publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PROGLICEM 100 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Métabolisme et nutrition
principes actifs: Diazoxide
laboratoire: Msd France

Gélule
Flacon de 100
Toutes les formes

Indication

- Chez le nourrisson et l'enfant :
. les hypoglycémies par hyper-insulinisme persistant, en particulier ceux débutant chez le nourrisson,
. les hypoglycémies sensibles à la leucine,
. certaines hypoglycémies survenant au cours des glycogénoses.
- Chez l'adulte et l'enfant :
les hypoglycémies par hyper-insulinisme d'origine tumorale pancréatique ou extrapancréatique bénigne ou maligne.

Posologie PROGLICEM 100 mg Gélule Flacon de 100

En règle générale, 5 à 10 mg/kg/jour, la dose pouvant être portée progressivement à 15 mg/kg/jour chez le jeune enfant et le nouveau-né.
Il est préférable d'atteindre progressivement la dose d'entretien efficace.
Le traitement d'entretien peut être poursuivi pendant des années sous surveillance. Pour faciliter l'administration du produit chez le nourrisson et l'enfant de moins de 6 ans, le contenu des gélules peut être mélangé avec des aliments mais il faut savoir que le diazoxide est pratiquement insoluble dans l'eau, la solubilité n'étant effective qu'à pH très alcalin.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament est contre-indiqué en cas d'hypersensibilité à l'un des constituants : diazoxide.
DECONSEILLE :
Ce médicament est déconseillé en cas d'allaitement : il n'y a pas de données concernant le passage de ce médicament dans le lait maternel.

Effets indésirables Proglicem

- Hirsutisme, surtout chez l'enfant, d'origine inconnue, apparaissant lors des fortes posologies, réversible à l'arrêt du traitement.
- Rétention hydrosodée.
- Troubles digestifs (nausées, vomissements), notamment en début de traitement si la posologie est augmentée trop rapidement.
- Beaucoup plus rarement : rash, diminution des immunoglobulines, neutropénie, éosinophilie, thrombocytopénie, hyperuricémie, hypokaliémie.
- L'acidocétose diabétique est exceptionnelle, ne pouvant apparaître qu'en l'absence de surveillance chez des malades en mauvais état général.
- L'hyperosmolarité, parfois sévère, peut être observée en l'absence de surveillance attentive des glycémies.



publicité