publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

RHINATHIOL Prométhazine

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 28.07.2006

Médicament générique du Classe thérapeutique: Pneumologie
principes actifs: Carbocistéine, Prométhazine
laboratoire: Sanofi Synthelabo Otc

Sirop
Flacon (+ cuillère-mesure de 5 ml) de 125 ml
Toutes les formes

Indication

Traitement symptomatique des toux non productives gênantes, en particulier à prédominance nocturne.
Remarque : l'association d'un antitussif et d'un expectorant n'est pas justifiée.

Posologie RHINATHIOL Prométhazine Sirop Flacon (+ cuillère-mesure de 5 ml) de 125 ml

RESERVE A L'ADULTE ET A L'ENFANT DE PLUS 1 AN.
Le traitement symptomatique doit être court (quelques jours) et limité aux horaires survient la toux.
- Adulte : 3 à 4 cuillères à soupe (15 ml) par jour.
- Enfant :
. de 12 à 30 mois : 3 à 4 cuillères-mesure de 5 ml par jour.
. de 30 mois à 12 ans : 4 à 6 cuillères-mesure de 5 ml par jour.
. de 12 à 16 ans : 6 à 9 cuillères-mesure de 5 ml par jour.
Il convient de privilégier les prises vespérales en raison de l'effet sédatif prononcé de la prométhazine.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Antécédent d'hypersensibilité à l'un des composants (notamment au parabens).
En raison de la présence de chlorhydrate de prométhazine :
- hypersensibilité aux antihistaminiques,
- antécédent d'agranulocytose.
- risque de glaucome par fermeture de l'angle.
- risque de rétention urinaire liée à des troubles urétroprostatiques.
DECONSEILLE :
- Allaitement : compte tenu d'un passage faible, mais réel des antihistaminiques dans le lait maternel et des propriétés sédatives prononcées de la prométhazine, la prise de ce médicament est à éviter pendant l'allaitement.
- Association au sultopride.
- Dans la mesure où les phénothiazines ont été considérées comme d'hypothétiques facteurs de risque dans la survenue de mort subite du nourrisson, il est recommandé de ne pas les utiliser chez les enfants à risque d'apnée de moins d'1 an.
- Grossesse : les études chez l'animal n'ont pas n'ont pas établi de données fiables de tératogenèse pour la prométhazine. En clinique, l'utilisation de la prométhazine au cours d'un nombre élevé de grossesses n'a apparemment révélé aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier à ce jour. Toutefois, des études complémentaires sont nécessaires pour évaluer les conséquences d'une exposition en cours de grossesse. Compte tenu de ces données, l'utilisation de ce médicament est à éviter, par mesure de précaution, au cours du 1er trimestre de la grossesse.
. La prise de boissons alcoolisées ou de médicaments contenant de l'alcool (voir interactions) est fortement déconseillée pendant toute la durée du traitement.

Effets indésirables Rhinathiol Prométhazine

- Liés à la carbocistéine :
Possibilité de phénomènes d'intolérance digestive (gastralgies, nausées, diarrhées).
Il est alors conseillé de réduire la dose.
- Liés à la prométhazine :
Les caractéristiques pharmacologiques de la molécule sont à l'origine d'effets indésirables d'inégale intensité et liés ou non à la dose.
- Effets neurovégétatifs :
. sédation ou somnolence, plus marquée en début de traitement ;
. effets anticholinergiques à type de sécheresse des muqueuses, constipation, troubles de l'accommodation, mydriase, palpitations cardiaques, risque de rétention urinaire ;
. hypotension orthostatique ;
. troubles de l'équilibre, vertiges, baisse de la mémoire ou de la concentration ;
. incoordination motrice, tremblements (plus fréquent chez le sujet âgé) ;
. confusion mentale, hallucinations ;
. plus rarement, mais notamment chez le nourrisson, effet à type d'excitation : agitation, nervosité, insomnie.
- Réactions de sensibilisation :
. érythèmes, eczéma, prurit, purpura, urticaire éventuellement géante ;
. crise d'asthme ;
. oedème, plus rarement oedème de Quincke ;
. choc anaphylactique ;
. photosensibilisation.
- Effets hématologiques :
. leucopénie, neutropénie, agranulocytose exceptionnelle ;
. thrombocytopénie ;
. anémie hémolytique.
- Liés à la présence de parabènes (parahydroxybenzoate de méthyle) : urticaire.




publicité