publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

TOBI Podhaler 28 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Tobramycine
laboratoire: Novartis Europharm Ltd

Poudre pour inhalation en gélule
Boîte de 4 Boîtes de 56 Gélules + 5 inhalateurs
Toutes les formes
2 203,46€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 2 204,28 €

Indication

TOBI Podhaler est indiqué pour le traitement des infections pulmonaires chroniques dues à Pseudomonas aeruginosa chez les adultes et les enfants âgés de 6 ans et plus, atteints de mucoviscidose.

Voir rubriques Mises en garde et précautions d'emploi et Propriétés pharmacodynamiques pour les données concernant les différents groupes d'âge.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Posologie TOBI Podhaler 28 mg Poudre pour inhalation en gélule Boîte de 4 Boîtes de 56 Gélules + 5 inhalateurs

Posologie

La posologie de TOBI Podhaler est identique pour tous les patients dans la tranche d'âge approuvée, quel que soit leur âge ou leur poids. La posologie recommandée est de 112 mg de tobramycine (4 gélules de 28 mg), administrées deux fois par jour pendant 28 jours. TOBI Podhaler est pris en cycles alternés de 28 jours de traitement suivis de 28 jours sans traitement. Les deux doses (de 4 gélules chacune) doivent être inhalées à un intervalle le plus proche possible de 12 heures et cet intervalle ne doit pas être inférieur à 6 heures.

Si le patient oublie de prendre une dose et qu'il doit prendre la dose suivante dans 6 heures ou plus, il doit la prendre dès que possible. Sinon, le patient doit attendre la prochaine dose et ne pas inhaler plus de gélules pour compenser la dose qu'il a oublié de prendre.

Le traitement par TOBI Podhaler doit être poursuivi de manière cyclique aussi longtemps que le médecin considère qu'il existe un bénéfice clinique du traitement par TOBI Podhaler pour le patient en tenant compte du fait qu'aucune donnée de tolérance à long terme n'est disponible pour TOBI Podhaler. En cas de détérioration clinique évidente de la fonction pulmonaire, un traitement anti-pseudomonal supplémentaire ou alternatif devra être envisagé. Voir également les informations sur le bénéfice clinique et la tolérance aux rubriques Mises en garde et précautions d'emploi, Effets indésirables et Propriétés pharmacodynamiques.


Populations particulières

Sujets âgés ( ≥ 65 ans)

Les données disponibles dans cette population sont insuffisantes pour recommander ou non une adaptation posologique.

Patients présentant une insuffisance rénale

La tobramycine est principalement éliminée dans les urines sous forme inchangée et la fonction rénale devrait modifier l'exposition à la tobramycine. Les patients avec un taux de créatininémie de 2 mg/dl ou plus et un taux d'urée sanguine de 40 mg/dl ou plus n'ont pas été inclus dans les études cliniques et aucune donnée n'est disponible dans cette population pour recommander ou non une adaptation posologique de TOBI Podhaler. TOBI Podhaler devra être prescrit avec prudence chez les patients présentant des troubles connus ou suspectés de la fonction rénale.

Voir également l'information sur la néphrotoxicité à la rubrique Mises en garde et précautions d'emploi.

Patients présentant une insuffisance hépatique

Aucune étude n'a été conduite chez les patients présentant une insuffisance hépatique. La tobramycine n'étant pas métabolisée, l'insuffisance hépatique ne devrait pas avoir d'effet sur l'exposition à la tobramycine.

Patients ayant eu une transplantation d'organe

Il n'existe pas de données adéquates sur l'utilisation de TOBI Podhaler chez des patients ayant eu une transplantation d'organe. Il ne peut être recommandé ou non une adaptation posologique pour les patients ayant eu une transplantation d'organe.


Enfants de moins de 6 ans

La sécurité et l'efficacité de TOBI Podhaler chez les enfants âgés de moins de 6 ans n'ont pas été établies. Aucune donnée n'est disponible.


Mode d'administration

TOBI Podhaler est administré par inhalation orale à l'aide de l'inhalateur Podhaler (voir rubrique Instructions pour l'utilisation, la manipulation et l'élimination pour les instructions d'utilisation détaillées). Il ne doit être administré par aucune autre voie et au moyen d'aucun autre inhalateur.

Il convient d' aider les enfants qui débutent un traitement par TOBI Podhaler, notamment les enfants âgés de 10 ans ou de moins de 10 ans, et de continuer de les surveiller jusqu'à ce qu'ils soient capables d'utiliser seuls et correctement l'inhalateur Podhaler.

Les gélules de TOBI Podhaler ne doivent pas être avalées. Chaque gélule de TOBI Podhaler doit être inhalée avec deux manoeuvres d'inspiration suivie d'apnée et doit être contrôlée afin de s'assurer qu'elle est vide.

Lorsque les patients reçoivent plusieurs médicaments inhalés différents et une kinésithérapie pulmonaire, il est recommandé que TOBI Podhaler soit administré en dernier lieu.

Contre indications

Hypersensibilité à la substance active et à tout aminoside, ou à l'un des excipients.

Effets indésirables Tobi Podhaler

Résumé du profil de sécurité d'emploi :

Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés dans l'étude clinique principale de sécurité contrôlée, avec TOBI Podhaler versus comparateur actif (TOBI, solution de tobramycine pour inhalation par nébuliseur) chez des patients atteints de mucoviscidose présentant une infection à P. aeruginosa ont été une toux, des troubles pulmonaires, une toux productive, une fièvre, une dyspnée, des douleurs oropharyngées et une dysphonie.

Dans l'étude avec TOBI Podhaler contrôlée versus placebo, les effets indésirables dont la fréquence rapportée a été plus élevée avec TOBI Podhaler qu'avec le placebo ont été des douleurs laryngopharyngées, une dysgueusie et une dysphonie.

Aucune donnée de sécurité à long terme n'est disponible pour TOBI Podhaler (voir également les rubriques Mises en garde et précautions d'emploi et Propriétés pharmacodynamiques).

Les effets indésirables rapportés avec TOBI Podhaler ont été, dans leur grande majorité, d'intensité légère ou modérée et leur intensité n'a apparemment pas été différente entre les cycles ou entre l'ensemble de l'étude et les périodes avec traitement.


Tableau de synthèse des effets indésirables

Au total, 395 patients atteints de mucoviscidose présentant une infection à P. aeruginosa ont été traités par TOBI Podhaler deux fois par jour dans les deux études de phase III contrôlées : 308 dans l'étude principale de sécurité d'emploi contrôlée versus comparateur actif (TOBI, tobramycine 300 mg/5 ml, solution pour inhalation par nébuliseur) et 87 dans une étude d'efficacité contrôlée versus placebo. Sur les 395 patients, 68 étaient âgés de 6 à 12 ans, 108 étaient âgés de 13 à 19 ans et 219 étaient âgés de 20 ans ou plus.

Dans le groupe TOBI Podhaler des études, TOBI Podhaler a été administré sur 3 cycles de traitement (24 semaines). Un cycle consiste en 28 jours de traitement suivis de 28 jours sans traitement.

Les effets indésirables mentionnés dans le Tableau 1 sont listés par classe de systèmes d'organes selon MedDRA. Au sein de chaque classe de systèmes d'organes, les effets indésirables sont classés par ordre décroissant de fréquence. Au sein de chaque groupe de fréquence, les effets indésirables sont présentés suivant un ordre décroissant de gravité. Par ailleurs, la catégorie de fréquence correspondante est également fournie pour chaque effet indésirable selon la convention suivante : très fréquent ≥ 1/10) ; fréquent ( ≥ 1/100 ; <1/10) ; peu fréquent ( ≥ 1/1 000, <1/100) ; rare ( ≥

1/10 000, <1/1 000); très rare (<1/10 000), fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).

Les fréquences mentionnées dans le Tableau 1 sont basées sur les taux de notification de l'étude contrôlée versus comparateur actif.

Tableau 1 Effets indésirables

Effets indésirables

Catégorie de fréquence

Affections de l'oreille et du labyrinthe

Perte auditive

Fréquent

Acouphènes

Fréquent

Affections vasculaires

Hémoptysie

Très fréquent

Epistaxis

Fréquent

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Dyspnée

Très fréquent

Dysphonie

Très fréquent

Toux productive

Très fréquent

Toux

Très fréquent

Respiration sifflante

Fréquent

Râles

Fréquent

Gêne thoracique

Fréquent

Congestion nasale

Fréquent

Bronchospasme

Fréquent

Affections gastro-intestinales

Douleurs oropharyngées

Très fréquent

Vomissements

Fréquent

Diarrhées

Fréquent

Irritation pharyngée

Fréquent

Nausée

Fréquent

Dysgueusie

Fréquent

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Eruption cutanée

Fréquent

Affections musculo-squelettiques, osseux et systémiques

Douleur thoracique musculo-squelettique

Fréquent

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Fièvre

Très fréquent


Description de certains effets indésirables

La toux a été l'effet indésirable le plus fréquemment rapporté dans les deux études cliniques. Aucune association n'a toutefois été observée, dans l'une ou l'autre des études cliniques, entre l'incidence du bronchospasme et la toux.

Dans l'étude contrôlée versus comparateur actif, un examen de l'audition a été réalisé dans certains centres, représentant environ le quart de la population étudiée. Quatre patients du groupe traité par TOBI Podhaler ont présenté une diminution significative de l'audition, qui a été transitoire chez trois patients et persistante dans un cas.

Dans l'étude en ouvert, contrôlée versus comparateur actif, les patients âgés de 20 ans et plus ont eu tendance à arrêter le traitement par TOBI Podhaler plus souvent que ceux traités par la solution pour inhalation par nébuliseur (TOBI) ; les arrêts du traitement en raison d'événements indésirables ont représenté environ la moitié des arrêts du traitement avec chaque forme pharmaceutique. Chez les enfants âgés de moins de 13 ans, les arrêts du traitement ont été plus fréquents dans le groupe traité par la solution pour inhalation par nébuliseur TOBI alors que chez les patients âgés de 13 à 19 ans, les taux d'arrêt du traitement ont été similaires avec les deux formes pharmaceutiques.



publicité