publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

SAVARINE 200 mg/100 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Proguanil, Chloroquine
laboratoire: Alliance Pharma Ltd

Comprimé pelliculé
Etui de 28
Toutes les formes

Indication

Chimioprophylaxie du paludisme chez les voyageurs se rendant dans les zones d'endémie où l'association de la chloroquine et du proguanil est recommandée.

Posologie SAVARINE 200 mg/100 mg Comprimé pelliculé Etui de 28

- Savarine est une association permettant l'administration quotidienne de chloroquine et de proguanil dans un seul comprimé.
- Voie orale.
Réservé à la chimioprophylaxie du paludisme chez les adultes et adolescents de 15 ans et plus et pesant au moins 50 kg.
- Le traitement sera débuté au moins 24 heures avant le départ et poursuivi pendant toute la durée du risque d'impaludation puis pendant les 4 semaines suivantes.
- La posologie est de 1 comprimé à absorber chaque jour à heure fixe de préférence avec de l'eau et à la fin du repas.
- Afin de prévenir la survenue de troubles du sommeil qui peuvent être liés au traitement, il est préférable d'absorber le comprimé après le repas du matin ou du midi.
- Sujets âgés : il n'y a pas lieu de prévoir un ajustement de la posologie.
- Insuffisants rénaux et dialysés : Savarine est contre-indiquée chez les sujets dialysés ou atteints d'insuffisance rénale dont la clairance de la créatinine est inférieure à 60 ml/min. Savarine ne permet pas d'adapter la posologie chez ces sujets.
- Insuffisants hépatiques : Savarine doit être utilisée avec précaution en cas d'insuffisance hépatique.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Le dosage des principes actifs de Savarine n'est pas adapté :
. aux enfants de moins de 15 ans et aux adultes ou adolescents pesant moins de 50 kg,
. aux insuffisants rénaux (clairance de la créatinine < 60 ml/min) ou sujets dialysés.
- Savarine est contre-indiquée en cas d'hypersensibilité connue à l'un des composants de ce médicament ou aux amino-4-quinoléines.
- En raison de la présence de chloroquine, Savarine est contre-indiquée chez les sujets atteints de rétinopathie.
DECONSEILLE :
Déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase (G6PD) : des cas isolés d'hémolyse intravasculaire ont été rapportés chez des patients déficitaires recevant de la chloroquine. En conséquence, Savarine sera utilisée avec précaution chez les patients présentant un déficit majeur en G6PD.

Effets indésirables Savarine

AVEC L'ASSOCIATION DE CHLOROQUINE ET DE PROGUANIL, les effets indésirables suivants ont été signalés :
- Atteintes de la peau et annexes :
. Fréquemment : réaction allergique (urticaire, oedème angioneurotique), éruption, prurit.
. Exceptionnellement : dermatite exfoliative pouvant être généralisée, érythème polymorphe, syndrome de Stevens-Johnson.
- Troubles gastro-intestinaux :
Fréquemment : possibilité d'intolérance gastro-intestinale modérée incluant anorexie et perte de poids (cédant généralement lors de la poursuite du traitement).
EFFETS SPECIFIQUES A LA CHLOROQUINE :
- Atteintes hématologiques :
Exceptionnellement : modifications de la formule sanguine à type de neutropénie, agranulocytose, thrombopénie.
- Atteintes psychiatriques :
. Rarement : troubles psychiatriques (agitation, anxiété, agressivité, troubles du sommeil, confusion).
. Exceptionnellement : épisodes psychotiques.
- Atteintes du système nerveux :
. Fréquemment : céphalées et étourdissements.
. Rarement : convulsions.
- Atteintes visuelles :
. Fréquemment : troubles de l'accommodation, vision trouble.
. Rarement : opacités cornéennes (régressant à l'arrêt du traitement).
. Exceptionnellement : rétinopathie. A ce jour, des cas de rétinopathie pouvant conduire à des lésions irréversibles de la macula ont rarement été décrits chez des patients présentant une pathologie rhumatologique ou dermatologique et recevant un traitement au long cours et à doses élevées de chloroquine (plus de 4 mg/kg/jour).
- Troubles gastro-intestinaux :
Fréquemment : possibilité d'intolérance gastro-intestinale modérée (cédant généralement lors de la poursuite du traitement).
- Troubles hépatiques :
Très rares cas d'élévation des enzymes hépatiques ou d'hépatite survenant notamment chez les patients porteurs d'une porphyrie cutanée tardive (voir rubrique mises en garde et précautions d'emploi).
- Atteintes auditives :
Exceptionnellement : acouphènes, surdité.
- Atteintes de la peau et des annexes :
. Fréquemment : réaction anaphylactique ou anaphylactoïde (à type d'urticaire, oedème angioneurotique, éruption, prurit).
. Rarement : pigmentation ardoisée des ongles et des muqueuses, exacerbation d'un psoriasis (régressant à l'arrêt du traitement).
. Exceptionnellement : dermite exfoliatrice pouvant être généralisée, érythème polymorphe, syndrome de Stevens-Johnson, photosensibilité.
- Atteintes neuromusculaires :
Rarement : neuromyopathie ou myopathie.
- Atteintes cardiovasculaires :
Avec des spécialités à base de chloroquine monocomposant (ne correspondant pas à cette association fixe), des cardiomyopathies ont été décrites après administration de doses cumulées très élevées de chloroquine chez des sujets atteints de maladie systémique.
EFFETS SPECIFIQUES AU PROGUANIL :
- Troubles gastro-intestinaux :
Fréquemment : possibilité d'intolérance gastro-intestinale modérée et diarrhée (cédant généralement, lors de la poursuite du traitement), aphtes, stomatite.
- Troubles hépatiques :
Très rares cas d'élévation des enzymes hépatiques ou d'hépatite souvent associées à des manifestations d'hypersensibilité (fièvre, éruption cutanée, éosinophilie...).
- Atteintes de la peau et des annexes :
. Fréquemment : réaction allergique (urticaire, oedème angioneurotique), éruption, prurit, vascularite, dépigmentation ou perte des cheveux.
. exceptionnellement : dermite exfoliatrice pouvant être généralisée, érythème polymorphe, syndrome de Stevens-Johnson.
- Atteinte générale :
Très rares cas de fièvre.

Savarine existe aussi sous ces formes

Savarine



publicité