publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

SERMION LYOC 5 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 17.04.2008

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Nicergoline
laboratoire: Aventis

Lyophilisat oral
Etui de 30
Toutes les formes
5,07€* (remboursé à 35%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 5,89 €

Indication

- Traitement d'appoint à visée symptomatique du déficit pathologique cognitif et neurosensoriel chronique du sujet âgé (à l'exclusion de la démence et de la maladie d'Alzheimer).
- Traitement d'appoint de la claudication intermittente des artériopathies chroniques oblitérantes des membres inférieurs (au stade 2).
NB : cette indication repose sur des études en faveur d'une amélioration du périmètre de marche.
- Traitement d'appoint des baisses d'acuité et troubles du champ visuel présumés d'origine vasculaire.

Posologie SERMION LYOC 5 mg Lyophilisat oral Etui de 30

Voie orale.
- Artériopathie : 6 lyophilisats oraux par jour, en 3 prises avant les 3 principaux repas.
- Autres indications : 3 à 6 lyophilisats oraux par jour, en 3 prises avant les 3 principaux repas.
Les lyophilisats oraux sont à dissoudre dans un demi-verre d'eau ou d'une autre boisson.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Ce médicament est contre-indiqué dans la situation suivante :
Hypersensibilité à la nicergoline ou à l'un des autres constituants du lyophilisat oral.
- En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.
DECONSEILLE :
Ce médicament est principalement utilisé chez le sujet âgé, pour lequel le risque de grossesse est absent. En l'absence de données pertinentes, l'utilisation de cette spécialité est déconseillée pendant la grossesse ou l'allaitement.

Effets indésirables Sermion Lyoc

Les manifestations suivantes peuvent survenir :
- troubles digestifs mineurs (épigastralgies discrètes ou douleurs à type de crampe),
- bouffées vasomotrices et/ou vertiges, surtout en orthostatisme,
- très rares cas d'atteintes pleuropulmonaires lors de traitements au long cours : pneumopathie interstitielle isolée ou associée à une atteinte pleurale, atteinte pleurale isolée, pneumopathie fibrosante.



publicité