publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

TINSET 2,5 mg/ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 04.05.2010

Médicament générique du Classe thérapeutique: Allergologie
principes actifs: Oxatomide
laboratoire: Janssen Cilag

Suspension buvable
Flacon (+ mesurette graduée en kg) de 90 ml
Toutes les formes
1,90€* (remboursé à 35%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 2,72 €

Indication

Traitement symptomatique des :
- dermatite atopique,
- urticaire chronique,
- dermographisme.

Posologie TINSET 2,5 mg/ml Suspension buvable Flacon (+ mesurette graduée en kg) de 90 ml

Enfants et nourrissons :
La posologie moyenne est de 1 mg/kg/prise (soit 0,4 ml/kg/prise) 2 ou 3 fois par jour. La dose par prise est indiquée en fonction du poids sur la mesurette graduée en kg. En pratique, chaque graduation de la mesurette correspond à la dose à administrer pour 1 kg et par prise ; par exemple, la graduation 4 correspond à la dose à administrer, par prise, à un enfant de 4 kg.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Antécédent d'hypersensibilité à l'oxatomide (en particulier hépatite).
- Insuffisance hépatique sévère.
DECONSEILLE :
- Grossesse : il n'y a pas de données fiables de tératogenèse chez l'animal. En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de l'oxatomide lorsqu'il est administré pendant la grossesse. En conséquence, l'utilisation de l'oxatomide est déconseillée pendant la grossesse. Cet élément ne constitue pas l'argument pour conseiller une interruption systématique de grossesse mais conduit à une attitude de prudence et à une surveillance prénatale soigneuse.
- Allaitement : le passage de l'oxatomide dans le lait maternel n'est pas connu. L'administration de l'oxatomide est déconseillée pendant l'allaitement.
- Eviter la prise de boissons alcoolisées et de médicaments contenant de l'alcool.

Effets indésirables Tinset

Des manifestations d'hypersensibilité, notamment érythème, urticaire, oedème de Quincke, rarement chocs anaphylactiques, ont été rapportées.
Ont été observés le plus fréquemment somnolence, surtout en début de traitement, asthénie, prise de poids due à une augmentation de l'appétit, troubles digestifs, nausées, vomissements, sécheresse de la bouche.
De très rares cas de réactions bulleuses ont été rapportées.
De rares cas d'élévation des transaminases et d'hépatites, pouvant s'accompagner d'une fièvre parfois élevée, et d'exceptionnels cas hépatiques potentiellement graves, ont été rapportés.
De rares cas de convulsions ont été rapportés.
Chez l'adulte et l'enfant, des dyskinésies et des symptômes extrapyramidaux ont été observés. Ils sont réversibles à l'arrêt du traitement.



publicité