publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

VIBRAVEINEUSE 100 mg/5 mL

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Doxycycline hyclate
laboratoire: Serb

Solution injectable IV ou pour perfusion
Boîte de 1 Ampoule de 5 ml
Toutes les formes

Indication

Elles procèdent à la fois de l'activité antibactérienne et des propriétés pharmacocinétiques de la doxycycline. Elles tiennent compte à la fois de la situation de cet antibiotique dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles et des connaissances actualisées sur la résistance des espèces bactériennes.
- Elles sont limitées aux infections suivantes :
. brucellose,
. pasteurelloses,
. infections pulmonaires, génito-urinaires et ophtalmiques à Chlamydiae,
. infections pulmonaires, génito-urinaires à mycoplasmes,
. rickettsioses,
. Coxiella burnetii (fièvre Q),
. gonococcie,
. infections ORL et bronchopulmonaires à Haemophilus influenzae, en particulier exacerbations aiguës de bronchites chroniques,
. tréponèmes, (dans la syphilis, les tétracyclines ne sont indiquées qu'en cas d'allergie aux bêtalactamines),
. spirochètes (maladie de Lyme, leptospirose),
. choléra,
. prophylaxie des infections post-opératoires des césariennes en cas d'allergie aux céphalosporines.
- Situations particulières :
Traitement curatif de la maladie du charbon.
- Cette forme intraveineuse devra être utilisée uniquement lorsque la voie orale n'est pas possible.
- Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Posologie VIBRAVEINEUSE 100 mg/5 mL Solution injectable IV ou pour perfusion Boîte de 1 Ampoule de 5 ml

Posologie :
ADULTES :
- 200 mg le premier jour (soit deux ampoules) en perfusion,
. puis une perfusion quotidienne de 100 mg les jours suivants (soit une ampoule),
. dans certains cas, la posologie de 200 mg peut être maintenue durant le temps estimé nécessaire.
- traitement de la syphilis primaire et secondaire : 300 mg/jour pendant 10 jours.
- prophylaxie des infections post-opératoires au cours des césariennes :
l'antibioprophylaxie doit être de courte durée, le plus souvent limitée à la période per-opératoire, 24 heures parfois, mais jamais plus de 48 heures. Injection intraveineuse de 200 mg en une seule dose immédiatement après clampage du cordon ombilical.
- Situations particulières :
Maladie du charbon : traitement curatif des personnes symptomatiques devant recevoir un traitement parentéral, avec relais par voie orale dès que l'état du patient le permet : 200 mg pour les premières 24 heures, puis 100 mg toutes les 12 heures en perfusion IV, suivis par voie orale par 200 mg/jour en deux prises.
La durée du traitement est de 8 semaines.
ENFANTS DE PLUS DE 8 ANS ET PESANT MOINS DE 50 KG :
- 4 mg/kg/jour le 1er jour en une ou deux perfusions,
2 mg/kg/jour les jours suivants.
Comme chez l'adulte, la posologie du premier jour peut être maintenue en cas de nécessité.
- Situations particulières :
Maladie du charbon : traitement curatif des personnes symptomatiques devant recevoir un traitement parentéral, avec relais par voie orale dès que l'état du patient le permet : 4 mg/kg/jour en deux perfusions IV, suivis par voie orale par 4 mg/kg/jour en deux prises sans dépasser la posologie adulte (200 mg/jour).
La durée du traitement est de 8 semaines.
Mode d'administration :
Ce médicament doit être injecté par voie intraveineuse exclusivement en perfusion et la dose quotidienne peut être administrée en une ou deux perfusions par 24 heures.
Une ou deux ampoules de ce médicament dans 250 à 500 ml de soluté isotonique salé ou glucosé, à perfuser en 60 minutes au minimum.

Contre indications

- Allergie aux antibiotiques de la famille des tétracyclines.
- L'emploi de ce médicament doit être évité chez l'enfant de moins de huit ans en raison du risque de coloration permanente des dents et d'hypoplasie de l'émail dentaire.
- Myasthénie (en raison de la présence d'ions Mg++ dans le solvant).
- Sujet asthmatique ou ayant un terrain atopique.
- Femme enceinte ou qui allaite : la doxycycline passe dans le placenta et le lait maternel ; son emploi doit être évité chez les femmes enceintes ou celles qui allaitent (risque d'anomalie du bourgeon dentaire ou de dyschromie dentaire chez l'enfant).
- Association avec les rétinoïdes par voie générale.

Effets indésirables Vibraveineuse

- Dyschromie dentaire ou hypoplasie de l'émail en cas d'administration chez l'enfant au-dessous de huit ans.
- Troubles digestifs (nausées, épigastralgies, vomissements, dysphagie, diarrhées, anorexie, glossite, entérocolite, candidose anogénitale).
- Réactions de photosensibilisation. Rashs maculopapuleux et érythémateux, très rares cas d'érythrodermie érythématosquameuse.
- Réactions d'hypersensibilité : urticaire, rashs, prurit, oedème de Quincke, réaction anaphylactique, choc anaphylactique, purpura rhumatoïde, péricardite, exacerbation d'un lupus érythémateux préexistant.
Les réactions aiguës de type anaphylactique sont caractérisées par un collapsus avec hypotension ou par un bronchospasme isolé ou associé à une réaction cutanée et parfois des douleurs thoraciques : cette réaction sera traitée en urgence par injection d'amines hypertensives en cas de collapsus, ou de sympathomimétiques bêta2 stimulants en cas de dyspnée aiguë, d'antihistaminiques, de corticostéroïdes et, si nécessaire, par oxygénation.
- Des cas de troubles hématologiques ont été décrits lors de traitement par des tétracyclines (anémie hémolytique, thrombopénie, neutropénie, éosinophilie),
- Une hyperazotémie extrarénale en relation avec un effet anti-anabolique et pouvant être majorée par l'association avec les diurétiques, a été signalée avec les tétracyclines. Cette hyperazotémie extrarénale n'a pas été observée à ce jour avec la doxycycline. Cependant, une augmentation de l'urée sanguine a pu être observée avec la Vibraveineuse (voir précautions d'emploi).
- Une irritation locale légère au point d'injection a pu être rapportée.



publicité