publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

REVLIMID 10 mg gélule boîte de 3 plaquettes de 7

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Immunologie
principes actifs: Lénalidomide
laboratoire: Celgene Europe Limited

Indication

Myélome multiple

 

Revlimid est indiqué pour le traitement du myélome multiple non préalablement traité chez les patients adultes non éligibles à une greffe (voir rubrique Posologie et mode d'administration).

 

Revlimid est indiqué, en association avec la dexaméthasone, pour le traitement du myélome multiple chez les patients adultes ayant déjà reçu au moins un traitement antérieur.

 

Syndromes myélodysplasiques

 

Revlimid est indiqué pour le traitement des patients présentant une anémie avec dépendance transfusionnelle due à un syndrome myélodysplasique à risque faible ou intermédiaire 1 associé à une anomalie cytogénétique de type délétion 5q isolée, lorsque les autres options thérapeutiques sont insuffisantes ou inappropriées.

Posologie REVLIMID 10 mg gélule boîte de 3 plaquettes de 7

Myélome multiple

 

Revlimid est indiqué pour le traitement du myélome multiple non préalablement traité chez les patients adultes non éligibles à une greffe (voir rubrique Posologie et mode d'administration).

 

Revlimid est indiqué, en association avec la dexaméthasone, pour le traitement du myélome multiple chez les patients adultes ayant déjà reçu au moins un traitement antérieur.

 

Syndromes myélodysplasiques

 

Revlimid est indiqué pour le traitement des patients présentant une anémie avec dépendance transfusionnelle due à un syndrome myélodysplasique à risque faible ou intermédiaire 1 associé à une anomalie cytogénétique de type délétion 5q isolée, lorsque les autres options thérapeutiques sont insuffisantes ou inappropriées.

Contre indications

• Hypersensibilité au principe actif ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.

• Femmes enceintes.

• Femmes en âge de procréer, à moins que toutes les conditions requises par le programme de prévention de la grossesse soient remplies (voir rubriques Mises en garde et précautions d'emploi et Grossesse et allaitement).

Effets indésirables Revlimid

Résumé du profil de sécurité

 

Myélome multiple non préalablement traité chez les patients traités par le lénalidomide en association avec la dexaméthasone à faible dose

 

Les effets indésirables graves observés plus fréquemment ( 5 %) avec l'association lénalidomide + dexaméthasone à faible dose (Rd et Rd18) qu'avec l'association melphalan, prednisone et thalidomide (MPT) ont été :

            • pneumonie (9,8 %) ;

            • insuffisance rénale (y compris aiguë) (6,3 %).

 

Les effets indésirables observés plus fréquemment dans les bras Rd ou Rd18 que dans le bras MPT ont été : diarrhée (45,5 %), fatigue (32,8 %), dorsalgies (32,0 %), asthénie (28,2 %), insomnies (27,6 %), rash (24,3 %), diminution de l'appétit (23,1 %), toux (22,7 %), pyrexie (21,4 %) et spasmes musculaires (20,5 %).

 

Myélome multiple non préalablement traité chez les patients traités par le lénalidomide en association avec le melphalan et la prednisone

 

Les effets indésirables graves observés plus fréquemment (≥ 5 %) avec l'association melphalan, prednisone et lénalidomide suivie du lénalidomide en traitement d'entretien (MPR+R) ou melphalan, prednisone et lénalidomide suivie du placebo (MPR+p) qu'avec l'association melphalan, prednisone et placebo suivie du placebo (MPp+p) ont été :

            • neutropénie fébrile (6,0 %) ;

            • anémie (5,3 %).

 

Les effets indésirables observés plus fréquemment dans les bras MPR+R ou MPR+p que dans le bras MPp+p ont été : neutropénie (83,3 %), anémie (70,7 %), thrombopénie (70,0 %), leucopénie (38,8 %), constipation (34,0 %), diarrhée (33,3 %), éruptions cutanées (28,9 %), pyrexie (27,0 %), oedème périphérique (25,0 %), toux (24,0 %), diminution de l'appétit (23,7 %) et asthénie (22,0 %).

 

Myélome multiple chez les patients ayant reçu au moins un traitement antérieur

 

Lors de deux essais de phase III contrôlés par placebo, 353 patients atteints de myélomes multiples ont été traités par l'association lénalidomide/dexaméthasone tandis que 351 ont reçu l'association placebo/dexaméthasone.

 

Les effets indésirables les plus graves observés plus fréquemment avec l'association lénalidomide/dexaméthasone qu'avec l'association placebo/dexaméthasone ont été :

•   les accidents thrombo-emboliques veineux (thromboses veineuses profondes, embolies pulmonaires) (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi)

•   les neutropénies de grade 4 (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi)

 

Dans les essais cliniques combinés menés dans le myélome multiple (MM-009 et MM-010), les effets indésirables observés plus fréquemment avec le lénalidomide + dexaméthasone qu'avec le placebo + dexaméthasone ont été : fatigue (43,9 %), neutropénie (42,2 %), constipation (40,5 %), diarrhée (38,5 %), spasmes musculaires (33,4 %), anémie (31,4 %), thrombopénie (21,5 %) et éruptions cutanées (21,2 %).

 

Syndromes myélodysplasiques

 

Le profil de sécurité global de Revlimid chez les patients présentant un syndrome myélodysplasique est issu des données de 286 patients au total ayant participé à une étude de phase II et à une étude de phase III (voir la rubrique Propriétés pharmacodynamiques). Dans l'étude de phase II, 148 patients ont reçu le lénalidomide. Dans l'étude de phase III, 69 patients ont été traités par le lénalidomide à 5 mg, 69 patients par le lénalidomide à 10 mg et 67 patients ont reçu du placebo dans la phase en double aveugle de l'étude.

 

La majorité des effets indésirables ont tendance à survenir au cours des 16 premières semaines de traitement par le lénalidomide.

 

Les effets indésirables graves ont été :

•   des accidents thrombo-emboliques veineux (thrombose veineuse profonde, embolie pulmonaire) (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi)

•   des neutropénies de grade 3 ou 4, neutropénies fébriles et thrombopénies de grade 3 ou 4 (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

 

Dans l'étude de phase III, les effets indésirables observés le plus fréquemment dans les groupes traités par le lénalidomide par rapport au groupe contrôle ont été : la neutropénie (76,8 %), la thrombopénie (46,4 %), la diarrhée (34,8 %), la constipation (19,6 %), les nausées (19,6 %), le prurit (25,4 %), l'éruption cutanée (18,1 %), la fatigue (18,1 %) et les spasmes musculaires (16,7 %).

 

Liste tabulée des effets indésirables

 

Résumé tabulé pour le traitement en association

 

Les effets indésirables observés chez les patients traités pour un myélome multiple sont présentés ci-dessous, classés par systèmes d'organes et par fréquence. Au sein de chaque groupe de fréquence, les effets indésirables sont présentés suivant un ordre décroissant de gravité. Les fréquences sont définies comme suit : très fréquent (≥ 1/10) ; fréquent (≥ 1/100, < 1/10) ; peu fréquent ( 1/1 000, < 1/100) ; rare ( 1/10 000, < 1/1 000) ; très rare (< 1/10 000) ; fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).

 

Le tableau suivant résulte des données collectées lors des études menées dans le myélome multiple avec le traitement en associationnon préalablement traité. Les données n'ont pas été corrigées en fonction de la durée de traitement plus longue dans le bras lénalidomide/dexaméthasone que dans le bras placebo/dexaméthasone dans les études pivots menées dans le myélome multiple (voir rubrique Propriétés pharmacodynamiques).

 

Les effets indésirables ont été inclus dans la catégorie appropriée dans le tableau ci-dessous en fonction de la fréquence la plus élevée observée dans l'une des études cliniques principales.

 

Tableau 1 : Effets indésirables rapportés lors des études cliniques chez les patients atteints de myélome multiple traités par le lénalidomide en association avec la dexaméthasone ou avec le melphalan et la prednisone#

Classe de système/organe

/ Terme préféré

Effets indésirables de tous

grades / Fréquence

Effets indésirables

de grade 3-4 /

Fréquence

Infections et infestations

Très fréquent

Pneumonie, infection des voies respiratoires supérieures, infections bactériennes, virales et fongiques (y compris infections opportunistes), rhinopharyngite, pharyngite,

Bronchite

Fréquent

Septicémie, sinusite

Fréquent

Pneumonie, infections bactériennes, virales et

fongiques (y compris infections opportunistes), sepsis, bronchite

Classe de système/organe

/ Terme préféré

Effets indésirables de tous

grades / Fréquence

Effets indésirables

de grade 3-4 /

Fréquence

Tumeurs bénignes,

malignes et non précisées (incluant

kystes et polypes)

Peu fréquent

Épithélioma basocellulaire

Épithélioma spinocellulaire^*

Fréquent

Leucémie aiguë myéloblastique, syndrome myélodysplasique, épithélioma spinocellulaire**

Peu fréquent

leucémie aiguë à cellules T, épithélioma basocellulaire,

syndrome de lyse tumorale

Affections

hématologiques et du système lymphatique

Très fréquent

Neutropénie^, thrombopénie^,

anémie, troubles hémorragiques^, leucopénie

Fréquent

Neutropénie fébrile, pancytopénie

Peu fréquent

Hémolyse, anémie hémolytique

auto-immune, anémie hémolytique

Très fréquent

Neutropénie^, thrombopénie^, anémie, leucopénie

Fréquent

Neutropénie fébrile^,

pancytopénie, anémie

hémolytique

Peu fréquent

Hypercoagulation,

coagulopathie

Affections du système immunitaire

Peu fréquent

Hypersensibilité^

 

Affections endocriniennes

Fréquent

Hypothyroïdie,

 

Troubles

du

métabolis

me et de la

nutrition

Très fréquent

Hypokaliémie, hyperglycémie,

hypocalcémie, diminution de

l'appétit, perte de poids

Fréquent

Hypomagnésémie, hyperuricémie,

déshydratation,

Fréquent

Hypokaliémie, hyperglycémie,

hypocalcémie, diabète,

hypophosphatémie,

hyponatrémie, hyperuricémie, goutte, diminution de l'appétit,

perte de poids

Affections

psychiatriq

ues

Très fréquent

Dépression, insomnie

Peu fréquent

Perte de libido

Fréquent

Dépression, insomnie

Affections du

système nerveux

Très fréquent

Neuropathies périphériques (à

l'exclusion de la neuropathie

motrice), vertiges, tremblements, dysgueusie, céphalées

Fréquent

Ataxie, troubles de l'équilibre

Fréquent

Accident vasculaire cérébral, vertiges, syncope

Peu fréquent

Hémorragie intracrânienne^, accident ischémique transitoire, ischémie cérébrale

Affections oculaires

Très fréquent

Cataracte, vision trouble

Fréquent

Diminution de l'acuité visuelle

Fréquent

Cataracte

Peu fréquent

Cécité

Affections de l'oreille

et du labyrinthe

Fréquent

Surdité (y compris hypoacousie), acouphènes

 

Classe de système/organe

/ Terme préféré

Effets indésirables de tous

grades / Fréquence

Effets indésirables

de grade 3-4 /

Fréquence

Affections

cardiaques

Fréquent

Fibrillation auriculaire, bradycardie

Peu fréquent

Arythmie, allongement de

l'intervalle QT, flutter auriculaire, extrasystoles ventriculaires

Fréquent

Infarctus du myocarde (y

compris aigu)^, fibrillation auriculaire, insuffisance

cardiaque congestive,

tachycardie, insuffisance

cardiaque, ischémie

myocardique

Affections

vasculaires

Très fréquent

Événements thrombo-emboliques veineux, essentiellement thrombose veineuse profonde et embolie

pulmonaire^

Fréquent

Hypotension, hypertension,

Ecchymoses^,

Très fréquent

Événements thrombo-

emboliques veineux, essentiellement thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire^

Fréquent

Vascularite

Peu fréquent

Ischémie, ischémie

périphérique, thrombose du

sinus veineux intracrânien

Affections

respiratoires, thoraciques

et médiastinales

Très fréquent

Dyspnée, épistaxis^

Fréquent

Détresse respiratoire, dyspnée

Affections gastro­intestinales



publicité