publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

SANMIGRAN 0,5 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Neurologie-psychiatrie
principes actifs: Pizotifène
laboratoire: Novartis Pharma SA

Comprimé enrobé
Boîte de 50
Toutes les formes
5,65€* (remboursé à 30%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 6,47 €

Indication

Traitement de fond de la migraine.

Posologie SANMIGRAN 0,5 mg Comprimé enrobé Boîte de 50

Réservé à l'adulte et à l'enfant de plus de 12 ans.

Une courte période d'adaptation du patient au médicament est en général nécessaire en raison de la somnolence et de la sensation de lassitude qui peuvent survenir en début de traitement. En conséquence, la posologie doit être croissante jusqu'à une posologie moyenne.

· les 3 premiers jours: 1 comprimé le soir,

· les 3 jours suivants: 1 comprimé le matin et 1 comprimé le soir,

· à partir du 7ème jour: 1 comprimé voire 2, matin, midi et soir.

La posologie efficace habituellement suffisante est de 3 comprimés par jour, elle peut être augmentée jusqu'à 6 comprimés.

Ce traitement de fond est un traitement quotidien permanent.

Contre indications

· Hypersensibilité au pizotifène ou à l'un des constituants du médicament.

· Glaucome à angle fermé.

· Troubles urétro-prostatiques.

· Enfant de moins de 12 ans.

Effets indésirables Sanmigran

Les évènements indésirables sont classés par fréquence, en commençant par les plus fréquents, selon la convention suivante : très fréquent (≥ 1/10) ; fréquent (≥ 1/100, < 1/10) ; peu fréquent (≥ 1/1000, < 1/100) ; rare (≥ 1/10000, < 1/1000) ; très rare (< 1/10000), y compris cas isolés.

Affections du système immunitaire

Très rare : réactions d'hypersensibilité, oedème facial.

Troubles du métabolisme et de la nutrition

Très fréquent : augmentation de l'appétit et prise de poids.

Affections psychiatriques

Très rare : dépression, stimulation du SNC (agitation, agressivité, etc).

Indéterminée : hallucinations.

Affections du système nerveux

Très fréquent : sédation (incluant somnolence).

Fréquent : sensations vertigineuses.

Peu fréquent : paresthésie.

Indéterminée : crises d'épilepsie chez les patients épileptiques.

Affections gastro-intestinales

Fréquent : nausées, sécheresse de la bouche.

Peu fréquent : constipation.

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Très rare : Urticaire, éruption.

Affections musculo-squelettiques et systémiques

Très rare : myalgie.

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Très fréquent : asthénie.



publicité