isolés de thrombopénies ont été rapportés en association au traitement par PERSANTINE.
- Très rares cas d'accidents hémorragiques observés principalement lorsque le dipyridamole est associé à un médicament susceptible d'interférer avec l'hémostase.
- Le dipyridamole peut être incorporé dans des calculs biliaires.



publicité