publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

SOPROL 10 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 15.12.2005

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Bisoprolol
laboratoire: Wyeth Pharmaceuticals FR

Comprimé pelliculé sécable
Boîte de 28
Toutes les formes
10,67€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 11,49 €

Indication

- Hypertension artérielle.
- Prophylaxie des crises d'angor d'effort.

Posologie SOPROL 10 mg Comprimé pelliculé sécable Boîte de 28

- Hypertension artérielle :
Posologie usuelle : 1 comprimé à 10 mg par jour, de préférence le matin.
Cependant, dans quelques cas sévères, une posologie de 20 mg pourra être nécessaire.
En outre, un effet additif peut être obtenu par l'association avec les diurétiques.
- Prophylaxie des crises d'angor d'effort :
Posologie usuelle : 1 comprimé à 10 mg par jour en une seule prise ; elle pourra être portée à 2 comprimés par jour si nécessaire.
- Insuffisance rénale :
. en cas d'insuffisance rénale légère ou modérée (clairance de la créatinine supérieure à 20 ml/min), il n'est pas nécessaire d'adapter la posologie ;
. en cas d'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine inférieure à 20 ml/min), le temps de demi-vie d'élimination n'est que modérément allongé. Dans ces conditions, il est recommandé de ne pas dépasser la posologie quotidienne de 10 mg de bisoprolol et éventuellement de la diviser par 2.
- Insuffisance hépatique : aucune modification de la posologie n'est nécessaire.
La prise d'aliments n'affecte pas la biodisponibilité du bisoprolol.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament NE DOIT JAMAIS être utilisé dans les cas suivants :
- hypersensibilité au bisoprolol,
- asthme et bronchopneumopathies chroniques obstructives, dans leurs formes sévères,
- insuffisance cardiaque non contrôlée
par le traitement,
- choc cardiogénique,
- blocs auriculoventriculaires des deuxième et troisième degrés non appareillés,
- angor de Prinzmetal,
- maladie du sinus (y compris bloc sino-auriculaire),
- bradycardie (< 45 à 50 battements par minute),
- phénomène de Raynaud et troubles artériels périphériques, dans leurs formes sévères,
- phéochromocytome non traité,
- hypotension,
- antécédent de réaction anaphylactique,
- association à la floctafénine, au sultopride (voir interactions).
DECONSEILLE :
Ce médicament est GENERALEMENT DECONSEILLE en cas d'association avec l'amiodarone.
Allaitement : les bêtabloquants sont excrétés dans le lait. Le risque de survenue d'hypoglycémie et de bradycardie n'a pas été évalué ; en conséquence et par précaution, l'allaitement est déconseillé pendant la durée du traitement.

Effets indésirables Soprol

Au plan clinique :
- Les plus fréquemment rapportés :
. asthénie,
. refroidissement des extrémités,
. bradycardie, sévère le cas échéant,
. troubles digestifs (gastralgies, nausées, vomissements),
. impuissance,
. insomnie, cauchemars.
- Beaucoup plus rarement :
. ralentissement de la conduction auriculoventriculaire ou intensification d'un bloc auriculoventriculaire existant,
. insuffisance cardiaque,
. chute tensionnelle,
. bronchospasme,
. hypoglycémie,
. syndrome de Raynaud,
. aggravation d'une claudication intermittente existante,
. diverses manifestations cutanées y compris éruptions psoriasiformes.
Au plan biologique :
On a pu observer, dans de rares cas, l'apparition d'anticorps antinucléaires ne s'accompagnant qu'exceptionnellement de manifestations cliniques à type de syndrome lupique et cédant à l'arrêt du traitement.

Soprol existe aussi sous ces formes

Soprol



publicité