publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PILO 1 %

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 22.02.2011

Médicament générique du Classe thérapeutique: Ophtalmologie
principes actifs: Pilocarpine
laboratoire: Chauvin

Collyre en solution
Flacon de 10 ml
Toutes les formes
2,78€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 3,60 €

Indication

Ce collyre est indiqué :
- Pour réduire la pression intra-oculaire élevée en cas de :
. glaucome chronique à angle ouvert ;
. crises aiguës de glaucome par fermeture de l'angle.
- Pour le diagnostic des causes de mydriase.

Posologie PILO 1 % Collyre en solution Flacon de 10 ml

VOIE LOCALE.
En instillation oculaire.
Posologie :
Instiller 1 goutte de collyre dans le cul-de-sac conjonctival inférieur, en tirant légèrement la paupière inférieure vers le bas et en regardant vers le haut.
Mode d'administration :
Instillation oculaire selon les chiffres tensionnels et le type de glaucome. Une seule goutte suffit à chaque instillation.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Hypersensibilité à l'un des constituants du collyre.
- Affections dans lesquelles le myosis est indésirable (iridocyclites).
DECONSEILLE :
- Ce médicament ne doit généralement pas être utilisé pendant la grossesse : les études effectuées chez l'animal ont mis en évidence un effet tératogène. Il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de la pilocarpine lorsqu'elle est administrée pendant le grossesse. En conséquence, l'utilisation de la pilocarpine est déconseillée pendant la grossesse.
- Allaitement : le passage de ce médicament dans le lait maternel n'est pas connu. En raison de ses propriétés cholinergiques pouvant retentir sur l'enfant, l'allaitement est à éviter.

Effets indésirables Pilo

Oculaires :
Possibilité de :
- spasme ciliaire, hyperhémie conjonctivale, larmoiement ;
- myosis, difficulté d'adaptation à l'obscurité (baisse de l'acuité visuelle en conditions de faible éclairage surtout chez les sujets âgés et les patients porteurs d'opacités cristalliniennes) ;
- décollement de rétine (surtout chez les myopes de jeune âge) ;
- opacités cristalliniennes lors d'utilisation prolongée de pilocarpine.



publicité