publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

THELIN 100 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 20.12.2010

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Sitaxentan
laboratoire: Encysive (UK) Limited

Comprimé enrobé
Etui de 28
Toutes les formes

Indication

Traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire ( HTAP) dans le but d'améliorer la capacité à l'exercice chez les patients en classe fonctionnelle III (classification l'OMS). .

L'efficacité du traitement a été démontrée dans

. l'hypertension artérielle pulmonaire primitive

. l'hypertension artérielle pulmonaire associée à une connectivite.

Posologie THELIN 100 mg Comprimé enrobé Etui de 28

Le traitement sera initié et surveillé uniquement par un médecin expérimenté dans la prise en charge de l'hypertension artérielle pulmonaire.

Thelin doit être administré par voie orale à la dose de 100 mg une fois par jour. Il peut être pris avec ou sans aliments et à tout moment de la journée.

En cas de détérioration clinique malgré un traitement par Thelin pendant au moins 12 semaines, d'autres traitements devront être envisagés. Néanmoins, certains patients n'ayant montré aucune réponse après 12 semaines de traitement par Thelin ont réagi favorablement à la 24ème semaine; par conséquent, dans certains cas un traitement de 12 semaines supplémentaires peut être envisagé.

L'augmentation des doses n'apporte pas de bénéfice au regard des effets secondaires attendus, notamment en terme d'hépatotoxicité (voir section Mises en garde spéciales et précautions d'emploi).

Interruption de traitement

L'arrêt brutal du traitement par le sitaxentan sodique est peu documenté. Il n'a pas été observé d'événement évocateur d'un effet rebond.

Insuffisance hépatique :

Il n'a pas été mené d'étude chez des patients présentant une insuffisance hépatique. Thelin est contre-indiqué chez les patients présentant une augmentation des transaminases hépatiques avant la mise en route du traitement [> 3 x la limite supérieure de la normale (LSN)] (voir section Contre-indications).

Insuffisance rénale :

Aucun ajustement de dose n'est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale.

Enfant et l'adolescent (< 18 ans).

En l'absence de donnée d'efficacité et de sécurité, ce médicament n'est pas recommandé chez l'enfant de moins de 18 ans.

Sujets âgés :

Aucun ajustement de dose n'est nécessaire chez les patients de plus de 65 ans.

Patients prenant d'autres médicaments :

L'efficacité et la sécurité de Thelin lors de son administration concomitante avec d'autres médicaments utilisés dans le traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire (ex : époprosténol, sildénafil, iloprost,) n'ont pas été étudiées dans le cadre d'essais cliniques contrôlés. Par conséquent, la prudence est recommandée en cas d'administrations concomitantes.

Contre indications

Hypersensibilité au principe actif ou à l'un des excipients.

Insuffisance hépatique légère à sévère (classification de Child-Pugh A-C)

Augmentation des transaminases avant la mise en route du traitement [aspartate aminotranférase (ASAT) et/ou alanine aminotransférase (ASAT) > 3 x LSN].

Traitement concomitant par la cyclosporine A (voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).

Allaitement (voir rubrique Grossesse et allaitement)

Effets indésirables Thelin

Description générale

La sécurité de Thelin a été évaluée lors d'études cliniques chez plus de 1200 patients présentant une hypertension artérielle pulmonaire ainsi que par les données de pharmacovigilance rapportées depuis la mise sur le marché.

A la dose utilisée durant les essais comparatifs contre placebo menés chez des patients présentant une hypertension artérielle pulmonaire , les effets indésirables les plus fréquents rapportés comme au moins possiblement liés au traitement par Thelin étaient : céphalées chez 15 % des patients, oedème périphérique (9% des patients) et congestion nasale (9 % des patients).

Dans chaque groupe de même fréquence de survenue, les effets indésirables sont présentés par ordre de sévérité croissante. Les fréquences de survenue sont désignées comme : très fréquent (≥1/10), fréquent (>100, <1/10), peu fréquent (>1/1 000, ≤1/100), rare (>1/10 000, ≤1/1 000) et très rare (≤1/10 000).

Effets indésirables

Classe de systèmes d'organes / Effets

indésirables

Fréquence

Affections hématologiques et du système

lymphatique

Diminution de l'hémoglobine (résultant rarement

Peu fréquent

en une anémie), diminution de l'hématocrite

Affections du système nerveux

Céphalées

Très fréquent

Insomnie, étourdissements

Fréquent

Affections vasculaires

Saignement des gencives, rougeurs de la face

Fréquent

(flush)

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Congestion nasale, épistaxis

Fréquent

Affections gastro-intestinales

Nausée, constipation, douleur épigastrique vomissements, dyspepsie et diarrhée

Fréquent

Affections hépatobiliaires

Augmentation des transaminases hépatiques (ALAT et ASAT), augmentation de la bilirubine (associée à l'augmentation des ALAT et des ASAT hépatiques)

Fréquent

Hépatite symptomatique

rare

Affections de la peau et du tissu sous-cutané :

Rash cutané (de types variés)

Rare

Affections musculo-squelettiques et systémiques

Crampes musculaires

Fréquent

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Fatigue, oedème (le plus fréquemment périphérique)

Fréquent

Investigations

Fréquent

Augmentation de l'INR (lors de l'administration concomitante d'anti-vitamine K), allongement du temps de prothrombine (lors de l'administration concomitante d'anti-vitamine K)

Elévation des transaminases hépatiques (voir rubrique Mises en garde spéciales et précautions d'emploi)

L'élévation des taux sériques des ALAT et/ou des ASAT est liée au sodium sitaxentan. Lors d'études de phases 2 et 3 menées avec le sitaxentan administré par voie orale chez des patients présentant une hypertension artérielle pulmonaire, une élévation des taux d'ALAT et/ou d'ASAT > 3 LSN a été observée chez 5 % des patients sous placebo (N=155) et 7 % des patients traités par 100 mg de Thelin (N=887). L'élévation du taux d'ALAT > 5 LSN était de 4 % (36/887) dans le groupe traité par sitaxentan 100 mg une fois/jour et de 0,6 % dans le groupe sous placebo (1/155). La population des sujets traités par sitaxentan incluait également des patients (N=53) qui avaient arrêté un traitement antérieur par un autre antagoniste des récepteurs des endothélines en raison d'anomalies de la fonction hépatique. Ces sujets présentent un risque accru de développer une augmentation des ALAT et/ou des ASAT >3 x LSN (19 %, N= 10/53). La plus grande prudence est requise chez ces patients si un traitement par sitaxentan est initié.

Diminution de l'hémoglobine (voir section Mises en garde spéciales et précautions d'emploi)

La diminution moyenne globale de la concentration en hémoglobine chez les patients traités par Thelin était de 0,5 g/dl (variation à la fin du traitement par rapport à la valeur de base). Lors d'études comparatives contre placebo, des diminutions significatives de l'hémoglobine (diminution de > 15 % par rapport à la valeur mesurée en début d'étude et un taux concentration inférieure à la valeur limite inférieure de la normale) ont été observées chez 7 % des patients traités par Thelin (N = 149) et 3 % des patients sous placebo (N = 155). Une diminution de la concentration en hémoglobine d'au moins I g/dl a été observée chez 60 % des patients traités au Thelin contre 32 % de patients sous placebo.

Expérience depuis la mise sur le marché :

Les évènements indésirables rapportés depuis la mise sur le marché sont similaires à ceux rapportés au cours des études cliniques.

Thelin existe aussi sous ces formes

Thelin



publicité