publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PULMOTEC 1,34 g

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Produits diagnostiques ou autres produits thérapeutiques
principes actifs: Graphite
laboratoire: Cyclomedica Ireland Ltd

Solide pour poudre d'inhalation
Boîte de 5 Plaquettes thermoformées de 10 Creusets
Toutes les formes

Indication

Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.

Scintigraphie des espaces alvéolaires, en particulier dans le cadre du diagnostic de l'embolie pulmonaire.

Posologie PULMOTEC 1,34 g Solide pour poudre d'inhalation Boîte de 5 Plaquettes thermoformées de 10 Creusets

Les activités recommandées de pertechnétate (99m Tc) de sodium à déposer dans le creuset sont comprises entre 250 et 700 MBq chez l'adulte.

L'activité présente dans les poumons après chaque inhalation varie d'un patient à un autre. Il est recommandé de suivre le taux de comptage pulmonaire durant l'inhalation du Technegas, à l'aide d'une gamma caméra équipée d'un collimateur standard (basse énergie, basse/moyenne résolution), jusqu'à l'obtention d'un taux de comptage pulmonaire compris entre 1,5 et 2 kcp/s. L'inhalation doit alors être stoppée. Ceci correspond chez l'adulte approximativement à 40 MBq de Technegas inhalé.

L'activité administrée à l'enfant est une fraction de l'activité recommandée chez l'adulte, conformément à l' « EANM Dosage Card » (Paediatric and Dosimetry Committees EANM, 2008),:

 A[MBq]Administrée = Activité « de base »* x facteur  de correction

*actvité de base = 70.0 MBq

De ce fait les activités recommandées de pertechnétate (99m Tc) de sodium à déposer dans le creuset varient entre 100 MBq et 700 MBq, pour une utilisation chez l'enfant, selon le tableau ci-dessous :

poids
(kg)

 activité déposée dans le creuset
(MBq)

3

100

4

100

6

119,7

8

149,8

10

189,7

12

219,8

14

249,9

16

280

18

310,1

20

340,2

22

370,3

24

399,7

26

429,8

28

450,1

30

480,2

32

510,3

34

540,4

36

560

38

590,1

40

620,2

42

639,8

44

669,9

≥ 46

700

Des images de qualité adéquate sont obtenues chez l'enfant avec un taux de comptage pulmonaire de 500 - 1000 cps dans les poumons, selon la procédure décrite pour les adultes. Il est recommandé de suivre le taux de comptage pulmonaire durant l'inhalation du Technegas, à l'aide d'une gamma caméra équipée d'un collimateur standard (basse énergie, basse/moyenne résolution), jusqu'à l'obtention d'un taux de comptage pulmonaire compris entre 0,5 et 1 kcp/s. L'inhalation doit alors être stoppée.

Mode d'administration

Le Technegas est administré par inhalation, au plus tard dix minutes après sa préparation, par l'intermédiaire de la « trousse pour administration au patient ». Celle-ci contient un tuyau en matière plastique, à connecter au générateur de Technegas, muni d'un embout buccal et d'un filtre.

Le personnel doit porter des gants jetables et est invité à porter une charlotte et un masque, particulièrement si le patient tousse et expectore.

Il est recommandé d'apprendre au patient à respirer via l'embout buccal, selon l'un des modes d'administration décrits ci-dessous, choisi en fonction des possibilités du patient :

1. Inspiration profonde et lente à partir de la capacité résiduelle fonctionnelle (fin d'expiration calme), suivie d'une pause de 5 secondes en inspiration (méthode recommandée).

2. Respiration ample avec des inspirations profondes sans pause respiratoire.

3. Inspirations rapides et profondes à partir de la capacité résiduelle fonctionnelle, suivie d'une pause d'environ 5 secondes en inspiration.

Les patients présentant des difficultés respiratoires peuvent retirer l'embout buccal entre deux inhalations de Technegas.

La première inhalation de Technegas étant dépourvue d'oxygène, il est recommandé d'effectuer une pré-oxygénation avant l'administration du Technegas, particulièrement chez les patients atteints d'insuffisance respiratoire.

Pour obtenir une répartition uniforme, il est recommandé de réaliser l'administration avec le patient en position couchée.

Contre indications

Aucune connue à ce jour.

Effets indésirables Pulmotec

La fréquence des effets indésirables est définie comme suit :

Très fréquent

≥ 1/10

Fréquent

≥1/100, < 1/10

Peu fréquen t

≥ 1/1000, < 1/100

Rare

≥ 1/10000, < 1/1000

Très rare

< 1/10000, y compris cas isolés

Fréquence indéterminée

ne peut pas être estimée sur la base des données disponibles

De rares cas d'étourdissement et de nausée ont été rapportés. Ils ont été attribués à l'hypoxie qui peut survenir lors de l'inhalation de Technegas, qui au début ne contient pas d'oxygène.

Si le patient présente des signes d'hypoxie, il doit être remis immédiatement en contact avec l'air ambiant et, si nécessaire, respirer de l'oxygène.

Pour tout patient, l'exposition aux radiations ionisantes doit être justifiée par le bénéfice diagnostique attendu. L'activité administrée doit être telle que l'irradiation qui en découle soit aussi faible que possible, en gardant à l'esprit la nécessité d'obtenir le diagnostic requis.

L'exposition aux radiations ionisantes peut induire des cancers ou engendrer des anomalies héréditaires. La dose efficace pour une activité inhalée de 40 MBq de ce radiopharmaceutique étant seulement de 0,6 mSv (pour un adulte de 70 kg), la probabilité de survenue de ces effets indésirables est très faible.



publicité