publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

UNICORDIUM 300 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 26.07.2010

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Bépridil
laboratoire: Schering S.A

Comprimé pelliculé
Boîte de 28
Toutes les formes
23,76€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 24,58 €

Indication

Traitement préventif des crises d'angine de poitrine.

Posologie UNICORDIUM 300 mg Comprimé pelliculé Boîte de 28

RESERVE A L'ADULTE.
- Chez l'adulte (moins de 60 ans), la posologie initiale est de 200 mg par jour (soit 1 comprimé à 200 mg en une prise). Cette posologie pourra être augmentée à 300 mg par jour (ce qui constitue la dose maximum) si l'intervalle QT (mesuré sur un électrocardiogramme pratiqué 2 à 4 semaines après l'institution du traitement) est inférieur à 480 ms, et si l'allongement de ce dernier reste inférieur à 20% de sa valeur initiale.
- Chez le sujet âgé (60 ans et plus) et chez les patients atteints d'insuffisance hépatique et/ou rénale, la posologie est de 100 mg par jour (soit 1 comprimé à 100 mg en une prise). Exceptionnellement, cette posologie pourra être augmentée à 200 mg par jour (ce qui constitue la dose maximale) si l'intervalle QT (mesuré sur un électrocardiogramme pratiqué 2 à 4 semaines après l'institution du traitement) est inférieur à 480 ms, et si l'allongement de ce dernier reste inférieur à 20% de sa valeur initiale. Dans ce cas, un nouveau contrôle électrocardiographique sera pratiqué 2 à 4 semaines après le changement de la posologie, afin de s'assurer que l'intervalle QT reste en deçà de 480 ms.
- Le comprimé doit être avalé avec un peu de liquide au cours d'un repas.
- En l'absence de données cliniques, il n'est pas recommandé d'administrer le bépridil chez l'enfant.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament NE DOIT JAMAIS ETRE UTILISE dans les situations suivantes :
- hypersensibilité connue au bépridil,
- blocs auriculoventriculaires du 2ème et du 3ème degré non appareillés,
- dysfonctionnement sinusal et bradycardie inférieure à 50 battements/mn,
- allongement congénital ou acquis de l'intervalle QT,
- hypokaliémie,
- insuffisance cardiaque non compensée,
- hypotension sévère (systolique inférieure à 90 mmHg),
- association avec les médicaments donnant des torsades de pointes :
. les anti-arythmiques de classe la (hydroquinidine, quinidine, disopyramide...),
. les anti-arythmiques de classe III (amiodarone, sotalol, dofétilide, ibutilide...),
. le sultopride (neuroleptique),
. et autres médicaments tels que : cisapride, diphémanil, érythromycine IV, mizolastine, spiramycine IV, vincamine IV.
- association avec certains antifongiques azolés (itraconazole, kétoconazole),
- association avec les antiprotéases (amprénavir, atazanavir, fosamprénavir, indinavir, lopinavir, nelfinavir, ritonavir, saquinavir),
- association avec certains macrolides (érythromycine, clarithromycine),
- association avec le dantrolène (perfusion),
- association avec l'éfavirenz,
- association au stiripentol (voir rubrique interactions).
DECONSEILLE :
- En l'absence de données cliniques, il n'est pas recommandé d'administrer le bépridil chez l'enfant.
- Allaitement : ce médicament passe dans le lait maternel, l'allaitement est donc déconseillé au cours du traitement.
- Associations déconseillées : bêtabloquants (sauf sotalol et esmolol) ; bêtabloquants dans l'insuffisance cardiaque ; certains neuroleptiques (thioridazine, chlorpromazine, lévomépromazine, trifluopérazine, cyamémazine, sulpiride, amisulpride, tiapride, halopéridol, pimozide, dropéridol), certains anti-infectieux (halofantrine, pentamidine, moxifloxacine) ; esmolol (on cas d'altération de la fonction ventriculaire gauche) ; quinupristine-dalfopristine (associés).

Effets indésirables Unicordium

- Allongement excessif de l'intervalle QT, troubles du rythme ventriculaire, en particulier torsades de pointes, le plus souvent chez le sujet de plus de 60 ans et en cas de bradycardie, d'hypokaliémie et/ou de surdosage (voir rubrique précautions d'emploi).
- Troubles digestifs : diarrhée, constipation, dyspepsie, anorexie, nausées.
- Nervosité, sensations vertigineuses, tremblement, somnolence, asthénie.
- Manifestations allergiques (en particulier prurit).
- Augmentation réversible des transaminases.



publicité