publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

TORISEL 30 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cancérologie et hématologie
principes actifs: Temsirolimus
laboratoire: Wyeth Europa Ltd

Solution à diluer et diluant pour solution pour perfusion
Boîte de 1 Flacon de solution reconstituée de 3 ml
Toutes les formes

Indication

Carcinome rénal (CR)


TORISEL est indiqué en traitement de première intention du carcinome rénal (CR) avancé chez les patients présentant au moins 3 des 6 facteurs de risque pronostique (voir rubrique Propriétés pharmacodynamiques).


Lymphome des cellules du manteau (LCM)


TORISEL est indiqué dans le traitement des patients adultes atteints de lymphome des cellules du manteau (LCM) en rechute et/ou réfractaire (voir rubrique Propriétés pharmacodynamiques).

Posologie TORISEL 30 mg Solution à diluer et diluant pour solution pour perfusion Boîte de 1 Flacon de solution reconstituée de 3 ml

TORISEL doit être administré sous le contrôle d'un médecin expérimenté dans l'utilisation de médicaments anticancéreux.

Le flacon de TORISEL solution à diluer doit tout d'abord être dilué avec 1,8 ml de diluant prélevé du flacon fourni pour atteindre la concentration de temsirolimus de 10 mg/ml. Prélever la quantité nécessaire de mélange de temsirolimus-diluant (10 mg/ml) et l'injecter ensuite rapidement dans une solution injectable de chlorure de sodium à 9 mg/ml (0,9 %).

Pour les instructions de préparation, et pour aider à garantir un dosage correct, voir rubrique Instructions pour l'utilisation, la manipulation et l'élimination.

Posologie

Une prémédication avec 25 à 50 mg de diphenhydramine en injection intraveineuse (ou un antihistaminique comparable) doit être instaurée environ 30 minutes avant le début de chaque perfusion de temsirolimus.

Le traitement par TORISEL doit être poursuivi tant que le patient en tire un bénéfice clinique ou jusqu'à l'apparition d'une toxicité inacceptable. Aucun ajustement posologique n'est recommandé dans les populations étudiées (sexe, patients âgés).

Carcinome rénal

Dans le carcinome rénal avancé, la posologie recommandée de temsirolimus est de 25 mg, administrés en perfusion intraveineuse d'une durée de 30 à 60 minutes une fois par semaine (voir rubrique Instructions pour l'utilisation, la manipulation et l'élimination. pour les instructions de dilution, d'administration et d'élimination).

La prise en charge d'effets indésirables suspectés peut nécessiter une interruption temporaire du traitement avec le temsirolimus et/ou une réduction de la dose administrée. Si un effet indésirable suspecté ne peut être résolu par un espacement des perfusions, la dose de temsirolimus pourra alors être réduite par paliers de 5 mg/semaine.

Lymphome des cellules du manteau

Dans le lymphome des cellules du manteau, le schéma posologique recommandé de temsirolimus est de 175 mg, administrés en perfusion d'une durée de 30 à 60 minutes une fois par semaine pendant 3 semaines, suivis par des doses hebdomadaires de 75 mg, administrées en perfusion d'une durée de 30 à 60 minutes. La posologie initiale de 175 mg s'est accompagnée d'une fréquence significative d'événements indésirables, et a nécessité une réduction des doses ou un espacement des perfusions chez la majorité des patients. La contribution des doses initiales de 175 mg aux résultats d'efficacité n'est actuellement pas connue.

La prise en charge des effets indésirables suspectés peut nécessiter une interruption temporaire du traitement avec le temsirolimus et/ou une réduction de la dose administrée, conformément aux recommandations dans les tableaux suivants. Si un effet indésirable suspecté ne peut être résolu par un espacement des perfusions et/ou un traitement médicamenteux optimal, la dose de temsirolimus devra alors être réduite conformément au tableau de réduction des doses ci-dessous.

Paliers de Réduction de Doses

Palier de Réduction de Doses

Dose initiale 175 mg

Dose continue a

75 mg

-1

75 mg

50 mg

-2

50 mg

25 mg

a Dans l'Essai Clinique LCM, deux paliers de réduction de doses au plus étaient admis par patient.

Modifications de doses basées sur la numération des polynucléaires neutrophiles (NPN) hebdomadaire et la numération plaquettaire

NPN

Plaquettes

Dose de Temsirolimus

≥1,0 x 109/l

≥50 x 109/l

100 % de la dose prévue

< 1,0 x 109/l

<50 x 109/l

Pausea

a Les doses devront être réduites au palier de dose inférieur suivant, conformément au tableau ci-dessus, dès récupération d'une NPN ≥ 1,0 x 109/l (1 000 cellules/mm3) et d'une numération plaquettaire ≥ 50 x 109/l (50 000 cellules/mm3). Si la NPN ne peut pas être maintenue à une valeur > 1,0 x 109/l et la numération plaquettaire à une valeur ≥ 50 x 109/l avec le nouveau palier de réduction de dose, la dose inférieure suivante ne devra alors être administrée que lorsque les numérations auront été restaurées. Abréviation : NPN = numération des polynucléaires neutrophiles.

Population pédiatrique

L'utilisation du temsirolimus dans la population pédiatrique dans les indications du traitement du carcinome rénal et du traitement du lymphome des cellules du manteau n'est pas appropriée. Le temsirolimus ne doit pas être utilisé dans la population pédiatrique pour le traitement des neuroblastomes, rhabdomyosarcomes et gliomes de haut grade en raison de problèmes d'efficacité, sur la base des données disponibles (voir rubrique Propriétés pharmacodynamiques).

Population âgée

Aucun ajustement posologique spécifique n'est recommandé.

Insuffisance rénale

Aucun ajustement posologique du temsirolimus n'est recommandé chez l'insuffisant rénal. Le temsirolimus doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

Insuffisance hépatique

Le temsirolimus doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une insuffisance hépatique. (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

Aucun ajustement posologique du temsirolimus n'est recommandé chez les patients ayant un carcinome rénal avancé (CRA) et une insuffisance hépatique légère à modérée. Pour les patients ayant un CRA et une insuffisance hépatique sévère, la dose recommandée lorsque ces patients ont une numération plaquettaire de base ≥ 100 x 109/l est de 10 mg IV une fois par semaine administrés en perfusion d'une durée de 30 à 60 minutes (voir rubrique Propriétés pharmacocinétiques).

Mode d'administration

TORISEL doit être administré par perfusion intraveineuse (IV). Pour les instructions concernant la dilution et la préparation du médicament avant administration, voir rubrique Instructions pour l'utilisation, la manipulation et l'élimination.

Contre indications

Hypersensibilité au temsirolimus, à ses métabolites (notamment le sirolimus), au polysorbate 80 ou à l'un des excipients.


L'utilisation du temsirolimus chez les patients atteints de lymphome des cellules du manteau présentant une insuffisance hépatique modérée ou sévère n'est pas recommandée (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

Effets indésirables Torisel

En raison des différences de posologies dans les indications CR et LCM et du caractère dose-dépendant de la fréquence et de la sévérité des effets indésirables, les effets indésirables sont listés séparément.

Carcinome rénal

Au total, 626 patients ont été randomisés dans une étude de phase 3, en ouvert à trois bras, comparant l'interféron alpha (IFN-α) en monothérapie, TORISEL en monothérapie et l'association TORISEL plus IFN-α. Un total de 616 patients a reçu un traitement : 200 patients ont reçu l'IFN-α une fois par semaine, 208 TORISEL 25 mg une fois par semaine et 208 autres l'association IFN-α plus TORISEL une fois par semaine. Les résultats de cette étude de phase 3 montrent que les patients âgés seraient plus à risque de développer certains effets secondaires, notamment des oedèmes de la face et des pneumonies.

Les réactions les plus graves observées avec TORISEL sont : réactions d'hypersensibilité/réactions liées à la perfusion (notamment des réactions mettant en jeu le pronostic vital et de rares réactions fatales), hyperglycémie/intolérance au glucose, infections, pneumopathie interstitielle, hyperlipidémie, saignements intracérébraux, insuffisance rénale, perforation de l'intestin, altération de la cicatrisation.

Les effets indésirables (de tous grades) les plus fréquemment observés (≥ 30 %) avec TORISEL sont : anémie, nausée, éruption (notamment éruption, éruption pruritique, éruption maculopapulaire, éruption pustulaire), anorexie, oedème (notamment oedème facial et oedème périphérique) et asthénie.

Des cas de cataractes ont été observés chez certains patients traités par une association de temsirolimus et d'interféron-α.

Voir la rubrique Mises en garde et précautions d'emploi pour des informations supplémentaires concernant les effets indésirables graves, ainsi que les mesures à prendre en cas de réactions spécifiques.

Sont énumérés ci-dessous les effets indésirables observés au cours de l'Essai Clinique CR 1. Ne figurent dans cette liste que les événements pour lesquels il existe une suspicion raisonnable de relation causale avec le traitement par TORISEL en perfusion intraveineuse.

Au sein de chaque groupe de fréquence, les effets indésirables doivent être présentés suivant un ordre décroissant de gravité.

Les effets indésirables sont classés selon les catégories suivantes :

Très fréquent : ≥1/10

Fréquent : ≥1/100 à <1/10

Peu fréquent : ≥1/1000 à <1/100

Effets indésirables dans l'Essai Clinique CR 1

Classes de systèmes d'organes

Fréquence

Effets indésirables

Tous les grades

n (%)

Grade

3 & 4

n (%)

Infections et Infestations

Très fréquent

Infections bactériennes et virales (notamment infection, cellulite/phlegmon, zona, herpès, bronchite, sinusite, abcès)*

42 (20)

6 (3)

Très fréquent

Infection des voies urinaires (notamment dysurie, hématurie, cystite, pollakiurie, infection des voies urinaires)*

31 (15)

4 (2)

Très fréquent

Pharyngite

25 (12)

0 (0)

Très fréquent

Rhinite

20 (10)

0 (0)

Fréquent

Pneumonie

17 (8)

5 (2)

Fréquent

Infection des voies aériennes supérieures

14 (7)

0 (0)

Fréquent

Folliculite

4 (2)

0 (0)

Affections hématologiques et du système lymphatique

Très fréquent

Thrombocytopénie

28 (14)

3 (1)

Très fréquent

Anémie

94 (45)

41 (20)

Fréquent

Neutropénie

15 (7)

6 (3)

Fréquent

Leucopénie

13 (6)

1 (1)

Fréquent

Lymphopénie

11 (5)

9 (4)

Affections du système

immunitaire

Fréquent

Réactions allergiques/ d'hypersensibilité

18 (9)

0 (0)

Troubles du métabolisme et de la nutrition

Très fréquent

Hypokaliémie

20 (10)

7 (3)

Très fréquent

Anorexie

66 (32)

6 (3)

Très fréquent

Hyperglycémie/diabète**

53 (26)

22 (11)

Très fréquent

Hypercholestérolémie

51 (24)

1 (1)

Très fréquent

Hyperlipidémie

57 (27)

8 (4)

Fréquent

Hypophosphatémie

17 (8)

11 (5)

Affections psychiatriques

Très fréquent

Insomnie

24 (12)

1 (1)

Fréquent

Anxiété

16 (8)

0 (0)

Fréquent

Dépression

9 (4)

0 (0)

Affections du système nerveux

Très fréquent

Dysgueusie

31 (15)

0 (0)

Fréquent

Somnolence

14 (7)

3 (1)

Fréquent

Paresthésie

13 (6)

1 (1)

Fréquent

Sensations vertigineuses

19 (9)

1 (1)

Fréquent

Agueusie

11 (5)

0 (0)

Peu fréquent

Saignements intracérébraux

1 (1)

1 (1)

Affections oculaires

Fréquent

Conjonctivites (notamment conjonctivites, troubles de la sécrétion lacrymale)*

15 (7)

1 (1)

Affections cardiaques

Peu fréquent

Epanchement péricardique (notamment épanchements péricardiques hémodynamiquement significatifs nécessitant une intervention)

2 (1)

1 (1)

Affections vasculaires

Fréquent

Accidents thromboemboliques veineux (notamment thrombose veineuse profonde, embolie pulmonaire [pouvant être fatale], thrombose)*

6 (3)

3 (1)

Fréquent

Hypertension

14 (7)

3 (1)

Fréquent

Thrombophlébite

2 (1)

0 (0)

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Très fréquent

Dyspnée

58 (28)

18 (9)

Très fréquent

Epistaxis

25 (12)

0 (0)

Très fréquent

Toux

54 (26)

2 (1)

Fréquent

Pneumopathie [notamment pneumopathie fatale] (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi)

4 (2)

1 (1)

Fréquent

Epanchement pleural

8 (4)

5 (2)

Affections gastrointestinales

Très fréquent

Douleur abdominale

44 (21)

9 (4)

Très fréquent

Vomissements

40 (19)

4 (2)

Très fréquent

Stomatite*

42 (20)

3 (1)

Très fréquent

Diarrhées

57 (27)

3 (1)

Très fréquent

Nausées

77 (37)

5 (2)

Fréquent

Distension abdominale

9 (4)

1 (1)

Fréquent

Douleur buccale

5 (2)

0 (0)

Fréquent

Gingivite

5 (2)

0 (0)

Fréquent

Stomatite aphteuse

8 (4)

1 (0)

Peu fréquent

Perforation de l'intestin

1 (0,5)

1 (0,5)

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Très fréquent

Éruption (notamment éruption, éruption pruritique, éruption maculopapulaire, éruption pustulaire)

88 (42)

10 (5)

Très fréquent

Prurit

40 (19)

1 (1)

Très fréquent

Acné

21 (10)

0 (0)

Très fréquent

Affections de l'ongle

28 (14)

0 (0)

Très fréquent

Sécheresse cutanée

22 (11)

1 (1)

Fréquent

Dermatite exfoliative

16 (8)

0 (0)

Affections musculo-squelettiques et systémiques

Très fréquent

Mal de dos

41 (20)

6 (3)

Très fréquent

Arthralgie

37 (18)

2 (1)

Fréquent

Myalgie (notamment myalgie, crampes des jambes)

17 (8)

1 (1)

Affections du rein et des voies urinaires

Fréquent

Insuffisance rénale [pouvant entraîner la mort] (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi)

4 (2)

2 (1)

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Très fréquent

Œdème (notamment oedème, oedème facial, oedème périphérique)*

72 (35)

7 (3)

Très fréquent

Asthénie

106 (51)

23 (11)

Très fréquent

Douleur

59 (28)

11 (5)

Très fréquent

Fièvre

51 (24)

1 (1)

Très fréquent

Mucite

39 (19)

2 (1)

Très fréquent

Douleur thoracique

34 (16)

2 (1)

Fréquent

Frissons

3 (1)

0 (0)

Fréquent

Altération de la cicatrisation

3 (1)

0 (0)

Investigations

Très fréquent

Elévation de la créatinine sanguine

30 (14)

6 (3)

Fréquent

Élévation des ASAT (aspartate aminotransférases)

17 (8)

3 (1)

Fréquent

Élévation des ALAT (alanine aminotransférases)

12 (6)

1 (1)

* Les totaux par système organe ne correspondent pas nécessairement à la somme des événements indésirables individuels, car deux événements indésirables différents ou plus peuvent être rapportés par un patient dans le même système organe.

** Les patients doivent être informés que le traitement par TORISEL peut être associé à une élévation de la glycémie chez les patients diabétiques et non-diabétiques.

Lymphome des cellules du manteau

Au total, 54 patients ont été traités par TORISEL selon le schéma 175/75 mg dans l'Essai Clinique LCM, une étude de phase 3 sur TORISEL en ouvert, randomisée et à trois bras, comparant deux schémas posologiques différents du temsirolimus avec une thérapie au choix de l'investigateur, chez des patients atteints d'un lymphome des cellules du manteau en rechute et/ou réfractaire. Les résultats de cette étude de phase 3 montrent que les patients âgés (≥ 65 ans) seraient plus à risque de développ certains effets indésirables, notamment : épanchement pleural, anxiété, dépression, insomnie, dyspné leucopénie, lymphopénie, myalgie, arthralgie, perte du goût, sensations vertigineuses, infection des voies respiratoires supérieures, mucite et rhinite.

Les effets indésirables les plus graves observés avec TORISEL sont : thrombocytopénie, neutropénie infections, pneumopathie interstitielle, perforation de l'intestin, réactions d'hypersensibilité et hyperglycémie/intolérance au glucose.

Les effets indésirables (de tous grades) les plus fréquents (≥ 30 %) observés avec TORISEL sont : thrombocytopénie, asthénie, anémie, diarrhées, infections bactériennes et virales*, éruption*, fièvre, anorexie, épistaxis, mucite, oedème*, et stomatite*.

La fréquence des effets indésirables survenus après une dose de 175 mg de TORISEL par semaine dans le LCM, par exemple infections ou thrombocytopénie de grades 3 ou 4, est supérieure à celle observée soit à une dose 75 mg de TORISEL par semaine soit à une chimiothérapie conventionnelle.

*Voir le tableau ci-dessous pour d'autres termes associés à ces effets indésirables.

Voir la rubrique Mises en garde et précautions d'emploi pour des informations supplémentaires concernant les effets indésirables graves, ainsi que les mesures à prendre en cas de réactions spécifiques.

Sont énumérés ci-dessous les effets indésirables observés au cours de l'Essai Clinique LCM. Ne figurent dans cette liste que les événements pour lesquels il existe une suspicion raisonnable de relation causale avec le traitement par TORISEL en perfusion intraveineuse.

Au sein de chaque groupe de fréquence, les effets indésirables doivent être présentés suivant un ordre décroissant de gravité.

Les effets indésirables sont classés selon les catégories suivantes :
Très fréquent : ≥1/10

Fréquent : ≥1/100 à <1/10

Effets indésirables dans l'Essai Clinique LCM

Classes de systèmes d'organes

Fréquence

Effets indésirables

Tous les grades n (%)

Grade

3 & 4

n (%)

Infections et Infestations

Très fréquent

Infections bactériennes et virales (notamment infection, cellulite/phlegmon, bronchite, sinusite, zona, herpès)*

23 (43)

8 (15)

Très fréquent

Pneumonie (notamment pneumopathie interstitielle)**

8 (15)

6 (11)

Très fréquent

Infection des voies urinaires (notamment dysurie, pollakiurie, infection des voies urinaires, miction impérieuse)*

8 (15)

0 (0)

Très fréquent

Pharyngite

4 (7)

0 (0)

Très fréquent

Infection des voies respiratoires supérieures

8 (15)

0 (0)

Fréquent

Septicémie (notamment septicémie, choc septique)*

3 (6)

3 (6)

Fréquent

Rhinite

5 (9)

0 (0)

Fréquent

Folliculite

1 (2)

0 (0)

Affections hématologiques et du système lymphatique

Très fréquent

Thrombocytopénie**

39 (72)

32 (59)

Très fréquent

Anémie

28 (52)

11 (20)

Très fréquent

Neutropénie**

13 (24)

8 (15)

Très fréquent

Leucopénie

8 (15)

4 (7)

Très fréquent

Lymphopénie

6 (11)

4 (7)

Affections du

système

immunitaire

Fréquent

Réactions allergiques/ d'hypersensibilité

1 (2)

0 (0)

Troubles du métabolisme et de la nutrition

Très fréquent

Hypokaliémie

10 (19)

4 (7)

Très fréquent

Anorexie

20 (37)

1 (2)

Très fréquent

Hyperglycémie***

6 (11)

6 (11)

Très fréquent

Hypercholestérolémie

7 (13)

0 (0)

Fréquent

Déshydratation

3 (6)

2 (4)

Fréquent

Hypophosphatémie

3 (6)

0 (0)

Fréquent

Hyperlipidémie

5 (9)

1 (2)

Fréquent

Hypocalcémie

5 (9)

1 (2)

Affections psychiatriques

Très fréquent

Insomnie

11 (20)

0 (0)

Très fréquent

Anxiété

8 (15)

0 (0)

Fréquent

Dépression

5 (9)

0 (0)

Affections du système nerveux

Très fréquent

Dysgueusie

8 (15)

0 (0)

Fréquent

Paresthésie

4 (7)

0 (0)

Fréquent

Sensations vertigineuses

3 (6)

0 (0)

Fréquent

Agueusie

5 (9)

0 (0)

Affections oculaires

Fréquent

Conjonctivite

4 (7)

0 (0)

Fréquent

Hémorragie oculaire

2 (4)

0 (0)

Affections vasculaires

Fréquent

Thrombose (notamment thrombose veineuse profonde, thrombose)*

3 (6)

1 (2)

Fréquent

Hypertension

2 (4)

0 (0)

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Très fréquent

Dyspnée

10 (19)

4 (7)

Très fréquent

Epistaxis

19 (35)

0 (0)

Très fréquent

Toux

14 (26)

0 (0)

Fréquent

Pneumonie****

2 (4)

0 (0)

Affections gastrointestinales

Très fréquent

Douleur abdominale

11 (20)

1 (2)

Très fréquent

Vomissements

9 (17)

0 (0)

Très fréquent

Stomatite (notamment stomatite aphteuse, ulcération buccale, stomatite, glossite, douleur buccale)*

16 (30)

1 (2)

Très fréquent

Diarrhées

24 (44)

4 (7)

Très fréquent

Nausées

14 (26)

0 (0)

Fréquent

Perforation de l'intestin

1 (2)

1 (2)

Fréquent

Hémorragie gastrointestinale (notamment hémorragie gastrointestinale, hémorragie rectale)*

6 (11)

2 (4)

Fréquent

Gingivite

2 (4)

0 (0)

Fréquent

Gastrite

3 (6)

1 (2)

Fréquent

Dysphagie

4 (7)

0 (0)

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Très fréquent

Éruption (notamment éruption, éruption pruritique, éruption maculopapulaire, éruption pustulaire, eczéma)*

22 (41)

4 (7)

Très fréquent

Prurit

14 (26)

2 (4)

Très fréquent

Affections de l'ongle

8 (15)

0 (0)

Très fréquent

Sécheresse cutanée

7 (13)

0 (0)

Fréquent

Acné

4 (7)

0 (0)

Fréquent

Moniliase (notamment moniliase, moniliase buccale)*

2 (4)

0 (0)

Fréquent

Dermatite fongique

1 (2)

0 (0)

Fréquent

Ecchymoses

4 (7)

0 (0)

Affections musculo-squelettiques et systémiques

Très fréquent

Mal de dos

7 (13)

0 (0)

Très fréquent

Arthralgie

11 (20)

1 (2)

Très fréquent

Myalgie (notamment crampes musculaires, crampes des jambes, myalgie)*

9 (17)

0 (0)

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Très fréquent

Œdème (notamment oedème, oedème facial, oedème périphérique, oedème scrotal, oedème génital, oedème généralisé)*

19 (35)

1 (2)

Très fréquent

Asthénie

34 (63)

7 (13)

Très fréquent

Douleur

15 (28)

1 (2)

Très fréquent

Fièvre

21 (39)

3 (6)

Très fréquent

Mucite

19 (35)

3 (6)

Très fréquent

Frissons

14 (26)

1 (2)

Fréquent

Douleur thoracique

4 (7)

0 (0)

Investigations

Fréquent

Elévation de la créatinine sanguine

4 (7)

0 (0)

Fréquent

Élévation des ASAT (aspartate aminotransférases)

2 (4)

1 (2)

Fréquent

Élévation des ALAT (alanine aminotransférases)

1 (2)

1 (2)

* Les totaux par système organe ne correspondent pas nécessairement à la somme des événements indésirables individuels, car deux événements indésirables différents ou plus peuvent être rapportés par un patient dans le même système organe.

** Les grades 3 et 4 de thrombocytopénie sont définis comme des numérations plaquettaires respectivement comprises entre 50 000 et 25 000/mm3 et < 25 000/mm3. Les grades 3 et 4 de neutropénie sont respectivement définis comme des numérations comprises entre 1 000 et 500 neutrophiles/mm3 et < 500 neutrophiles/mm3.

*** Les patients doivent être informés que le traitement par TORISEL peut être associé à une augmentation de la glycémie chez les patients diabétiques et non diabétiques.

**** Un cas de pneumonie fatale notifié chez un patient atteint de lymphome des cellules du manteau recevant 175/25 mg par semaine n'a pas été inclus dans ce tableau.

Les effets indésirables suivants ont été observés dans les essais cliniques du temsirolimus pour le carcinome rénal avancé, mais pas dans les essais cliniques pour le lymphome des cellules du manteau : anaphylaxie, altération de la cicatrisation, insuffisance rénale pouvant entraîner la mort, et embolie pulmonaire.

Effets indésirables pour lesquels la fréquence est indéterminée

Réactions à type d'oedème angioneurotique chez certains patients traités de façon concomitante par du temsirolimus et des IEC.

Effets indésirables observés depuis la commercialisation

Des cas de syndrome de Stevens-Johnson ont été rapportés chez des patients qui recevaient TORISEL.

Des cas de rhabdomyolyse ont été rapportés chez des patients qui recevaient TORISEL.

Population pédiatrique

Au cours d'un essai de phase I/II, 71 patients (59 patients âgés de 1 à 17 ans et 12 patients âgés de 18 à 21 ans) ont reçu du temsirolimus à des doses allant de 10 mg/m2 à 150 mg/m2 (voir rubrique Propriétés pharmacodynamiques).

Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés ont été hématologiques (anémie, leucopénie, neutropénie et thrombocytopénie), métaboliques (hypercholestérolémie, hyperlipémie, hyperglycémie, augmentation des taux plasmatiques d'aspartate aminotransférase [ASAT] et d'alanine aminotransférase [ALAT]), et digestifs (inflammation de la muqueuse, stomatite, nausée, et vomissement).



publicité