publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PRAZEPAM EG 10 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Lysanxia
Classe thérapeutique: Neurologie-psychiatrie
principes actifs: Prazépam
laboratoire: EG Labo

Comprimé
Boîte de 40
Toutes les formes
2,09€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 2,91 €
Tous les génériques

Indication

Traitement symptomatique de l'anxiété.

Les benzodiazépines sont indiquées en cas de symptômes sévères invalidants ou lorsque ces symptômes entraînent une souffrance extrême pour le patient.

Posologie PRAZEPAM EG 10 mg Comprimé Boîte de 40

Adultes

La posologie recommandée est de 10 à 30 mg par jour ; les doses plus élevées allant jusqu'à 60 mg doivent être réservées aux états anxieux les plus sévères chez les patients présentant une pathologie psychiatrique.

Cette dose peut être administrée en une ou plusieurs prises par jour, par exemple :

a.) La totalité de la dose en une prise le soir, ou

b.) ¼ de la dose le matin, ¼ à midi et ½ le soir ou

c.) ½ de la dose le matin et ½ le soir.

Patients âgés

Chez les patients âgés ou affaiblis, il est recommandé de débuter le traitement à la dose de 10 mg ou 15 mg de prazépam, fractionnée en plusieurs prises par jour, et d'augmenter ensuite la dose si besoin. En général, la réponse thérapeutique peut être obtenue en diminuant la dose de moitié (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

Adolescents (de 12 à 17 ans)

Chez les patients de moins de 18 ans, il est recommandé d'adapter la posologie en fonction de l'âge et du poids du patient, sans excéder 1 mg par kg de poids et par jour.

Enfants

Il n'y a pas de données cliniques sur l'utilisation du prazépam chez l'enfant de moins de 6 ans (voir rubriques Contre-indications et Mises en garde et précautions d'emploi).

Insuffisance rénale ou hépatique

Une réduction de la posologie doit être envisagée chez les patients présentant une insuffisance rénale ou une insuffisance hépatique légère à modérée.

Durée du traitement

Le traitement doit être aussi bref que possible. L'état du patient et la nécessité de poursuivre le traitement doivent être réévalués régulièrement, en particulier en l'absence de symptômes. En général, la durée totale du traitement ne doit pas excéder 8 à 12 semaines, y compris la phase de réduction de la posologie.

Dans certains cas, il peut être nécessaire de prolonger le traitement au-delà de la durée maximale recommandée ; cela suppose une réévaluation préalable de l'état de santé du patient  par un médecin.

Le traitement doit être instauré à la dose minimale recommandée. La dose maximale ne doit pas être dépassée.

La prudence est recommandée à l'arrêt du traitement.

Contre indications

· Hypersensibilité au principe actif ou à l'un des excipients.

· Antécédents d'hypersensibilité à d'autres benzodiazépines.

· Glaucome et myasthénie.

· Enfants de moins de 6 ans.

· Insuffisance respiratoire sévère.

· Syndrome d'apnées du sommeil.

· Les benzodiazépines sont contre-indiquées chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère en raison du risque de survenue d'une encéphalopathie.

Effets indésirables Prazepam EG

Les effets indésirables rapportés sont présentés dans le tableau ci-dessous par système et fréquence. Les fréquences sont définies comme suit : très fréquent (≥ 1/10) ; fréquent (≥ 1/100, < 1/10 ; peu fréquent (≥ 1/1 000, < 1/100) ; rare (≥ 1/10 000, < 1/1 000) et très rare (< 1/10 000).

Classe de système d'organe MedDRA

Très fréquent

≥ 1/10

Fréquent

≥ 1/100, < 1/10

Peu fréquent

≥ 1/1 000, < 1/100

Rare

≥ 1/10 000,

< 1/1 000

Très rare

< 1/10 000

Affections psychiatriques

confusion, rêves anormaux

Affections du système nerveux

somnolence

assoupissement, sensations vertigineuses, ataxie, céphalées, tremblements, troubles de l'élocution

syncope

Affections oculaires

troubles visuels

Affections cardiaques

palpitations

Affections gastro-intestinales

sécheresse buccale, symptômes gastro-intestinaux divers

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

diaphorèse, éruption cutanée

prurit

choc anaphylactique

Affections musculo-squelettiques et systémiques

arthralgies

oedème des pieds

Affections du rein et des voies urinaires

symptômes génitaux et urinaires divers

Affections des organes de reproduction et du sein

anomalies de la menstruation, de l'ovulation et troubles sexuels

gynécomastie

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

fatigue,

asthénie

Les effets indésirables ci-dessous sont caractéristiques des benzodiazépines. Ils surviennent essentiellement en début de traitement et disparaissent généralement avec la poursuite du traitement.

Une diminution de la dose peut atténuer les symptômes.

Troubles généraux : asthénie, fatigue musculaire, modifications de la libido, sensations ébrieuses.

Affections du système nerveux :

Peu fréquent : altération de l'état de conscience, troubles de la mémoire (en particulier chez les patients âgés), possibilité de réactions paradoxales (notamment chez les patients âgés, par exemple augmentation des insomnies, agressivité, agitation, aggravation de l'anxiété et crises épileptiques), irritabilité, diminution de la vigilance, confusion.

Des troubles psychiatriques rares tels que dépersonnalisation, psychose, apathie ou des réactions paradoxales peuvent survenir du fait des fluctuations rapides des taux sanguins de benzodiazépines.

Affections hépatobiliaires : cholestase et ictère (rare).

Affections respiratoires : dépression respiratoire chez les patients présentant des affections respiratoires chroniques non spécifiques.

Affections hématologiques et du système lymphatique : rarement, agranulocytose.

Affections oculaires : diplopie.

Amnésie

Une amnésie antérograde peut survenir aux doses thérapeutiques. Le risque augmente avec la dose. Les effets de l'amnésie peuvent être associés à un comportement inadapté (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

Dépression

Une dépression préexistante peut être démasquée au cours du traitement par une benzodiazépine.

Réactions psychiatriques et paradoxales

Des réactions telles qu'agitation, irritabilité, agressivité, délire, accès de colère, cauchemars, hallucinations, symptômes psychotiques, comportement inadapté et autres effets comportementaux sont des effets connus du traitement par des benzodiazépines ou par des produits de type benzodiazépine. Ces réactions peuvent être relativement graves et elles sont plus susceptibles de survenir chez les sujets âgés.

Dépendance

L'administration de benzodiazépines (même aux doses thérapeutiques) peut entraîner le développement d'une dépendance physique. Par conséquent, l'arrêt du traitement peut induire un effet de sevrage ou de rebond (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi). Les patients peuvent également développer une dépendance psychique. Des cas d'abus de benzodiazépines ont été rapportés.

Une utilisation prolongée peut de façon certaine entraîner une dépendance physique et psychique.

La demi-vie sanguine du métabolite actif du prazépam étant très longue, le risque d'apparition de symptômes de sevrage est relativement faible. Les symptômes qui peuvent survenir après l'arrêt brutal d'un traitement prolongé par une benzodiazépine sont : sautes d'humeur, anxiété (parfois extrême) ou troubles du sommeil, agitation, convulsions, tremblements, crampes musculaires et abdominales, vomissements, hypersudation, céphalées, douleurs musculaires, tension, confusion et irritabilité. Dans les cas sévères, les patients peuvent présenter les symptômes suivants : déréalisation, dépersonnalisation, hyperacousie, paresthésies des extrémités, hypersensibilité à la lumière, au bruit et au contact physique, hallucinations ou crises épileptiques.

Prazepam EG existe aussi sous ces formes

Prazepam EG

Voir aussi les génériques de Lysanxia

Prazepam Biogaran

Prazepam Arrow

Prazepam EG



publicité