publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

VACCIN GENHEVAC B PASTEUR 20 microgrammes/0,5 mL

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Antigène de surface du virus de l'hépatite B
laboratoire: Sanofi Pasteur Msd Snc

Suspension injectable
Boîte de 1 Seringue préremplie de 0,5 mL
Toutes les formes
17,29€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 18,11 €

Indication

Ce vaccin est indiqué pour l'immunisation active contre l'infection par le virus de l'hépatite B causée par tous les sous-types connus chez les sujets de tout âge considérés à risque d'exposition au virus.

Les groupes à risque devant être vaccinés sont déterminés sur la base des recommandations officielles.

L'hépatite D, provoquée par le virus delta, n'apparaît pas en l'absence d'infection par le virus de l'hépatite B. En conséquence, la vaccination avec ce vaccin protège indirectement contre l'infection par le virus delta.

Posologie VACCIN GENHEVAC B PASTEUR 20 microgrammes/0,5 mL Suspension injectable Boîte de 1 Seringue préremplie de 0,5 mL

Posologie

La dose recommandée pour chaque injection est de 20 microgrammes quel que soit l'âge du sujet.

Le schéma (0-1-6) comprend 3 injections administrées selon l'âge :

- chez le nourrisson : 2 injections à 1 mois d'intervalle à partir de l'âge de 2 mois suivies d'une troisième injection 5 à 12 mois après la deuxième injection.

- chez les enfants, adolescents et adultes à risque : 2 injections à 1 mois d'intervalle, suivies d'une troisième injection 5 à 12 mois après la deuxième injection.

Chez l'adolescent de 10 à 15 ans : un schéma à 2 injections à 6 mois d'intervalle peut être utilisé.

La protection contre les infections par le virus de l'hépatite B peut n'être obtenue qu'après la deuxième dose ; aussi ce schéma de vaccination doit être utilisé que lorsqu'il existe un risque relativement faible d'infection par le virus de l'hépatite B pendant la période de vaccination et dans un cadre où le respect du schéma de vaccination à 2 doses puisse être assuré.

Rappel : Au-delà des 2 ou 3 injections du schéma initial, les rappels systématiques ne restent recommandés que dans les situations particulières.

Se reporter au calendrier vaccinal.

Cas particuliers

- Nouveau-nés d'une mère Ag HBs positif :

. à la naissance, une injection d'immunoglobulines anti-hépatite B (dans les 24 heures) ;

. une première injection du vaccin doit être pratiquée au cours des 7 premiers jours et peut être donnée à la naissance au même moment que l'injection d'immunoglobulines anti-hépatite B mais doit être alors administrée en un site d'injection séparé.

. la deuxième injection du vaccin est pratiquée à un mois et une troisième injection à 6 mois.

- Sujets victimes d'une contamination récente avérée ou supposée (par exemple piqûre avec aiguille contaminée), après vérification du statut vaccinal :

. Administration d'immunoglobulines anti-hépatite B dès que possible après l'accident (dans les 24 heures).

. L'injection d'une première dose de vaccin doit être pratiquée dans les 7 jours qui suivent le contact et peut être donnée au même moment que l'injection d'immunoglobulines anti-hépatite B, mais doit être alors administrée en un site d'injection séparé.

. Les injections ultérieures du vaccin, si nécessaire (en accord avec l'état sérologique du patient) doivent être faites selon le schéma vaccinal recommandé.

- Sujets insuffisants rénaux chroniques :

La dose vaccinale recommandée est de 20 microgrammes à chaque injection selon le schéma suivant :

. primo-vaccination : 3 injections à 1 mois d'intervalle,

. suivies d'une injection 2 mois après la troisième injection (schéma 0-1-2-4),

. puis 1 injection 1 an après la première injection.

Le schéma devra être adapté pour assurer un taux d'anticorps anti-HBs supérieur au taux protecteur de 10 mU.I/ml.

- Lorsqu'une immunité doit être rapidement acquise : 3 injections à 1 mois d'intervalle suivies d'une quatrième injection 12 mois après la première injection (schéma 0-1-2-12).

Chez l'adulte, dans des circonstances exceptionnelles pour des voyageurs, des intervenants humanitaires ou des militaires se rendant d'urgence dans des zones de haute endémie et qui commencent un schéma de vaccination contre l'hépatite B dans le mois précédent le départ, un schéma accéléré de 3 injections à 0-10-21 jours suivi d'un rappel à 12 mois peut être proposé.

Mode d'administration

Ce vaccin doit être injecté par voie intra-musculaire. Chez les adultes, l'injection se fera dans la région deltoïdienne. Chez les nouveau-nés, les nourrissons et les jeunes enfants, elle se fera dans la partie antéro-latérale de la cuisse.

Exceptionnellement, le vaccin peut être administré par voie sous-cutanée chez des patients ayant une thrombocytopénie ou chez des patients sujets à des hémorragies.

Contre indications

Infections fébriles sévères.

Hypersensibilité connue à l'un des constituants du vaccin ou apparue après une injection du vaccin.

Effets indésirables Vaccin Genhevac B Pasteur

Comme avec les autres vaccins de l'hépatite B, dans beaucoup de cas, la relation causale avec le vaccin n'a pas été établie.

Après une large utilisation de ce vaccin :

Les réactions le plus souvent rapportées sont locales : douleur transitoire, érythème, induration, nodules liés à la présence d'adjuvants qui peuvent persister  pendant plusieurs semaines. Ont été rarement rapportés :

-    fatigue, fièvre, malaise,

-    vertiges, céphalées, paresthésies,

-    nausées, vomissements, diarrhées, douleurs abdominales,

-    augmentation transitoire des enzymes hépatiques,

-    arthralgies, myalgies,

-    urticaire, prurit, éruption.

Très rarement :

-    réactions anaphylactiques,

-    arthrite,

-    réactions à type de maladie sérique,

-    vascularite,

-    neuropathies périphériques (polyradiculonévrite, paralysie faciale), névrite optique, atteintes démyélinisantes du système nerveux central (poussée de sclérose en plaques) survenant dans les semaines suivant la vaccination, sans qu'un lien certain de causalité n'ait actuellement pu être établi (voir rubrique Mises en garde spéciales et précautions d'emploi).

Apnée chez les grands prématurés (nés à 28 semaines de grossesse ou moins) (voir rubrique Mises en garde spéciales et précautions d'emploi).

Vaccin Genhevac B Pasteur existe aussi sous ces formes

Vaccin Genhevac B Pasteur



publicité