publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

STEROGYL 2 MUI/100 mL

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Métabolisme et nutrition
principes actifs: Ergocalciférol
laboratoire: Desma Pharma Sarl

Solution buvable en gouttes
Flacon compte-gouttes de 20 ml
Toutes les formes
1,90€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 2,72 €

Indication

Prophylaxie et/ou traitement de la carence en vitamine D.

Posologie STEROGYL 2 MUI/100 mL Solution buvable en gouttes Flacon compte-gouttes de 20 ml

1 goutte = 400 UI de vitamine D2 (= 10 µg de vitamine D cristallisée).
Ne pas boire ce médicament pur. Le diluer dans de l'eau, du lait ou du jus de fruit.
PREVENTION DE LA CARENCE EN VITAMINE D :
Il est généralement admis que la prophylaxie de la carence en vitamine D doit être :
- systématique :
. chez le nouveau-né et le nourrisson,
. chez la femme enceinte (dernier trimestre) et la femme allaitant, à la fin de l'hiver et au printemps,
. chez le sujet âgé,
. éventuellement chez l'enfant et l'adolescent si exposition solaire insuffisante.
- dans les conditions suivantes :
. non-exposition solaire ou forte pigmentation cutanée avec :
* régime alimentaire déséquilibré (pauvre en calcium, végétarien...),
* ou pathologie dermatologique étendue,
* ou maladie granulomateuse (tuberculose, lèpre...),
. sujets sous anticonvulsivants (barbituriques, phénytoïnes, primidone),
. sujets recevant une corticothérapie au long cours,
. pathologies digestives (malabsorptions intestinales et mucoviscidose),
. insuffisance hépatique.
Les posologies sont les suivantes :
- Chez le nourrisson recevant un lait enrichi en vitamine D :
Apport de 400 à 1000 UI/jour, soit 1 à 2 gouttes par jour.
- Chez le nourrisson allaité ou ne recevant pas de lait enrichi en vitamine D et chez l'enfant jeune jusqu'à 5 ans :
Apport oral de 1000 à 2000 UI/jour, soit 2 à 5 gouttes par jour.
- Chez l'adolescent :
Apport oral de 400 à 1000 UI/jour, soit 1 à 2 gouttes par jour en période hivernale.
- Chez la femme enceinte :
Apport oral de 400 à 1000 UI/jour, soit 1 à 2 gouttes par jour pendant le dernier trimestre de la grossesse, lorsque le dernier trimestre de la grossesse débute en période hivernale ou en cas de non-exposition solaire.
- Chez la femme qui allaite :
Apport oral de 400 à 1000 UI/jour, soit 1 à 2 gouttes par jour en période hivernale ou en cas de non-exposition solaire. Cet apport couvre les besoins de la mère mais non ceux de son enfant, en particulier s'il est né en hiver ou au printemps, d'une mère non supplémentée en vitamine D.
- Chez le sujet âgé :
Apport oral de 400 à 2000 UI/jour, soit 1 à 5 gouttes par jour.
- Chez l'enfant ou l'adulte ayant une pathologie digestive :
Apport oral de 1000 à 2000 UI/jour, soit 2 à 5 gouttes par jour.
- Chez l'enfant ou l'adulte ayant une insuffisance rénale :
Apport oral de 400 à 2000 UI/jour, soit 1 à 5 gouttes par jour pour assurer une réplétion suffisante en vitamine D native.
- Chez l'enfant ou l'adulte sous traitement anticonvulsivant :
Apport oral de 1500 à 4000 UI/jour, soit 3 à 10 gouttes par jour.
- Chez l'enfant ou l'adulte dans les autres conditions particulières décrites ci-dessus :
Apport oral de 400 à 1000 UI/jour soit 1 à 2 gouttes par jour.
TRAITEMENT DE LA CARENCE EN VITAMINE D (rachitisme, ostéomalacie, hypocalcémie néonatale) :
Apport oral de 2000 à 4000 UI/jour soit 5 à 10 gouttes pendant 3 à 6 mois.
En cas de doute sur l'observance, préférer une administration orale séquentielle.

Contre indications

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas de :
- Hypersensibilité à l'un des constituants.
- Hypercalcémie, hypercalciurie, lithiase calcique.



publicité