publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

QUADRASA 2 g

Médicament soumis à prescription hospitalière

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gastro-Entéro-Hépatologie
principes actifs: P-aminosalicylate de sodium
laboratoire: Norgine Pharma

Poudre pour solution rectale
Boîte de 1 Flacon (+ canule rectale)
Toutes les formes

Indication

Rectocolite hémorragique : traitement d'attaque des formes basses (ne dépassant pas l'angle colique gauche) en poussées légères à modérées.

Posologie QUADRASA 2 g Poudre pour solution rectale Boîte de 1 Flacon (+ canule rectale)

Voie rectale.
- Un flacon par jour, le soir au coucher pendant 2 semaines, éventuellement pendant 1 ou 2 semaines supplémentaires.
Traitement limité à un mois.
- Enfants/Sujets âgés : Le traitement n'est pas recommandé.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Hypersensibilité à l'un des constituants.
- Insuffisances rénale ou hépatique sévère.
- Grossesse ou allaitement :
. grossesse : chez l'animal, les études expérimentales n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène du 4-ASA. Cependant, les conséquences post-natales de l'exposition avant et après la période d'organogenèse et de l'exposition prénatale de la progéniture n'ont pas été étudiées. Les données disponibles sur l'utilisation du 4-ASA pendant la grossesse dans l'espèce humaine sont insuffisantes. En conséquence, QUADRASA 2 g poudre pour solution rectale ne doit pas être utilisé chez la femme enceinte.
. allaitement : il n'y a pas de donnée disponible sur l'excrétion du 4-ASA ou de ses métabolites dans le lait maternel. Le traitement par QUADRASA 2 g poudre pour solution rectale est contre-indiqué chez les femmes qui allaitent.
DECONSEILLE :
Enfants/Sujets âgés : le traitement n'est pas recommandé.

Effets indésirables Quadrasa

- Rares cas d'intolérance locale : difficulté à garder le lavement.
- Les plus fréquemment rencontrés : douleurs abdominales, nausées.
- Rares cas de rashs cutanés, diarrhées, céphalées, réactions fébriles, élévations enzymatiques (transaminases, phosphatases alcalines).



publicité