publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PLASMION

Médicament soumis à prescription hospitalière

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Gélatine, Chlorure de sodium, Chlorure de magnésium, Chlorure de potassium (E508), Lactate de sodium (E325)
laboratoire: Fresenius Kabi France

Solution injectable pour perfusion IV
Poches (Freeflex) de 500 ml
Toutes les formes

Indication

- Traitement d'urgence des états de choc :
. choc hypovolémique résultant de : hémorragie, déshydratation, fuite capillaire, brûlures ;
. choc vasoplégique d'origine traumatique, chirurgical, septique ou toxique.
- Traitement de l'hypovolémie relative associée à une hypotension dans le contexte d'une vasoplégie liée aux effets des médicaments hypotenseurs, notamment au cours d'une anesthésie.

Posologie PLASMION Solution injectable pour perfusion IV Poches (Freeflex) de 500 ml

- La solution s'administre par voie intraveineuse.
- Le volume administré et le débit de la perfusion dépendent de l'état de chaque patient, des circonstances et de la réponse au remplissage vasculaire.
- La gélatine fluide modifiée s'administre par perfusion intraveineuse (perfusion goutte à goutte). Le débit de la perfusion peut être augmenté au moyen d'une pompe.
- Le volume administré et le débit de la perfusion dépendent des besoins et du statut hémodynamique du patient ainsi que du volume sanguin à remplacer.
- Le volume administré est en moyenne de 500 à 1000 ml (une à deux poches), parfois plus.
- En règle générale, chez les adultes et les enfants de poids supérieur à 25 kilos, on administre 500 ml (une poche) à un débit approprié à l'état du patient. Le débit de perfusion peut être augmenté en cas d'hémorragie sévère.
- Si les pertes sanguines ou liquidiennes excèdent 1,5 litre chez un adulte (soit des pertes supérieures à 20% du volume sanguin), une transfusion sanguine est habituellement nécessaire en sus de Plasmion. Les paramètres hémodynamiques, hématologiques et hémostatiques doivent être surveillés.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les situations suivantes :
. hypersensibilité connue ou suspectée aux solutions de gélatine ;
. hyperhydratation principalement extracellulaire ;
. hyperkaliémie ;
. alcalose métabolique ;
. fin de grossesse (pendant le travail et l'accouchement) : les informations disponibles sur l'utilisation des succédanés du plasma chez des femmes enceintes ou allaitantes sont très restreintes. Aucun effet embryotoxique n'a toutefois été observé à ce jour, mais il existe un risque de réaction anaphylactique/anaphylactoïde sévère avec une répercussion de détresse foetale ou néonatale secondaire à une hypotension maternelle. En raison de ce risque de réaction allergique, cette solution ne doit pas être administrée à la femme enceinte en fin de grossesse. Comme avec tous les médicaments, les bénéfices et risques de l'administration doivent être déterminés en fonction de la situation du patient : dans ces circonstances, ce produit ne doit être prescrit que si les avantages potentiels sont plus importants que les risques éventuels pour le foetus. Il ne doit pas être administré en prévention d'une hypovolémie au cours d'un accouchement sous analgésie ou anesthésie péridurale, mais il peut être utilisé afin de traiter une hypovolémie quand un remplissage vasculaire est nécessaire au cours d'une grossesse.
- Cette solution ne doit pas être injectée par voie intramusculaire.
DECONSEILLE :
- L'administration conjointe d'autres substances par voie IV est déconseillée, car les paramètres pharmacocinétiques des composants des mélanges n'ont pas été étudiés.
- Cette solution contenant du potassium, il est préférable d'éviter l'administration de potassium et d'autres produits (par ex. diurétiques d'épargne potassique, IEC) pouvant induire une hyperkaliémie.

Effets indésirables Plasmion

Les effets indésirables observés au cours de la perfusion de Plasmion, solution pour perfusion sont les suivants :
- Affections du système immunitaire :
Rares (> 1/10000 - < 1/000) : Choc anaphylactique.
- Affections de la peau et des tissus sous-cutanés :
Rares (> 1/10000 - < 1/000) : Réactions cutanées allergiques.
- Affections vasculaires :
Très rares < 1/10000 : Hypotension.
- Affections cardiaques :
Très rares < 1/10000 : Ralentissement des battements cardiaques.
- Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales :
Très rares < 1/10000 : Difficultés respiratoires.
- Troubles généraux et anomalies au site d'administration :
Très rares < 1/10000 : Fièvre, frissons.



publicité