publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

POLYGYNAX VIRGO 35 000UI/35000UI/100000UI

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gynécologie
principes actifs: Néomycine, Polymyxine B, Nystatine
laboratoire: Innotech Internat

Capsule vaginale
Boîte de 1 Plaquette thermoformée de 6
Toutes les formes
2,75€* (remboursé à 30%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 3,57 €

Indication

Traitement local des vaginites à germes sensibles et des vaginites non spécifiques.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Posologie POLYGYNAX VIRGO 35 000UI/35000UI/100000UI Capsule vaginale Boîte de 1 Plaquette thermoformée de 6

PARTICULIEREMENT ADAPTE AUX PETITES FILLES ET AUX ADOLESCENTES.

Une instillation vulvo-vaginale le soir au coucher, après la toilette, 6 jours de suite.

Instiller la suspension médicamenteuse dans le vestibule et le vagin en exerçant une pression douce sur la capsule.

Conseils pratiques:

Le traitement s'accompagnera de conseils d'hygiène (port de sous vêtements en coton, éviter le port de tampon interne pendant le traitement...) et dans la mesure du possible, de la suppression des facteurs favorisants.

Ne pas interrompre le traitement pendant les règles.

Contre indications

Ce médicament est contre-indiqué dans les situations suivantes :

· En cas d'antécédent d'hypersensibilité à l'un des composants (ou sensibilisation de groupe),

· En cas d'utilisation de diaphragmes et de préservatifs en latex,

· En cas d'allergie à l'arachide ou au soja, en raison de la présence de l'huile de soja.

Ce médicament est généralement déconseillé, en association avec des produits spermicides.

Effets indésirables Polygynax Virgo

Possibilité d'eczéma allergique de contact; celui-ci survient plus fréquemment en cas d'emploi prolongé. Ces lésions peuvent s'étendre à distance de la zone traitée.

Le risque d'apparition d'effets systémiques toxiques (rénaux, auditifs) est limité, compte-tenu du traitement court préconisé.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr



publicité