publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

POVIDONE IODEE MYLAN 10 %

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 21.06.2010

Médicament générique du Classe thérapeutique: Dermatologie
principes actifs: Povidone iodée
laboratoire: Mylan

Solution pour application cutanée
Flacon de 500 ml
Toutes les formes

Indication

- Plaies ou brûlures superficielles et peu étendues.
- Traitement d'appoint des affections de la peau et des muqueuses primitivement bactériennes ou susceptibles de se surinfecter.
- Antisepsie de la peau du champ opératoire.
Remarque : les agents à visée antiseptique ne sont pas stérilisants : ils réduisent temporairement le nombre des micro-organismes.

Posologie POVIDONE IODEE MYLAN 10 % Solution pour application cutanée Flacon de 500 ml

VOIE CUTANEE.
A utiliser pure ou diluée.
- Antisepsie de la peau du champ opératoire : utilisation pure, en badigeonnage sur la peau.
- Plaies ou brûlures superficielles et peu étendues, et affections de la peau et des muqueuses primitivement bactériennes ou susceptibles de se surinfecter : utiliser la solution diluée au 1/10ème avec de l'eau ou du sérum physiologique stérile.
- Pour les irrigations des plaies, utiliser la solution diluée à 2% dans du sérum physiologique stérile.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament NE DOIT PAS ETRE UTILISE dans les situations suivantes :
- en cas d'intolérance à l'iode,
- pour la désinfection du matériel médico-chirurgical,
- chez le nouveau-né de moins de 1 mois,
- de façon prolongée pendant le 2ème et le 3ème trimestre de la grossesse : la thyroïde foetale commence à fixer l'iode après 14 semaines d'aménorrhée. La surcharge iodée, très vraisemblable avec l'utilisation prolongée de ce produit passé ce terme, peut entraîner une hypothyroïdie foetale, biologique ou même clinique. Celle-ci est réversible si l'administration a lieu au cours du 2ème trimestre, mais en fin de grossesse, elle peut donner lieu à un goitre. En cas d'utilisation prolongée, son utilisation est contre-indiquée à partir du 2ème trimestre. Son utilisation à titre ponctuel ne doit être envisagée que si nécessaire.
L'allaitement est contre-indiqué en cas de traitement prolongé : l'iode passe dans le lait à des concentrations supérieures au plasma maternel. En raison du risque d'hypothyroïdie chez le nourrisson, l'allaitement est contre-indiqué en cas de traitement prolongé par ce médicament.
DECONSEILLE :
Ce médicament NE DOIT GENERALEMENT PAS ETRE UTILISE en association avec les antiseptiques dérivés du mercure.

Effets indésirables Povidone Iodee Mylan

- En cas d'administrations répétées et prolongées, il peut se produire une surcharge iodée susceptible d'entraîner un dysfonctionnement thyroïdien, notamment chez le prématuré et le grand brûlé.
- Risque d'allergie à l'iode.
- Une certaine cytotoxicité peut se produire au niveau des muqueuses et des tissus profonds, ainsi que des réactions cutanées locales : dermites caustiques et eczéma de contact.



publicité