publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PRE-PAR 50 mg/5 ml Solution injectable pour perfusion Boîte de 10 Ampoules de 5 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 13.03.2009

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gynécologie
principes actifs: Ritodrine
laboratoire: Solvay Pharma

Solution injectable pour perfusion IV
Toutes les formes

Indication

Traitement d'urgence des menaces d'accouchement prématuré
Dystocie dynamique du démarrage
Hypercinésie lors du travail
Tocolyse précésarienne
Prophylaxie des contractions lors d'interventions chirurgicales sur utérus gravidique au-delà de la 12ème semaine d'aménorrhée

Posologie PRE-PAR 50 mg/5 ml Solution injectable pour perfusion Boîte de 10 Ampoules de 5 ml

Traitement d'urgence :
Il se fait chez la femme hospitalisée, au repos, placée en décubitus latéral gauche.
Il est recommandé de pratiquer un ECG avant l'injection ou la mise en place de la perfusion (voir mises en garde et précautions d'emploi).
Le risque (exceptionnel) de survenue d'un oedème aigu du poumon doit faire préférer l'administration par seringue électrique (lorsqu'elle est possible) à la perfusion, afin de limiter les volumes administrés.
Dans le cas où l'administration serait réalisée au moyen d'une perfusion, la vitesse de celle-ci ne devrait pas excéder 15 à 20 gouttes/min, afin de ne pas dépasser 1,5 L de volume total perfusé par 24 heures. Préparer alors une solution titrant à 200 µg/ml en diluant, par exemple, 2 ampoules de Pré-Par, soit 100 mg de ritodrine, dans 500 mI de solution isotonique salée ou glucosée.
Quel que soit le mode d'administration employé, le débit initial sera de 150 à 200 µg/min (soit 15 à 20 gouttes/min dans le cas d'une perfusion titrant 200 µg/ml).
S'il y a lieu, ce débit peut être augmenté progressivement, par paliers de 50 à 100 µg/min toutes les 10 minutes.
En règle générale, le débit d'entretien efficace est inférieur au débit initial, et compris en moyenne entre 100 et 200 µg/min.
Surveiller le pouls (qui doit rester inférieur à 140 battements/min) ainsi que la pression artérielle à intervalles rapprochés.
Maintenir encore le débit pendant l'heure qui suit l'arrêt des contractions puis le diminuer à la dose minimale efficace pour maintenir ce résultat jusqu'au lendemain.
Traitement d'entretien :
Il est assuré par voie orale (comprimé dosé à 10 mg de ritodrine).

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Hypersensibilité à la ritodrine ou à l'un des excipients : sulfites
Liées à la tocolyse :
Infection intra-amniotique
Hémorragie utérine
Poursuite de la grossesse, si elle doit faire courir un risque à la mère ou à l'enfant (en particulier, en cas d'ouverture de l'oeuf, dilatation du col supérieure à 4 cm...)
Liées aux effets cardiovasculaires de la ritodrine :
Cardiopathie sévère
Thyréotoxicose
Hypertension artérielle sévère ou non contrôlée, y compris hypertension gravidique
Eclampsie, pré-éclampsie
DECONSEILLE :
Allaitement : En cas d'allaitement ou de désir d'allaitement et compte tenu du passage des bêta-2-mimétiques dans le lait maternel, l'utilisation de ce médicament n'est pas recommandée car il expose le nouveau-né à une accélération du rythme cardiaque et à une hypoglycémie.
Association déconseillée : halothane

Effets indésirables Pre-Par

- Tachycardie sinusale maternelle et/ou foetale, palpitations, érythème, sueurs, céphalées.
- Allergie cutanée.
- Troubles digestifs (nausées, vomissements).
- Vertiges, agitation, tremblements, crampes d'origine musculaire.
- Modifications biologiques réversibles telles que hypokaliémie et augmentation de la glycémie.
- Exceptionnellement, oedèmes pulmonaires (voir mises en garde et précautions d'emploi).



publicité