publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

POLYIONIQUE G10 PH.CENT. ARMEE

Médicament soumis à prescription hospitalière

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Glucose, Chlorure de sodium, Chlorure de potassium (E508)
laboratoire: Pharmacie Centrale Armees

Solution injectable pour perfusion IV
Boîte de 4 Poches (PVC) avec embout DAT de 2000 ml
Toutes les formes

Indication

Ce médicament est préconisé dans les cas suivants :
- apport calorique glucidique (400 Kcal/L).
- équilibration hydro-électrolytique (par apport de chlorure de sodium et de potassium), en fonction de la clinique et des bilans ioniques sanguins et urinaires.

Posologie POLYIONIQUE G10 PH.CENT. ARMEE Solution injectable pour perfusion IV Boîte de 4 Poches (PVC) avec embout DAT de 2000 ml

Voie intraveineuse, pour perfusion.
- La posologie doit être adaptée selon l'état clinique du malade, en fonction du poids, de l'alimentation et des thérapeutiques complémentaires éventuelles.
- Elle est habituellement de 30-40 ml/kg/24 heures, mais cette posologie est à adapter aux besoins du malade.
- Le débit de perfusion ne doit pas dépasser un volume correspondant à 0,5 gramme de glucose par minute.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Ce médicament ne doit jamais être utilisé en cas de rétention hydrosodée et particulièrement : hyperhydratation à prédominance extracellulaire ; insuffisance cardiaque décompensée.
- Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'hyperkaliémie, ainsi qu'en association avec les diurétiques hyperkaliémiants (voir rubrique interactions).
DECONSEILLE :
L'utilisation de ce médicament est déconseillée en association avec :
- les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine,
- les antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II,
- le tacrolimus (voir rubrique interactions).

Effets indésirables Polyionique G10 PH.Cent. Armee

Des effets indésirables potentiels peuvent apparaître en cas de mauvaises conditions d'utilisation ou de débit d'administration trop rapide.
Risque d'oedème dû à une surcharge hydrosodée.



publicité