publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
26/10/2016

SUPREFACT 100 microgrammes (1 mg/ml) solution nasale bo¯te de 1 flacon (+ pompe doseuse) de 10 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 01.10.2016

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cancérologie et hématologie
principes actifs: [BusÚrÚline, 4585]
laboratoire: Sanofi-Aventis France

Solution nasale
Toutes les formes

Indication

Traitement du cancer de la prostate avec mÚtastases.

Un effet favorable du mÚdicament est susceptible d'Ûtre observÚ principalement chez les patients qui n'ont pas reþu de traitement hormonal antÚrieur.

Posologie SUPREFACT 100 microgrammes (1 mg/ml) solution nasale bo¯te de 1 flacon (+ pompe doseuse) de 10 ml

Traitement du cancer de la prostate avec mÚtastases.

Un effet favorable du mÚdicament est susceptible d'Ûtre observÚ principalement chez les patients qui n'ont pas reþu de traitement hormonal antÚrieur.

Contre indications

HypersensibilitÚ Ó la LHRH, aux analogues de la LHRH, ou Ó l'un des excipients.

Effets indésirables Suprefact

1. Initiation du traitement (voir rubrique Mises en garde et prÚcautions d'emploi)

Elle peut Ûtre accompagnÚe d'une accentuation des signes cliniques et des sympt¶mes, (en particulier d'une discrÞte augmentation des douleurs osseuses).

Quelques cas d'aggravation d'une hÚmaturie prÚ-existante, ou d'une obstruction urinaire, de sensation de faiblesse ou de paresthÚsies des membres ont ÚtÚ signalÚs avec les analogues de la LHRH.

Ces manifestations sont habituellement transitoires, disparaissant en 1 Ó 2 semaines lors de la poursuite du traitement. NÚanmoins, la possibilitÚ d'une exacerbation temporaire des sympt¶mes durant les premiÞres semaines de traitement doit Ûtre prise en compte chez des malades menacÚs par la survenue de dÚsordres neurologiques ou chez ceux qui prÚsentent une obstruction urinaire.

2. En cours de traitement

Les effets indÚsirables suivants liÚs Ó la suppression de la testostÚrone ont ÚtÚ signalÚs:

bouffÚes de chaleur

perte de la libido et impuissance

Comme pour d'autres analogues de la LHRH, les effets indÚsirables suivants pourraient Ûtre observÚs: fiÞvre, nausÚes, vomissements, rash cutanÚ, dÚmangeaisons (de l'ordre de 3-4 pour cent), faiblesse des membres infÚrieurs, vertiges et dyspnÚe (moins de 2 pour cent), cÚphalÚes, palpitations, diarrhÚe, constipation, sensation de tension rÚtro-oculaire, sÚcheresse des yeux, dÚpression, anorexie, sueurs nocturnes, sueurs froides, chute des cheveux, somnolence (moins de 1 pour cent).

Pourraient Ûtre observÚs une gynÚcomastie, une ÚlÚvation des enzymes hÚpatiques (transaminases), une thrombopÚnie, une leucopÚnie, acouphÞnes.

De rares cas de rÚactions anaphylactiques pouvant Úvoluer vers un bronchospasme ou une dyspnÚe et exceptionnellement un choc ont ÚtÚ observÚs.

En raison de la prÚsence de chlorure de benzalkonium, risque de bronchospasme.

Une irritation nasale avec la prÚsentation en spray nasal et des troubles de l'odorat peuvent survenir.

Un enrouement et des troubles du go¹t peuvent Ûtre observÚs.

De trÞs rares cas de dÚveloppement d'adÚnomes hypophysaires ont ÚtÚ dÚcrits lors des traitements par agonistes de la LH-RH, y compris avec la busÚrÚline.



publicité