publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

SENOKOT

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 12.11.2008

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gastro-Entéro-Hépatologie
principes actifs: Séné
laboratoire: Meda Pharma

Granulé
Boîte de 1 Sachet de 100 g
Toutes les formes

Indication

Traitement de courte durée de la constipation occasionnelle.

Posologie SENOKOT Granulé Boîte de 1 Sachet de 100 g

Voie orale.
- Adulte :
. Posologie usuelle : 1/2 à 1 cuillerée-mesure par jour, soit 13 à 26 mg de sennosides, de préférence à la fin du repas du soir.
. Posologie maximale : 1 1/2 cuillerée-mesure, soit 39 mg de sennosides.
- Enfant de 10 à 15 ans :
1/2 cuillerée-mesure par jour, soit 13 mg de sennosides ; la prescription chez l'enfant doit rester exceptionnelle (voir rubrique mises en garde et précautions d'emploi).
- Le traitement doit être de courte durée (8 à 10 jours au maximum).

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Ce médicament est contre-indiqué dans les situations suivantes :
. colopathies organiques inflammatoires (rectocolite ulcéreuse, maladie de Crohn...),
. syndrome occlusif ou subocclusif,
. syndromes douloureux abdominaux de cause indéterminée,
. états de déshydratation sévère avec déplétion électrolytique,
. fécalome,
. enfants de moins de 10 ans.
- En raison de la présence de saccharose, ce médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en sucrase-isomaltase.
DECONSEILLE :
- Ce médicament est généralement déconseillé :
. chez les enfants de 10 à 15 ans,
. en association avec les médicaments donnant des torsades de pointes (voir rubrique interactions : amiodarone, astémizole, bépridil, brétylium, disopyramide, érythromycine IV, halofantrine, pentamidine, quinidiniques, sparfloxacine, sotalol, sultopride, terfénadine, vincamine).
- L'utilisation de ce médicament est déconseillée durant l'allaitement.

Effets indésirables Senokot

Possibilité de nausées, vomissements, diarrhée, de douleurs abdominales en particulier chez les sujets souffrant du côlon irritable.
Possibilité d'hypokaliémie.
Parfois, coloration anormale des urines sans signification clinique.
Rarement des réactions d'hypersensibilité à type d'urticaire, oedème voire réaction anaphylactoïde.



publicité