publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
26/10/2016

SERECOR 300 mg gÚlule Ó libÚration prolongÚe bo¯te de 20

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 01.09.2016

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Hydroquinidine
laboratoire: Sanofi-Aventis France

GÚlule Ó libÚration prolongÚe
Toutes les formes
6,79€* (remboursé à 30%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 7,61 €

Indication

Traitement et prÚvention des rÚcidives des troubles du rythme ventriculaires documentÚs, symptomatiques et invalidants, en l'absence confirmÚe d'altÚration de la fonction ventriculaire gauche et/ou de coronaropathie avÚrÚe. Il convient d'initier le traitement avec des posologies faibles et de pratiquer des contr¶les ECG.

PrÚvention des rÚcidives des tachycardies supraventriculaires documentÚes lorsque la nÚcessitÚ d'un traitement est Útablie et en l'absence d'altÚration de la fonction ventriculaire gauche.

PrÚvention des chocs cardiaques Úlectriques chez certains patients porteurs de dÚfibrillateurs implantables.

Posologie SERECOR 300 mg gÚlule Ó libÚration prolongÚe bo¯te de 20

Traitement et prÚvention des rÚcidives des troubles du rythme ventriculaires documentÚs, symptomatiques et invalidants, en l'absence confirmÚe d'altÚration de la fonction ventriculaire gauche et/ou de coronaropathie avÚrÚe. Il convient d'initier le traitement avec des posologies faibles et de pratiquer des contr¶les ECG.

PrÚvention des rÚcidives des tachycardies supraventriculaires documentÚes lorsque la nÚcessitÚ d'un traitement est Útablie et en l'absence d'altÚration de la fonction ventriculaire gauche.

PrÚvention des chocs cardiaques Úlectriques chez certains patients porteurs de dÚfibrillateurs implantables.

Contre indications

Le chlorhydrate d'hydroquinidine NE DOIT JAMAIS ?TRE UTILIS? dans les situations suivantes :

À         hypersensibilitÚ Ó l'hydroquinidine ou Ó la quinidine (voir rubrique Mises en garde et prÚcautions d'emploi),

À         bloc auriculoventriculaire non appareillÚ,

À         bloc de branche complet, autres troubles marquÚs de la conduction intraventriculaire,

À         troubles de l'automatisme sinusal (maladie de l'oreillette) non appareillÚs,

À         troubles du rythme de l'intoxication digitalique,

À         torsades de pointe,

À         QT long,

À         insuffisance cardiaque,

À         association avec les mÚdicaments torsadogÞnes (sauf antiparasitaires, neuroleptiques et mÚthadone) :

o   les antiarythmiques de classe Ia (quinidine, disopyramide),

o   les antiarythmiques de classe III (amiodarone, sotalol, dofÚtilide, ibutilide),

o   et autres mÚdicaments tels que : arsÚnieux, cisapride, citalopram, escitalopram, diphÚmanil, dolasÚtron IV, dronÚdarone, Úrythromycine IV, lÚvofloxacine, mÚquitazine, mizolastine, moxifloxacine, prucalopride, spiramycine IV, torÚminofÞne, vandÚtanib, vincamine IV (voir rubrique Interactions avec d'autres mÚdicaments et autres formes d'interactions).

À         en association aux bÛta-bloquants utilisÚs dans l'insuffisance cardiaque (bisoprolol, carvÚdilol, mÚtoprolol, nÚbivolol) (voir rubrique Interactions avec d'autres mÚdicaments et autres formes d'interactions).

Effets indésirables Serecor

Classification des effets indÚsirables selon la convention suivante : trÞs frÚquent (≥ 1/10) ; frÚquent (≥ 1/100, < 1/10) ; peu frÚquent (≥ 1/1000, < 1/100) ; rare (≥ 1/10 000, < 1/1000) ; trÞs rare (< 1/10 000) ; frÚquence indÚterminÚe (ne peut Ûtre estimÚe sur la base des donnÚes disponibles).

SystÞme classe organe

TrÞs FrÚquent

FrÚquent

FrÚquence inconnue

Affections hÚmatologiques et du systÞme lymphatique

Purpura thrombopÚnique, anÚmie hÚmolytique.

Affections du systÞme immunitaire

Cas d'hypersensibilitÚ.

Affections du systÞme nerveux

Vertiges*.

Diplopie*, photophobie*, bourdonnements d'oreille*.

Affections de l'oreille et du labyrinthe

Hypoacousie*.

Affections cardiaques

Comme tous les antiarythmiques (et tout particuliÞrement ceux de la classe I), l'hydroquinidine possÞde un pouvoir arythmogÞne potentiel.

Tachycardie ventriculaire, syncope grave particuliÞrement dans les cas d'hypersensibilitÚ.

Arythmie cardiaque et troubles de la conduction, arrÛt cardio-circulatoire, bloc auriculo-ventriculaire, bloc intra-ventriculaire, extra-systoles, fibrillation ventriculaire, torsades de pointe.

Affections gastro-intestinales

DiarrhÚe.

NausÚes.

Vomissements.

Affections hÚpatobiliaires

Atteinte hÚpatique d'origine immunoallergique, le plus souvent accompagnÚ de fiÞvre.

Affections de la peau et du tissu sous-cutanÚ

Photosensibilisation.

LÚsions, intoxications, et complications liÚes aux procÚdures

Cinchonisme * (essentiellement en cas de surdosage). (Voir rubrique Surdosage. Surdosage)

* Signes de cinchonisme : ces signes peuvent survenir isolÚment et sur un mode mineur aux posologies usuelles.

DÚclaration des effets indÚsirables suspectÚs

La dÚclaration des effets indÚsirables suspectÚs aprÞs autorisation du mÚdicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bÚnÚfice/risque du mÚdicament. Les professionnels de santÚ dÚclarent tout effet indÚsirable suspectÚ via le systÞme national de dÚclaration : Agence nationale de sÚcuritÚ du mÚdicament et des produits de santÚ (ANSM) et rÚseau des Centres RÚgionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr.



publicité