publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PHENERGAN 25 mg

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Allergologie
principes actifs: Prométhazine
laboratoire: Ucb Pharma SA

Comprimé enrobé
Boîte de 20
Toutes les formes
0,85€* (remboursé à 15%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 1,67 €

Indication

- Traitement symptomatique des manifestations allergiques diverses :
. rhinite (saisonnière ou perannuelle),
. conjonctivite,
. urticaire.
- Insomnies occasionnelles.
- Insomnies transitoires.

Posologie PHENERGAN 25 mg Comprimé enrobé Boîte de 20

Réservé à l'adulte.
- Manifestations allergiques :
1 à 2 comprimés par prise, à renouveler en cas de besoin au bout de 4 heures minimum, sans dépasser 6 comprimés par jour.
Il convient de privilégier les prises vespérales en raison de l'effet sédatif prononcé de la prométhazine.
Le traitement doit être court.
- Insomnies occasionnelles, insomnies transitoires :
1 à 2 comprimés le soir, 15 à 30 minutes avant le coucher.
Le traitement doit être aussi bref que possible (2 à 5 jours).
Si l'insomnie persiste au-delà de cette période, le traitement devra être réévalué.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Hypersensibilité aux antihistaminiques.
- Antécédents d'agranulocytose à d'autres phénothiazines.
- Risque de glaucome par fermeture de l'angle.
- Risque de rétention urinaire liée à des troubles urétroprostatiques.
- Enfant de moins de 15 ans.
DECONSEILLE :
- Grossesse : il n'y a pas de données fiables de tératogenèse chez l'animal pour la prométhazine. En clinique, l'utilisation de la prométhazine au cours d'un nombre limité de grossesses n'a apparemment révélé aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier à ce jour. Toutefois, des études complémentaires sont nécessaires pour évaluer les conséquences d'une exposition en cours de grossesse. Compte tenu de ces données, l'utilisation de ce médicament est à éviter, par mesure de précaution, au cours du premier trimestre de la grossesse.
- Allaitement : la prométhazine passe dans le lait maternel. Compte tenu des possibilités de sédation ou d'excitation paradoxale du nouveau-né, et plus encore des risques d'apnée du sommeil évoqués avec les phénothiazines, ce médicament est déconseillé en cas d'allaitement.
- Associations déconseillées : alcool, sultopride.

Effets indésirables Phenergan

Les caractéristiques pharmacologiques de la prométhazine sont à l'origine d'effets indésirables d'inégale intensité et liés ou non à la dose (voir pharmacodynamie) :
- Effets neurovégétatifs :
. sédation ou somnolence, plus marquée en début de traitement ;
. effets anticholinergiques à type de sécheresse des muqueuses, constipation, troubles de l'accommodation, mydriase, palpitations cardiaques, risque de rétention urinaire ;
. hypotension orthostatique ;
. troubles de l'équilibre, vertiges, baisse de la mémoire ou de la concentration ;
. incoordination motrice, tremblements (plus fréquents chez le sujet âgé) ;
. confusion mentale, hallucinations ;
. plus rarement, effets à type d'excitation : agitation, nervosité, insomnie.
- Réactions de sensibilisation :
. érythèmes, eczéma, prurit, purpura, urticaire éventuellement géante ;
. oedème, plus rarement oedème de Quincke ;
. choc anaphylactique ;
. photosensibilisation.
- Effets hématologiques :
. leucopénie, neutropénie, agranulocytose exceptionnelle ;
. thrombocytopénie ;
. anémie hémolytique.



publicité