publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

TUSSISEDAL 0,1 g/0,05 g/100 mL

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Allergologie
principes actifs: Noscapine, Prométhazine
laboratoire: Elerte

Sirop
Flacon de 125 ml
Toutes les formes

Indication

Traitement symptomatique des toux non productives gênantes en particulier à prédominance nocturne.

Posologie TUSSISEDAL 0,1 g/0,05 g/100 mL Sirop Flacon de 125 ml

RESERVE A L'ADULTE ET A L'ENFANT DE PLUS DE 30 MOIS.
Posologie :
- Le traitement symptomatique doit être court (quelques jours) et limité aux horaires où survient la toux.
- En l'absence d'autre prise médicamenteuse apportant de la noscapine ou tout autre antitussif central, la dose quotidienne maximum de noscapine associée à un antihistaminique à ne pas dépasser est de :
. 60 mg chez l'adulte répartis en 4 prises,
. 0,5 mg/kg chez l'enfant répartis en 4 prises
.
- Les prises devront être espacées de 6 heures.
- La posologie usuelle est de :
- Adulte : 1 cuillère à soupe par prise, à renouveler en cas de besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 4 cuillères à soupe par jour.
- Sujet âgé ou en cas d'insuffisance hépatique : la posologie initiale sera diminuée de moitié par rapport à la posologie conseillée chez l'adulte, et pourra éventuellement être augmentée en fonction de la tolérance et des besoins.
- Enfant de plus de 30 mois, utiliser la cuillère-mesure (graduation à 2,5 ml et 5 ml) :
La posologie usuelle est de 1/2 cuillère-mesure (graduation à 2,5 ml) par 5 kg de poids de l'enfant.
La dose journalière sera répartie en 2 à 4 prises qui seront espacées de 6 heures.
- Il convient de privilégier les prises vespérales en raison de l'effet sédatif prononcé de la prométhazine.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament est CONTRE-INDIQUE dans les cas suivants :
- antécédent d'hypersensibilité à l'un des constituants et notamment aux dérivés morphiniques, aux antihistaminiques, aux sulfites et aux parabens ;
- En raison de la présence de noscapine :
. enfant de moins de 30 mois,
. insuffisance respiratoire,
. toux de l'asthmatique,
. en association avec les agonistes-antagonistes morphiniques (buprénorphine, nalbuphine, pentazocine) (voir chapitre interactions).
- En raison de la présence de prométhazine :
. hypersensibilité aux antihistaminiques,
. antécédents d'agranulocytose,
. risque de rétention urinaire liée à des troubles urétroprostatiques,
. risque de glaucome par fermeture de l'angle.
- Allaitement : la présence de prométhazine conditionne la conduite à tenir pendant l'allaitement. Compte tenu d'un passage réel mais faible des antihistaminiques dans le lait maternel et des propriétés sédatives prononcées de la prométhazine, la prise de ce médicament est à éviter en cas d'allaitement.
DECONSEILLE :
- Ce médicament est GENERALEMENT DECONSEILLE en association avec le sultopride (voir interactions).
- Grossesse : chez l'animal, il n'y a pas de données fiables de tératogenèse pour la noscapine et la prométhazine. En clinique : il n'y a pas de données épidémiologiques disponibles pour la noscapine et à ce jour, aucun effet nocif particulier n'a été signalé. L'utilisation de la prométhazine au cours d'un nombre limité de grossesses n'a apparemment révélé aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier à ce jour. Toutefois, des études complémentaires sont nécessaires pour évaluer les conséquences d'une exposition en cours de grossesse. Compte tenu de ces données, l'utilisation de ce médicament est à éviter, par mesure de précaution, au cours du premier trimestre de la grossesse.
- La prise de boissons alcoolisées et de médicaments contenant de l'alcool (voir chapitre interactions) est fortement déconseillée pendant la durée du traitement.

Effets indésirables Tussisedal

LIES A LA NOSCAPINE :
- Possibilité de :
. constipation,
. somnolence.
- Rarement :
. états vertigineux,
. nausées, vomissements,
. bronchospasme, réactions cutanées allergiques.
LIES A LA PROMETHAZINE :
Les caractéristiques pharmacologiques de la molécule sont à l'origine d'effets indésirables d'inégale intensité et liés ou non à la dose (voir propriétés pharmacodynamiques) :
- Effets neurovégétatifs :
. sédation ou somnolence, plus marquée en début de traitement ;
. effets anticholinergiques à type de sécheresse des muqueuses, constipation, troubles de l'accommodation, mydriase, palpitations cardiaques, risque de rétention urinaire ;
. hypotension orthostatique ;
. troubles de l'équilibre, vertiges, baisse de la mémoire ou de la concentration (plus fréquent chez le sujet âgé) ;
. incoordination motrice, tremblements ;
. confusion mentale, hallucinations ;
. plus rarement, mais notamment chez l'enfant, effets à type d'excitation : agitation, nervosité, insomnie ;
- Réactions de sensibilisation :
. érythèmes, eczéma, prurit, purpura, urticaire éventuellement géante,
. oedème, plus rarement oedème de Quincke,
. choc anaphylactique,
. photosensibilisation ;
- Effets hématologiques :
. leucopénie, neutropénie, agranulocytose exceptionnelle,
. thrombocytopénie,
. anémie hémolytique.

Tussisedal existe aussi sous ces formes

Tussisedal



publicité