publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

RINGER LACTATE VIAFLO

Médicament soumis à prescription hospitalière

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Chlorure de sodium, Chlorure de potassium (E508), Chlorure de calcium, Lactate de sodium (E325)
laboratoire: Baxter

Solution injectable pour perfusion IV
Boîte de 10 Poches de 1000 ml
Toutes les formes

Indication

La solution pour perfusion Ringer Lactate Viaflo est utilisée dans les indications suivantes :

· Restauration des équilibres du liquide extracellulaire et des électrolytes ou compensation des pertes de liquide extracellulaire lorsque la concentration isotonique des électrolytes est suffisante.

· Remplissage volumique à court terme (seul ou en association avec un colloïde) en cas d'hypovolémie ou d'hypotension.

· Régulation ou maintien de l'équilibre acido-basique et/ou traitement de l'acidose métabolique légère à modérée (à l'exception de l'acidose lactique).

Posologie RINGER LACTATE VIAFLO Solution injectable pour perfusion IV Boîte de 10 Poches de 1000 ml

Posologie

Adultes, personnes âgées et enfants :

La posologie dépend de l'âge, du poids, des paramètres cliniques et biologiques (équilibre acido-basique) du patient et des traitements concomitants.

Posologie recommandée :

La quantité de Ringer Lactate Viaflo nécessaire pour restaurer le volume sanguin normal équivaut à 3 à 5 fois la quantité de sang perdu.

La posologie recommandée est de :

· chez l'adulte : 500 ml à 3 litres/24 h,

· chez le nouveau-né et l'enfant : 20 ml à 100 ml/kg/24 h.

Vitesse d'administration

La vitesse de perfusion est habituellement de 40 ml/kg/24 h chez l'adulte. En pédiatrie, la vitesse de perfusion est de 5 ml/kg/h en moyenne mais cette valeur varie avec l'âge : 6-8 ml/kg/h chez les nourrissons, 4-6 ml/kg/h chez les jeunes enfants et 2-4 ml/kg/h chez l'enfant. Chez les enfants souffrant de brûlures, la dose est en moyenne de 3,4 ml/kg/pourcentage de brûlure 24 heures après la brûlure et de 6,3 ml/kg/pourcentage de brûlure après 48 heures. Chez les enfants sévèrement touchés à la tête, la dose est en moyenne de 2850 ml/m2.

La vitesse de perfusion et le volume total peuvent être plus élevés en chirurgie ou en cas de besoin.

Note :

· nourrissons et jeunes enfants : la fourchette d'âge varie approximativement de 28 jours à 23 mois (un jeune enfant est un nourrisson qui peut marcher) ;

· enfants : l'âge est compris approximativement entre 2 et 11 ans.

Mode d'administration

L'administration se fait par voie intraveineuse à l'aide de matériel stérile et apyrogène.

Contre indications

La solution est contre-indiquée chez les patients présentant les atteintes suivantes :

· hyperhydratation extracellulaire ou hypervolémie,

· insuffisance rénale sévère (avec oligurie/anurie),

· insuffisance cardiaque décompensée,

· hyperkaliémie,

· hypernatrémie,

· hypercalcémie,

· hyperchlorémie,

· alcalose métabolique,

· acidose métabolique sévère,

· acidose lactique,

· insuffisance hépatocellulaire sévère ou altération du métabolisme du lactate,

·  oedème généralisé et cirrhose ascitique,

· traitement digitalique concomitant ( voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions ).

Effets indésirables Ringer Lactate Viaflo

Lors de l'administration de Ringer Lactate Viaflo , les effets indésirables suivants ont été rapportés comme étant :

Très fréquents :

· Réactions allergiques ou symptômes anaphylactiques/analphylactoïdes tels qu'urticaire localisée ou généralisée, rash cutané, érythème et démangeaison/prurit ; oedème cutané, oedème périorbital, facial et/ou laryngé (oedème de Quincke).

· Congestion nasale, toux, éternuements, bronchospasme et/ou difficulté respiratoire.

Fréquents :

· Oppression thoracique, douleur thoracique, avec tachycardie ou bradycardie.

La survenue de prurit a été rapportée chez près de 10 % des patients ayant reçu Ringer Lactate Viaflo .

Une hyperhydratation et une insuffisance cardiaque sont très fréquentes chez les patients atteints de troubles cardiaques ou d'oedème pulmonaire.

Des désordres électrolytiques ont également été très fréquemment rapportés.

Les perfusions de lactate induisent fréquemment des sentiments d'anxiété et quelques cas de crises de panique ont été observés.

L'alcalose induite par le lactate peut potentialiser la survenue de crises d'épilepsie mais ceci demeure peu fréquent.

Les effets indésirables peuvent être associés a la technique d'administration et ils incluent réaction fébrile, infection au niveau du site d'injection, douleur ou réaction locale, irritation veineuse, thrombose veineuse ou phlébite s'étendant à partir du site d'injection, extravasation et hypervolémie. Les effets indésirables peuvent être associés aux médicaments ajoutés à la solution ; la nature de l'additif déterminera la possibilité de survenue d'autres effets indésirables.

En cas d'effet(s) indésirable(s), la perfusion doit être interrompue.



publicité