publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

TECHNESCAN MAG 3

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Produits diagnostiques ou autres produits thérapeutiques
principes actifs: Benzoyl mercaptoacétyltriglycine
laboratoire: Mallinckrodt France

Poudre pour solution injectable
Boîte de 5 Flacons multidose de 10 ml
Toutes les formes

Indication

Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Le TechneScan MAG3, après reconstitution et marquage par une solution injectable de pertechnétate [99mTc] de sodium, est destiné à l'exploration scintigraphique des troubles néphrologiques et urologiques en particulier lors des études de la perfusion et de la fonction rénale, ou du transit intrarénal et urétéral.

Posologie TECHNESCAN MAG 3 Poudre pour solution injectable Boîte de 5 Flacons multidose de 10 ml

- Adulte : 40 à 200 MBq en fonction de la pathologie à étudier et de la technique utilisée.
Les études de perfusion rénale ou du transit urétéral nécessitent généralement l'administration d'une activité plus élevée que celle utilisée pour études du transit intrarénal.
- Chez l'enfant, l'activité administrée est une fraction de celle utilisée chez l'adulte, fraction obtenue par application des coefficients ci-dessous en fonction de la masse corporelle selon l'EANM (European Association of Nuclear Medicine) :
3 kg = 0,1 / 4 kg = 0,14 / 6 kg = 0,19 / 8 kg = 0,23 / 10 kg = 0,27 / 12 kg = 0,32 / 14 kg = 0,36 /
16 kg = 0,40 / 18 kg = 0,44 / 20 kg = 0,46 / 22 kg = 0,50 / 24 kg = 0,53 / 26 kg = 0,56 / 28 kg = 0,58 /
30 kg = 0,62 / 32 kg = 0,65 / 34 kg = 0,68 / 36 kg = 0,71 / 38 kg = 0,73 / 40 kg = 0,76 / 42 kg = 0,78 /
44 kg = 0,80 / 46 kg = 0,82 / 48 kg = 0,85 / 50 kg = 0,88 / 52-54 kg = 0,90 / 56-58 kg = 0,92 /
60-62 kg = 0,96 / 64-66 kg = 0,98 / 68 kg = 0,99.
- Le TechneScan MAG3 est administré par voie intraveineuse.
- La scintigraphie est habituellement réalisée immédiatement après l'administration.
- Dans certaines indications, l'examen peut nécessiter l'administration d'un diurétique ou d'un inhibiteur de l'enzyme de conversion de l'angiotensine.

Contre indications

- Grossesse : les examens utilisant des radionucléides chez la femme enceinte entraînent également l'irradiation du foetus. Il ne faut réaliser au cours de la grossesse que les seules investigations absolument nécessaires lorsque le bénéfice probable dépasse les risques encourus par la mère et le foetus.
- Allaitement : avant d'administrer un produit radiopharmaceutique à une mère souhaitant poursuivre l'allaitement maternel, il convient d'estimer si l'examen peut être différé jusqu'à la fin de l'allaitement et si le choix des radiopharmaceutiques est le plus approprié gardant à l'esprit que le produit est excrété dans le lait maternel. Si l'administration du produit est vraiment nécessaire, le lait sera tiré avant l'injection et conservé pour être utilisé ultérieurement. L'allaitement doit être suspendu pendant au moins 8 heures après l'injection et le lait produit pendant cette période doit être éliminé. L'allaitement peut être repris lorsque l'activité dans le lait ne risque pas d'entraîner une dose de radiation pour l'enfant supérieure à 1 mSv.

Effets indésirables Technescan Mag 3

- Quelques réactions anaphylactiques classées de généralement légères à rarement sévères ont été rapportées. Bien que la probabilité de ce type de réaction soit faible, 0,0003%, on doit disposer d'adrénaline, des corticostéroïdes et des antihistaminiques.
- Des réactions vagales de faible intensité ont occasionnellement été rapportées.
- Pour chaque patient, l'exposition aux rayonnements ionisants doit être justifiée par le bénéfice attendu. L'activité administrée doit être telle que la dose absorbée qui en découle soit aussi faible que possible, en gardant à l'esprit la nécessité d'obtenir le diagnostic recherché.
- L'exposition aux rayonnements ionisants peut potentiellement induire des cancers ou développer des anomalies héréditaires. L'expérience montre que pour les examens diagnostiques de médecine nucléaire, la fréquence des effets secondaires est très faible en raison des faibles activités utilisées.
- Pour la plupart des examens de médecine nucléaire à des fins de diagnostic, la dose de radiation délivrée (DE : dose efficace) est inférieure à 20 mSv. Des doses plus élevées peuvent être justifiées dans certaines circonstances.

Technescan Mag 3 existe aussi sous ces formes

Technescan Mag 3



publicité