publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

VISKEN QUINZE

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Pindolol
laboratoire: Novartis Pharma SA

Comprimé sécable
Boîte de 90
Toutes les formes
28,40€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 29,22 €

Indication

-    Hypertension artérielle.

-    Prophylaxie des crises d'angor d'effort.

Posologie VISKEN QUINZE Comprimé sécable Boîte de 90

Hypertension artérielle : en moyenne 15 mg par jour (1 comprimé).

La posologie peut être portée à 30 mg (2 comprimés).

La dose maximale est de 30 mg en une prise et de 60 mg par 24 heures.

Prophylaxie des crises d'angor d'effort : en moyenne 15 mg par jour (1 comprimé).

Contre indications

Ce médicament ne doit jamais être utilisé en cas de :

-    bronchopneumopathies chroniques obstructives et asthme : les bêta-bloquants non sélectifs sont formellement contre-indiqués chez les asthmatiques (même si l'asthme est ancien et non actuellement symptomatique), quelle que soit la posologie,

-    insuffisance cardiaque non contrôlée par le traitement,

-    choc cardiogénique,

-    blocs auriculo-ventriculaires des second et troisième degrés non appareillés,

-    angor de Prinzmetal,

-    maladie du sinus (y compris bloc sino-auriculaire),

-    bradycardie (< 45 - 50 contractions par minute),

-    phénomène de Raynaud et troubles artériels périphériques,

-    phéochromocytome non traité,

-    hypotension,

-    hypersensibilité au pindolol,

-    antécédent de réaction anaphylactique,

-    association à la floctafénine ou au sultopride (voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).

Ce médicament est généralement déconseillé au cours de l'allaitement.

Effets indésirables Visken Quinze

Les effets indésirables sont classés par fréquence, comme suit : très fréquent (≥ 1/10) ; fréquent (≥ 1/100, < 1/10) ; peu fréquent (≥ 1/1000, < 1/100) ; rare (≥ 1/10 000, < 1/1000) ; très rare (<1/10 000), y compris cas isolés ; fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

Affections cardiaques :

Fréquence indéterminée : Bradycardie, sévère le cas échéant, Ralentissement de la conduction auriculo-ventriculaire ou intensification d’un bloc auriculo-ventriculaire existant, Insuffisance cardiaque

Affections vasculaires

Fréquence indéterminée : Chute tensionnelle, Syndrome de Raynaud, Refroidissement des extrémités, Aggravation d’une claudication intermittente existante

Affections gastro-intestinales

Fréquence indéterminée : Gastralgies, Nausées, Vomissement

Affections psychiatriques

Fréquence indéterminée : Insomnie, Cauchemars

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Fréquence indéterminée : Bronchospasme

Affections métaboliques et nutritionelles

Fréquence indéterminée : Hypoglycémie

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Fréquence indéterminée : éruption cutanée y compris éruption psoriasiforme

Affections du système immunitaire

Fréquence indéterminée : Syndrome lupique

Affections des organes de reproduction et du sein

Fréquence indéterminée : Impuissance

Troubles généraux

Fréquence indéterminée : Asthénie

Au plan biologique :

On a pu observer, dans de rares cas, l'apparition d'anticorps antinucléaires ne s'accompagnant qu'exceptionnellement de manifestations cliniques à type de syndrome lupique et cédant à l'arrêt du traitement.



publicité