publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

SPASMAG 59 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 21.06.2012

Médicament générique du Classe thérapeutique: Métabolisme et nutrition
principes actifs: Sulfate de magnésium (E518), Levure type Saccharomyces cerevisiae
laboratoire: Grimberg

Gélule
Boîte de 36
Toutes les formes

Indication

Ce médicament contient du magnésium et de la levure type saccharomyces cerevisiae.

L'association d'un certain nombre des symptômes suivants peut évoquer un déficit en magnésium:

· nervosité, irritabilité, anxiété légère, fatigue passagère, troubles mineurs du sommeil,

· manifestations d'anxiété telles que spasmes digestifs ou palpitations (coeur sain),

· crampes musculaires, fourmillements.

L'apport du magnésium peut améliorer ces symptômes.

En l'absence d'amélioration de ces symptômes au bout d'un mois de traitement, le traitement sera réévalué.

Posologie SPASMAG 59 mg Gélule Boîte de 36

Posologie

Voie orale.

Réservé à l'adulte et à l'enfant à partir de 12 ans.

Chez l'enfant à partir de 12 ans :

2 à 6 gélules par jour.

Chez l'adulte :

6 gélules par jour.

Les gélules doivent être avalées avec un peu d'eau, à répartir de préférence en plusieurs prises avant ou au cours d'un repas.

En fonction du désir du patient, la gélule peut être ouverte, son contenu devant être mélangé à un liquide.

La durée habituelle de traitement est de 1 mois.

Contre indications

Ce médicament est contre-indiqué dans les cas suivants :

· Hypersensibilité à l'un des constituants,

· Insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine inférieure à 30 ml/min/1,73 m2),

· Enfant de moins de 12 ans,

· En cas de phénylcétonurie, en raison de la présence d'aspartam.

Effets indésirables Spasmag

· Diarrhées,

· Douleurs abdominales.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé doivent déclarer tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance. Site internet : www.ansm.sante.fr.



publicité